Mon AlloCiné
Jacky au Royaume des Filles
Note moyenne
2,7
26 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Metro
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Chronic'art.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies
  • Première
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Figaroscope
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Positif
  • Télérama
  • Transfuge
  • TF1 News

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

26 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Charlotte Gainsbourg épatante en colonelle, Anémoneen dictatrice et Didier Bourdon en bonniche sont entrés dans son délire avec gourmandise.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Le Nouvel Observateur

par Fabrice Pliskin

Par la violence mate de ses bastonnades, souvenir autobiographique des châtiments corporels des écoles syriennes (...), par son inquiétante étrangeté, "Jacky" excède la simple pochade à la "Groland".

Libération

par Eric Loret

Faille et détournement sont les deux mamelles du rire de ce second film de Riad Sattouf, après "Les Beaux Gosses", alors que le simple renversement des rôles (...) eût été lassant, voire lourd. Là, au contraire, c’est «Ubu et la théorie du genre», tout le monde passe à la trappe, (...), la perversité polymorphe de Sattouf nous fait le retrouver partout où on ne l’attend pas, moyennant plusieurs saltos arrière de l’intrigue.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Metro

par Mehdi Omaïs

Fort de ses décors soignés et de ses dialogues qui détonnent, le cinéaste signe une satire sur les régimes dictatoriaux qui ne se voile pas la face. Bien qu'imparfait, le résultat a le mérite de son audace et de sa créativité, deux vertus qui manquent cruellement au cinéma français actuel.

La critique complète est disponible sur le site Metro

TéléCinéObs

par Guillaume Loison

Novlangue hilarante, parodie grinçante et partition rêvée pour son acteur des "Beaux Gosses", l’excellent Vincent Lacoste, Riad Sattouf exploite l’éventail comique déployé par ce drôle de postulat avec une malice et une précision remarquables. D’accord, tout n’est pas réussi (...), mais rien que pour l’audace du geste et la myriade d’idées poilantes, on reste mille fois preneur.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Aurélien Ferenczi

POUR Le film s'empare de situations contemporaines — principalement la résistance à la privation de liberté — et les passe dans une moulinette d'une grande puissance burlesque. Ce n'est pas la manière la plus sotte de parler du monde d'aujourd'hui. 

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Bruno Rit

Plaisant à regarder, Jacky au royaume des filles pèche cependant dans une course aux gags obsessionnelle qui désamorce hélas sa portée politique.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Chronic'art.com

par Guillaume Orignac

Tentative ambitieuse que de vouloir plonger le comique de portrait des "Beaux gosses" dans le bain littéraire du conte philosophique. Ambitieuse mais, disons-le d'emblée, partiellement ratée.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Riad Sattouf fait fi de tous les poncifs pour dénoncer le patriarcat dominant, en traitant d’une société matriarcale imaginaire. Drôle et édifiant.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Geoffrey Crété

Reste la belle troupe de comédiens,  avec Anémone et Hazanavicius au palmarès des idées étincellantes, et quelques instants de grâce dans le décor du palais.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Monde

par Isabelle Regnier

Le film déploie un burlesque noir audacieux, à défaut d'être toujours drôle. Le résultat (est) inégal (et) traduit l'attitude de Riad Sattouf vis à vis de son film. Une claque salutaire à la frilosité ambiante.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Si "Jacky au royaume des filles" (beau titre) n’accomplit pas toutes ses potentialités, notamment comiques, et semble parfois s’aventurer sur les rives de la “zèderie” heureuse – quoiqu’un dialogue, très drôle, sur la culture du navet laisserait penser que son auteur n’est pas dupe –, il finit par emporter l’adhésion.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Mad Movies

par Gilles Esposito

Le béaste/cinéaste Riad Sattouf retrouve son partenaire de crime Vincent Lacoste pour une fable uchronique qui tranche radicalement avec ce que la comédie franchouillarde a pour habitude de proposer.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

Première

par Christophe Narbonne

Mieux vaut en rire qu'en pleurer.

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

L’attente était forte, et le résultat sans être déshonorant a du mal à soulever l’enthousiasme. (…) le film se retrouve ainsi dans un étrange entre-deux, à peine plus poussé que le sketch surproduit, encore trop loin du conte voltairien.

Critikat.com

par Antoine Oury

Toujours inspiré de son œuvre de dessinateur et scénariste BD, "Jacky au royaume des filles" incarne une louable ambition de satiriste athée, minée par des mises en situation déceptives.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Figaroscope

par Etienne Sorin

Après Les Beaux gosses, Riad Sattouf imagine un royaume où les femmes font la loi et les hommes portent la burqa. La satire est amusante au début puis assez laborieuse.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

Plus potache que satirique, sans réussir à faire rire, Jacky donne, sans cesse, le sentiment que son réalisateur a trop fait confiance à son idée.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Riad Sattouf, figure de proue de la nouvelle BD française, a laissé libre cours à son imaginaire décapant. Mais un argument prometteur doublé d’un casting épatant ne tient pas forcément la longueur.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par François-Guillaume Lorrain

Le scénario est original, amusant. La réalisation, un peu moins. Est-ce le trop grand écart entre l'ambition du sujet et la trivialité du ton ? On touche là peut-être aux limites du genre.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Fiches du Cinéma

par Sébastien Dalloni

Riad Sattouf s'essaie au débat sur le gender avec ses deux armes : l'absurde et le sexe. Grinçantes, gênantes, parfois un peu longues, les péripéties de Jacky sont également drôles. Un étrange ovni.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Humanité

par Vincent Ostria

Ça amuse cinq minutes parce que la dictatrice est incarnée 
par Anémone et sa fille 
par Charlotte Gainsbourg, 
mais c’est laborieux à la longue. Brillant auteur de BD, Riad Sattouf confirme qu’il n’a pas l’étoffe d’un metteur en scène.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Yann Tobin

L'exercice devient vite laborieux, s'arrêtant à la frontière du franc délire pour cause de platitude visuelle et de redondance d'effets comiques.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Télérama

par Frédéric Strauss

CONTRE Tout est à l'avenant dans cette comédie qui, tout à la fois, multiplie les bonnes idées et cultive l'inconsistance. 

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Transfuge

par Louis Séguin

Malheureusement, les gags, parfois bons quoique enchaînés un peu mécaniquement, semblent flotter dans ce film trop produit, comme les personnages flottent dans leurs tuniques. Et pour ce qui est de l'imaginaire fantaisiste du film (...), il se révèle aussi pesant qu'une suite de trop des "Visiteurs" ou qu'un énième opus des aventures d'Astérix (....).

TF1 News

par Romain Le Vern

Là où le bât blesse, c'est que sa blague est amusante cinq minutes. Etirée sur une heure trente, elle devient assez embarrassante (...).

La critique complète est disponible sur le site TF1 News
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top