Mon AlloCiné
3 Days to Kill
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "3 Days to Kill" et de son tournage !

Le retour de Kevin Costner

Avec 3 Days to Kill, Kevin Costner marque son grand retour sur les écrans en tête d'affiche. Plus rare depuis quelques temps (se consacrant essentiellement à la musique avec son groupe "Kevin Costner and Modern West"), il a eu quelques seconds rôles marquants dans des films assez récents comme The Company Men ou la superproduction Man of Steel (il y interprétait le rôle du père de Superman). 

Les filles ont le pouvoir

Le casting du film voit apparaître Amber Heard en patronne de Kevin Costner. L'actrice a notamment été vue aux côtés de Nicolas Cage dans Hell Driver de Patrick Lussier ou encore avec Johnny Depp dans le délirant Rhum Express (+ sa prestation sexy dans Machete Kills !). On retrouve également Hailee Steinfeld qui avait enthousiasmé la critique en tenant le rôle de Mattie Ross dans True Grit d'Ethan et Joel Coen.

Tournage à Paris

Produit par Luc Besson, le tournage de 3 Days to Kill n'a pas eu lieu n'importe où : beaucoup de scènes se déroulant dans Paris ont été tournées à la Cité du cinéma à Saint-Denis. Conçue par Besson, l'ambition était que ces studios deviennent aussi emblématiques que Pinewood à Londres ou Cinecittà à Rome.

Similitudes, un nouveau Taken ?

3 Days to Kill n'est pas sans rappeler Taken dans sa conception générale. La relation père/fille entre Ethan (Kevin Costner) et Zoey (Hailee Steinfeld) rappelle celle entre Bryan (Liam Neeson) et Kim (Maggie Grace). L'action se déroule également à Paris dans les deux films. On retrouve aussi cette idée de temps chronométré : quand Bryan n'avait que quelques heures pour sauver sa fille, Ethan n'a que trois jours pour se sauver. Les deux personnages sont des agents spéciaux... On nous avait annoncé un film qui ne serait pas une sorte de "Taken", à voir...

Les sexagénaires ont la cote !

Après Liam Neeson dans Taken et Taken 2, c'est au tour de Kevin Costner de prouver qu'on peut vieillir et continuer à être un "bad-ass". A presque 60 ans au moment du tournage, l'acteur joue un rôle haut en couleur où le métier d'agent secret charismatique n'est pas réservé à la seule jeune génération.

Retrouvailles productives...

Les deux sociétés de production Europa Corp et Relativity Media, qui produisent 3 Days to Kill, avaient déjà collaboré ensemble en 2013 pour la production du film réalisé par Luc Besson : Malavita avec Robert de Niro, Michelle Pfeiffer et Tommy Lee Jones.

On fait une partie ?

3 Days to Kill s'offre une belle promotion puisqu'une bande-annonce du film a été diffusée aux Etats-Unis lors du Super Bowl. La finale du championnat de football américain est tout simplement l'évènement sportif le plus suivi de l'année, les espaces publicitaires sont donc très prisés et coûtent extrêmement cher. Pour l'occasion, un montage a été réalisé où l'on voit le personnage de Kevin Costner faire une plaisanterie à propos de la différence entre le football et le football américain.

Cascades en folie

Le réalisateur McG n’a pas pour habitude de prendre la réalisation des scènes d’action à la légère, celui-ci confie : "J’ai une approche très pragmatique des scènes de combat (…). Je m’entretiens longuement avec les cascadeurs pour m’assurer qu’ils savent encaisser les coups. J’ai énormément de respect pour les cascadeurs, et je suis très exigeant à leur égard. J’attends beaucoup d’eux, et il faut qu’ils soient prêts à participer à des scènes très exigeantes sur le plan physique." Les cascades ont également été préparées à l’avance avec l’aide du story-boarder Adolfo Martinez Pérez, et la plupart ont été répétées grâce à des maquettes et des éléments miniatures.

Trop dangereux !

Kevin Costner tenait à réaliser lui-même certaines scènes comme la course-poursuite le long de la Seine. Il a beaucoup insisté mais a finalement dû laisser sa place au cascadeur, car si la scène tournait mal, l’acteur aurait simplement terminé sa scène par un grand plongeon en voiture... dans la Seine !

Allô ?

La sonnerie du téléphone d’Ethan lorsque sa fille l’appelle est quelque chose qui a été inventé pendant le tournage. Cet élément est un moyen pour le public de s’identifier au personnage par le biais d’une habitude commune. Kevin Costner confie : "Ce qui est assez drôle, c’est qu’il n’arrive jamais à remplir correctement sa mission parce qu’il est suspendu aux coups de fil de sa fille : il tient par-dessus tout à retrouver de bons rapports avec elle." On peut d’ailleurs avoir un aperçu de ce genre de situation dans la bande-annonce.

Tête de mule...

Kevin Costner a confié que le réalisateur McG était plus souple que lui concernant la direction d’acteurs car il était capable de renoncer à une idée si c’était pour le bien du film.

Evolution...

L’intrigue de 3 Days to Kill ne repose pas que sur l’action mais également sur la relation père/fille entre Ethan et Zooey. Selon l’acteur et réalisateur Kevin Costner, cela correspond à une envie du public de voir évoluer le genre : "En général, le cinéma d’action ne brille pas par sa richesse psychologique ou par la force de ses intrigues, mais il se contente d’enchaîner des scènes de course-poursuite en voiture, des bagarres etc. Je crois que le public a fini par se lasser de ce genre de scènes (…)."

2 pitchs similaires

L'intrigue du film présente quelques similitudes avec l'histoire de la série No Limit portée par Vincent Elbaz, qui a également été créée par Luc Besson et dont voici le pitch : "Vincent, agent à la DGSE, est atteint d’une maladie incurable. Il est contacté par un département secret qui lui propose un traitement expérimental en échange de missions spéciales sur le territoire français, qu’il accepte pour se rapprocher géographiquement de sa fille de 15 ans, de son ex-femme et de sa sœur, flic à la crime..."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Au Poste! (2018)
  • Frères de sang (2018)
  • Kursk (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Capharnaüm (2018)
Back to Top