Mon AlloCiné
Délivre-nous du mal
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Délivre-nous du mal" et de son tournage !

Un projet de longue date

Il aura fallu plus de dix ans pour que le projet aboutisse et sorte en salle, temps nécessaire pour acquérir les droits du livre dont il est l'adaptation.

True Devil

Paul Harris Boardman et Scott Derrickson, qui ont co-écrit le scénario, se sont inspirés de faits réels pour Délivre-nous du mal.

Mark Wahlberg pressenti !

Mark Wahlberg devait jouer Ralph Sarchie, mais c'est finalement Eric Bana qui a été retenu pour ce rôle.

Spécialité

Le réalisateur Scott Derrickson use beaucoup du thème de l'exorcisme dans sa filmographie, puisqu'il a écrit et réalisé en 2005 L'Exorcisme d'Emily Rose, suivi en 2012 de Sinister.

Tournage

Le tournage de Délivre-nous du mal s'est effectué à deux endroits différents : il commença le 3 Juin 2013, à New York jusqu'à fin juillet, puis la production déménagea à Abu Dhabi début août de la même année, où des scènes furent filmées dans le désert.

Collaboration musicale

Christopher Young (L'Exorcisme d'Emily Rose et Sinister), compositeur fétiche de Scott Derrickson, retrouve le metteur en scène pour Délivre-nous du mal.

Un tournage sous la tempête

Le tournage a duré 2 mois, à New York, en juin 2013. Un mois particulièrement pluvieux, qui a vu 260mm d'eau s'abattre sur la ville. Heureusement que le scénario comportait beaucoup de scènes de pluie !

Une volonté de réalisme

Par volonté de réalisme, les maquillages spéciaux réalisés sur Sean Harris, Chris Coy et Olivia Horton sont inspirés de photos de véritables blessures auto-infligées. 

Une longue préparation physique

La pose du maquillage d’Olivia Horton nécessitait 4 heures de travail par jour, et une trentaine de prothèses ont été utilisées pour créer les blessures que s’inflige son personnage, Jane Crenna. Soit seulement la moitié de ce que Sean Harris a dû endurer pour la scène phare du film, celle de l’exorcisme.

Un décor d'orfèvre

Le Kingsbridge Heights Community Center, transformé pour l’occasion en commissariat de police par Bob Shaw, était tellement réaliste que Ralph Sarchie, consultant technique sur le film, en a eu le souffle coupé. L’ancien agent de police n’a pas résisté à la tentation d’inviter plusieurs de ses ex-collègues du « 4-6 » à admirer le travail de Bob Shaw.

Musique

Fan des Doors, le réalisateur Scott Derrickson a utilisé leur musique, qu'il trouve très cinématographique, en complément à la composition de Christopher young.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • Tarzan (2016)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • La Favorite (2018)
  • Vice (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • La Mule (2018)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
  • Sang froid (2019)
  • Une intime conviction (2017)
  • Ne le dis à personne (2006)
  • Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (2011)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Jusqu'ici tout va bien (2018)
Back to Top