Mon AlloCiné
Carol
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Carol" et de son tournage !

Le roman

Le film est tiré du roman du même nom de Patricia Highsmith qui a été publié en 1952. Même s'il est aujourd’hui considéré comme un chef-d’oeuvre, cet ouvrage a d’abord été publié sous le nom de Claire Morgan, l’un des 40 pseudonymes inventés par Patricia Highsmith tout au long de sa carrière. La raison ? Il s'agit d'une œuvre sur une relation lesbienne dont la thématique et le message vont à l'encontre des valeurs propres à la société américaine des années 1950. Lors de sa sortie, "Carol" a connu un grand succès à la fois commercial (1 million d'exemplaires vendus) et critique (l'auteur s'est rendue compte via de nombreuses lettres à quel point la communauté lesbienne avait apprécié le livre).

Cannes 2015

Carol a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2015 et a obtenu les récompenses suivantes : la Queer Palm et le Prix d'interprétation féminine pour Rooney Mara.

Mia Wasikowska pressentie...

Lorsque le projet en était à ses débuts, Rooney Mara s'est vu offrir le rôle de Therese Belivet mais le refusa parce qu'elle était épuisée. Mia Wasikowska a ensuite été sollicitée mais préféra tourner l'horrifique Crimson Peak. Ensuite Rooney Mara revint dans la course.

Côté mise en scène, il était question que John Crowley (à qui l'on doit l'émouvant Boy A qui a révélé Andrew Garfield) réalise le film mais c'est finalement Todd Haynes qui endossa la casquette de metteur en scène.

Thématique récurrente

Le metteur en scène Todd Haynes (ouvertement gay) s'y connait en amour interdit puisqu'il a réalisé Loin du paradis qui traitait de la délicate question de l’homosexualité dans l'Amérique bourgeoise des années 1950.

Retrouvailles

Todd Haynes collabore ici pour la deuxième fois avec la comédienne Cate Blanchett puisqu'il l'avait fait tourner dans l'original I'm Not There où six acteurs se sont glissés dans la peau de Bob Dylan. Par ailleurs, Carol est le deuxième film dans lequel elle joue qui est adapté d'un roman écrit par Patricia Highsmith après le thriller Le talentueux Mr. Ripley où elle s'affichait aux côtés des très en vogue Matt Damon, Gwyneth Paltrow et Jude Law.

Saisir les années 50

De par la relation taboue entre Therese, jeune employée d’un grand magasin de Manhattan et Carol, femme séduisante prisonnière d'un mariage peu heureux, le réalisateur Todd Haynes voulait capturer le climat social des années 1950. Une période d'après guerre durant laquelle la société tolérait mal la différence.

Une auteure très cinématographique

Carol est le vingtième film adapté de l'un des livres de Patricia Highsmith. Son plus connu reste sans nul doute "Monsieur Ripley" qui a donné lieu à plusieurs films dont Plein soleil et Le Talentueux Mr. Ripley.

Inspiré du vécu

L'histoire d'amour dépeinte dans le livre et le film s'inspire de la romance entre l'auteur Patricia Highsmith et une certaine Virginia Kent Catherwood, une femme bourgeoise plus âgée qu'elle qui a perdu la garde de son enfant du fait de ses relations homosexuelles.

Cate Blanchett sur son personnage

"Carol est une personne qui peut paraître distante, froide et introvertie, mais je crois qu’au moment de sa rencontre avec Therese, elle est en fait en train de s’écrouler. De son côté, Therese n’est à l’aise dans aucun des cercles qu’elle côtoie. Je crois donc qu’elles se retrouvent particulièrement troublées par l’intensité du lien qui très vite les unit. Si Therese n’est que le produit de son âge et de son milieu, Carol, son aînée, risque davantage. Si elle succombe vraiment à cette attirance, elle se met bien plus en danger que cette fille beaucoup plus jeune qu’elle. Il y a chez Carol, une mélancolie, une nostalgie et un sentiment d’appréhension étrangers à Therese."

Lieu de tournage

L'histoire se déroulant dans le New York des années 1950, Todd Haynes et son équipe ont décidé de tourner à Cincinnati, dans l’Ohio, parce que les immeubles d’avant-guerre et les appartements de cette ville se prêtaient parfaitement à une reconstitution réaliste de cette décennie. Le tournage a duré 35 jours.

La photo

Todd Haynes collabore pour la quatrième fois avec le directeur de la photographie Ed Lachman. Ensemble, ils ont souhaité tourner le film en 16 mm pour conférer à l'ensemble une apparence de 35 mm de l’époque. Les deux hommes se sont inspirés du travail des femmes photographes des années 1950.

Femme à la mode

La chef costumière Sandy Powell a cherché à faire en sorte que Carol apparaisse comme une femme à la mode à travers ses habits pour que le personnage de Therese soit à la fois impressionné et admiratif devant elle.

Les couleurs

Toujours pour coller au mieux à l'esprit des années 1950, la chef décoratrice Judy Becker a mis l'accent sur les scènes d’intérieur et ses tons verdâtres, jaunes et vieux rose de l’époque. Des couleurs légèrement ternies renforçant cet impression d’être dans une ville de l’après-guerre avant que l’éclat de la présidence d’Eisenhower ne vienne redorer le pays.

Budget

Carol bénéficie d'un budget d'environ 12 millions de dollars. A titre de comparaison, Loin du paradis et I'm Not There avaient respectivement coûté 13,5 et 20 millions de dollars.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Leto (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Le Grand Partage (2015)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • A Star Is Born (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
Back to Top