Mon Allociné
Sinister
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Sinister
Date de sortie 7 novembre 2012 (1h 50min)
Avec Ethan Hawke, Juliet Rylance, Fred Dalton Thompson plus
Genres Epouvante-horreur, Thriller
Nationalités Américain, Britannique
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,3 18 critiques
Spectateurs 3,75031 notes dont 982 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.
Distributeur Wild Bunch Distribution
Voir les infos techniques
Année de production 2012
Date de sortie DVD 13/03/2013
Date de sortie Blu-ray 13/03/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Box Office France 414 741 entrées
Budget 3 000 000 $
Langues Anglais
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby SRD
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
N° de Visa 135027

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Sinister en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Sinister
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Acheter (13.99 €)
  • Louer (4.99 €)
Sinister
Définition standard
VF - VOSTFR
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Sinister
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (13.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Sinister (DVD)
Date de sortie : mercredi 13 mars 2013
neuf à partir de 10.00 €
Sinister (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 13 mars 2013
neuf à partir de 7.98 €
<strong>Sinister</strong> Bande-annonce VF 1:34
1 674 561 vues
<strong>Sinister</strong> Bande-annonce VO 1:34
2 073 227 vues
<strong>Sinister</strong> Teaser VF 0:32
20 601 vues
<strong>Sinister</strong> Teaser VO 0:32
16 561 vues

Acteurs et actrices

Ethan Hawke
Ethan Hawke
Rôle : Ellison Oswalt
Juliet Rylance
Juliet Rylance
Rôle : Tracy
Fred Dalton Thompson
Fred Dalton Thompson
Rôle : Le shérif
James Ransone
James Ransone
Rôle : Le shérif adjoint
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Les Fiches du Cinéma
  • Filmsactu
  • L'Ecran Fantastique
  • Positif
  • CinemaTeaser
  • Ecran Large
  • Metro
  • 20 Minutes
  • TF1 News
  • Le Parisien
  • Télérama
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Le Monde
  • Critikat.com
  • Studio Ciné Live
  • Chronic'art.com
  • TéléCinéObs
18 articles de presse

Critiques Spectateurs

aberdeen76
Critique positive la plus utile

par aberdeen76, le 28/03/2013

4,0Très bien

Cela faisait bien longtemps qu'un film d'épouvante m'avait fait autant flipper. Pas de gore ,ni d'effusions d'hémoglobine... Lire la suite

Beastie Boy
Critique négative la plus utile

par Beastie Boy, le 01/04/2013

1,5Mauvais

Si l'intrigue est intéressante, Ethan Hawke est vraiment agaçant à ne vouloir jamais allumer un seul interrupteur chez lui.... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
11% 112 critiques 36% 349 critiques 29% 286 critiques 14% 142 critiques 6% 61 critiques 3% 32 critiques
982 Critiques Spectateurs

Photos

31 Photos

Secrets de tournage

A l'origine

L'idée de départ de Sinister est née d'une façon originale : "Alors qu’il faisait un rêve après avoir vu The Ring, mon co-scénariste C. Robert Cargill a eu l’idée de Sinister. Suite à ce terrible cauchemar, il a envisagé ce projet pendant des années", explique le réalisateur Scott Derrickson.

Avant le tournage

Lorsque Scott Derrickson a rencontré son scénariste, il a tout de suite été convaincu par la qualité de l'histoire : "(...) par une nuit froide de janvier à Las Vegas, je suis tombé sur lui et on a décidé d’aller prendre un verre jusqu’au petit matin. Il a avalé cinq caucasiens – un cocktail à base de vodka – et puis, il s’est mis à me parler de Sinister. J’ai été captivé."
10 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2012.

Commentaires

  • Reservoirs

    BO grandiose, ça m'a fait penser à du Haxan Cloak, mais le film... En fait j'ai passé deux heures à attendre qu'il se passe quelque chose. J'attends toujours.

  • les-film

    la fin je les pas vu venir ok c'est pas le film du siècle est des film comme ça on en vois beaucoup mais la fin est pas mal tourner

  • crazysmiley X.

    pas original , mais flippant , et j'aime ça. Par contre le père devrait appeler EDF m'enfin . 3.5/5.

  • Mathieu L.

    Rien d'original,rien d'effrayant,histoire revue et revue,comme en gros Posseded,Insidious et Paranormal Activity,bref,rien de nouveau,par contre,le 2 est a voir...;

  • Destal

    Ça y est je l'ai vu au cinéma. Bon ben c'est clairement pas la révolution du siècle. C'est un film d'horreur de plus ayant comme contexte une famille dans une maison hantée et un fantôme/démon/poltergeist ou ce que vous voulez selon les films, bref un truc qui fait du bruit, déplace des objets, possède des gens, ouvre des portes, écrit des mots... Avec des personnages extérieurs qui interviennent, comme un policier ou un expert du paranormal... Et puis l'histoire de la famille est d'une banalité sans nom... Tous les petits détails paranormaux censés instaurer l'angoisse sont déjà vus, c'en est même parfois gênant dans le sens où on est gêné pour le réalisateur qu'il ait osé caser des scènes ou intrigues aussi bateaux (la petite fille voit un fantôme qui lui dit de dessiner des trucs, les enfants font "chut" avec leur doigt, etc.).

    Toutes les jumpscares sont prévisibles pour qui a déjà quelques films du genre, j'ai sursauté deux fois dans le film, et les sursauts ce n'est de toutes façons pas signe de qualité, parce qu'un sursaut c'est facile à provoquer et le spectateur en rit en se disant "haha putain j'ai sursauté, les salauds !", ce qui est très loin d'être un critère de qualité en matière horrifique. La fin est évidemment prévisible.

    Alors les acteurs sont bons, la réalisation est sympa, la cause des événements m'a plu, mais bon, aussitôt vu, aussitôt oublié, et le sentiment qui reste c'est que ça commence à être énervant ces films d'horreur utilisant tous les mêmes ficelles pour faire sursauter les adolescentes.

  • Destal

    Mon ciné fait une diffusion ce soir, je pense aller voir. En espérant que ce soit pas plein de sales gosses.

  • Robin H.

    idem, j'ai bcp aimé le scénar, on part sur une fausse piste: un serial killer, en fait c'est bcp plus complexe que cela et du coup ça s'axe sur le fantastique/surnaturel etc. C'est très bien réalisé: les "films" (bobines) dans le film sont trash voire insoutenables si on a pas l'habitude de ce genre de trucs sad (perso j'aime bien ce genre de registre) mais mis à part une scène (SPOIL: la 1ère apparition floue du "méchant"), voire 2, je n'ai pas eu peur. La fin reste très prévisible, et c'est dommage. ça reste quand même un des meilleurs films d'épouvante de ces dernières années, y'en a pas bcq qui arrivent à renouveler le genre ou apporter un plus, vite fait je cite Insidious 1, It Follows, Dark Summer, Mister babadook.

  • Bub ... Haut les flingues,

    Je suis preneur. J'ai une grange aménagée en cinéma dont un mur de 25 mètres est constitué d'un coffre anti-humidité et lumière, contenant six rayons de films en 8 et super 8 sonores (que du Kodachrome n'ayant pas perdu ses couleurs) du 16mm (Kodachrome et technicolor) du 35mm 4/3, 1/1.65 panoramique, du cinémascope ou panavision, c'est du KIF, et enfin le fabuleux VistaVision ainsi qu'un seul film en 70mm Todd-Hao. Entre "L'homme des vallée perdue" et "2001 l'odyssée de l'espace" je ne manque pas de m'offrir des plaisirs coupables avec mes 6 projecteurs classiques, mon HD numérique et mon écran de 5 sur 10. Merci pour l'offre.

  • behexen

    Bhooboobooboo ! hehe sacrés jumpscares mon siege de bureau sursaute encore..
    scénar honnette contrairement a beaucoup trop de merdes actuels et futur aussi je pense ... tout a fait potable! excelent meme avec une bonne immersion.

  • behexen

    eeeh oué.. heureusement tous les fan de cinéma sont pas des grands
    fanatiques de vieilles caméra antique .. mais si je trouve des films sur
    les vieilles caméra ou projecteurs : je te fait signe -_-

  • No?mie v.

    Trop longuet. Sur le début rien se passe et la fin tout arrive et quand au moment ou le mec comprend y meurt. J ai trouver ce film nul.

  • Fran?ois G.

    Un scénario original, des acteurs crédibles, une très BO, une réalisation très anxiogène, telles sont les qualités de ce film d'épouvante. Sauf que LE défaut de ce film est : la peur, la frayeur. Personnellement, je n'ai pas eu peur durant le visionnage de ce film. Les jump scares sont prévisibles, l'ambiance n'est pas très pesante, les moments de tension ne sont pas vraiment efficaces, etc... C'est dommage. J'ai tout de même aimé ce long-métrage horrifique mais une petite déception vient se poser entre ce film et moi.

  • Fran?ois G.

    Pour être heureux ! (Ok je sors...)

  • Bub ... Haut les flingues,

    je me livre directement sur les jugulaires des traders et des directeurs MajorsT Tu as eu les autres j'espère, c'est du cinéma à la Ray harryhaussen, mais ça a son charme.

  • Soisimple

    Ouais, j'ai vu ça... J'ai eu le temps de voir la première seulement... (Les dernières heures du mal en Bleu Rouge) Celle où tu supprimes cette grosse "bestiole" d'un coup de détonateur. Tu continues toujours à prendre tes doses de sang régulières au fait ?? ; )
    La musique sur cette histoire file un ton quasi détaché je trouve... contrastante avec les événements post apocalyptiques dans lesquels nous sommes plongés... Cette volonté sonore donne de la singularité à cette tragédie. Ça se suit sans temps mort en tous cas... C'est court certes... mais sans temps morts !! Je trouve ça plutôt cool. Au fait... Excellent choix de région pour ton mini film. La Bretagne... Je l'affectionne particulièrement. C'est un pur plaisir à chaque fois que je m'y rends.
    Je vais jeter un œil sur les autres. A plus. Merci pour l'adresse.

  • Bub ... Haut les flingues,

    Je te redonne l'adresse de mon site pour y lire ma page cinéma et voir les films que j'ai réalisé :
    http://www.ecritguyrichart.fr/...
    Ils suppriment systématiquement alors que c'est gratuit et libre d'accès ...

    A bientôt.

  • Soisimple

    Avec plaisir... Je vais jeter un œil et je te ferai part de mon ressenti... Merci. A plus tard.

  • Soisimple

    Excellent. Quand je te lis, j'ai l'impression que c'est toi qui aurait dû réaliser ce film. Tu as raison sur beaucoup de points en effet.
    SSPPOOIILLL... Monter voir ce qu'il se passe dans le grenier les mains dans les poches m'avait également interpellé, effectivement. En ce qui concerne les couleurs et les lumières, il est vrai qu'il y avait certainement moyen de faire bien plus percutant encore. Ça joue pour beaucoup et j'me suis souvent fait la réflexion également, pas que dans ce film, qu'ils auraient pu te provoquer une monté d'angoisse, un bon gros froid dans le dos bien plus conséquent... Il est vrai que je me suis souvent dit... "qu'ils se limitaient, qu'ils mettaient une balise à ne pas franchir pour ne pas choquer le plus grand nombre... Quel dommage !!" Comme si le dérangement de l'esprit devait se faire avec retenue et qu'il faudra faire avec. Bien évidemment qu'avec l'envie réelle, les techniques dont tu parles, il y a moyen de bousculer un peu plus le fan du genre... qui n'attend que ça. Des effets qui tombent au bon moment sur des plans suggestifs en intérieur par exemple pourraient faire de certains films des chefs d'oeuvre... Tu n'as pas idée du nombre de fois où j'attends qu'il se passe un phénomène "en image" même aussi subtile puisse t-il être, qui pourrait t'envoyer CE froid tant convoité... alors que quasi à chaque fois, on a tout juste droit à un plan fixe où la musique monte et un zoom vient faire un ptit tour par là... °_O
    Un "bobo nul"... excellent !! ^^ Tu m'étonnes, il est plus dans la prise de tête que dans le concret. Trop accaparé à vouloir se satisfaire lui même, il en oublie sa famille et tous les risques qu'il met de côté consciemment. Cette force démoniaque envers laquelle il a l'air de ne pas mesurer la puissance et l'impact se veut quant à elle, bien plus punitive que ce dont il aurait pu imaginer... Une batte de baseball me parait naturellement bien plus raccord avec la situation qu'une bouteille de whisky... Même si bien entendu, elle ne lui servirait strictement à rien face à notre bande de chérubins... ; ) Pas là non !!
    La fin dont tu parles, cette fin dont tu as eu l'idée, fait grimper mon taux de curiosité d'un cran ou 2... Ça pourrait carrément le faire. En tous cas j'te suis là dessus... Si jamais il te prend l'envie de remonter ce film ou même d'en créer un de ton propre cru... Envoie une copie !! Ça m'intéresse !! ; )
    A plus Bub.

  • Bub ... Haut les flingues,

    Visiblement vous vous intéressez réellement au cinéma et cela mérite des échanges cordiaux sur les divers films qui sortent aujourd’hui. Je ne prétends pas être détenteur du savoir absolu en la matière mais depuis dix maintenant, je travaille dans le multimédia. Je réalise des films de synthèse pour les scientifiques autant pour leurs recherches que pour les sites Web. Pendant toutes mes années de collège et de lycée, entre 60 et 75, j’ai travaillé dans des cinémas de quartier comme projectionniste, ou bien je tournais des petits films en 8, S8 et 16 commanderr les associations et les institutions de la ville où j’habitais. C’est ainsi que j’ai acquis des connaissances dans le domaine du cinéma argentique et numérique par la suite.
    « Sinister » n’est pas un mauvais film en soit, ni un nanar, ce que je reproche au scénariste et au réalisateur de ce film, c’est
    de l’avoir bâclé, en pensant sans doute à la suite qu’ils pouvaient tirer de la franchise avant même d’avoir réalisé ce premier opus. Il reste donc dans leur travail, une batterie de faux raccords, de gaffes et d’invraisemblances qui plombent un film au potentiel certain. Sami Raymi vous en aurait tiré un vrai
    chef-d’œuvre.
    Maintenant, je vous en livre une analyse filmique qui n’engage
    que moi et une analyse technique qui vient du B-A BA du cinéma. Bien sûr c’est bourré de « SPOILER », alors ceux qui n’ont pas vue le film devront éviter de lire ce commentaire.
    L’ambiance est, au début, assez glauque et plutôt inquiétante. L’accueil glacial du Sheriff est pesant. Pourtant quelque chose ne passe pas dans l’attitude de l’écrivain. Qu’il vienne enquêter sur un meurtre OK ! Mais pourquoi s’installer dans la maison du crime alors que celle-ci est invendable. En se mettant un policier dans la poche il aurait pu y venir comme il le souhaitait. Déjà nous comprenons qu’il se fout de sa famille et on sait
    qu’il va leur arriver des misères dès le début. Nous sommes déjà loin, en matière de suspens, « Des yeux sans visage » de George Franju, un maître français de l’horreur et du thriller.
    Les bobines sont du 8 standard soit des images carrées de
    8X8 avec 2millimètres de piste pour les perforations sur le bord droit en regardant l’écran. Or le projecteur est un modèle de projecteur suisse (on voit le cercle rouge avec la croix blanche sur le moteur) qui était conçu pour projeter du 9.5 mm, soit des images de 9.5X9 à perforation d’entrainement centrale sous chaque image. De plus ces films aux USA étaient obligatoirement développés par Kodak. Ils utilisaient un des meilleurs procédés de couleur dit : Kodachrome (comme les diapositives), les techniciens de laboratoire auraient donc
    impérativement prévenu les autorités en développant la scène de pendaison. J’ai noté aussi que durant « Sinister » une fois la bobine est engagée par le haut du couloir une fois par le bas, ce qui est impossible sur ce modèle de presseur.
    Un défaut technique flagrant apparait aussi quand le cadrage
    des projections se resserre sur l’écran. La qualité des 8mm kodachrome avec les caméras des années 1980 à autofocus était supérieure à du HD. Les films étaient en 80 ASA ce qui leur procurait une qualité de 1milliard de grains par image.
    Si les scènes familiales sont sautillantes elles ont une belle définition et de belles couleurs. Les meurtres par contre sont flous et sans contraste. Pourquoi ?
    De plus l’arbre de la pendaison est de la famille des frênes, sa densité moyenne est de 700 kilos au mètre cube. La branche qui pend les 4 personnes mesure 30cm de diamètre à sa base sur 3.5m de long. Elle fait donc au pire : 173 kilogrammes. Les quatre personnes pendues font : pour le père un bon 90, la mère 75, les deux ados 140 ensemble, soit : 305
    kilogrammes. Même sans tenir compte des frottements de la corde sur le bois, les victimes n’auraient pas été soulevées et, avec un léger effort elles auraient pu remonter la branche et la bloquer dans l’arbre en subissant un simple serrage de gorge.
    Personnellement j’aurais réalisé ces séquences avec la découverte par l’écrivain d’un matériel de projection, complet et un véritable écran au lieu d’un drap, dans la maison du crime. J’aurais donné aux films projetés dans le noir absolu, une telle netteté et un tel réalisme que le type aurait transpiré de trouille dans une lumière variant du jaune au rouge imitant le reflet des scènes projetées mais apportant une touche dantesque, des lumières chaudes, évoquant l’enfer sur un léger fond musical sinistre. La pendaison aurait été plus violente avec des cous brisés, voir des corps détachés des têtes, et surtout une technique de suspension plus probable. Etc, etc…
    Pour la noyade dans la piscine, le film projeté est de nouveau du 8mm, l’écrivain le visionne et découvre un personnage effrayant sur la bobine. Il fait un arrêt sur image, prend stupidement le temps d’aller regarder de près cette vision d’horreur et évidemment le celluloïd, s’enflamme. Ce qui est faux ! Sur les derniers films 8 ou super 8, entre 70 et 90,
    seules une ou deux images dans le presseur pouvaient fondre mais la bobine ne s’enflammait pas, c'était une norme de sécurité obligatoire. Ensuite, une nouvelle erreur, il se renseigne sur la façon de réparer et d’éditer en numérique des films super 8, alors que ses bobines sont en 8. Bon le principe est le même, sauf que pour avoir une meilleure restitution du film argentique en numérique il faut le projeter par transparence sur une feuille de papier imprimante, puis le refilmer avec un
    caméscope HD bien caler au niveau de la balance des blancs. Un logiciel avec un effet miroir redressera rapidement les images.
    Là encore, en tant que réalisateur, dans une ambiance glaciale, digne de la chambre de Regean dans « L’exorciste »,
    j’aurais montré le type examiner ce passage du film avec terreur sur un fond noir avec des jeux de lumière sanglant sur son visage. Je lui aurais fait arrêter le projecteur en sursautant, puis, reprendre le film avec un caméscope HD selon la technique de la feuille d’imprimante, mais aussi une batte de baseball à portée de main plutôt qu’un litre de whisky.
    Par la suite le même scénario de visionnage se répète plusieurs fois, d’une façon quasiment monotone, même si les assassinats sont variés. Mais cela ne fait plus avancer l’histoire qui reste, jusqu’à la scène du grenier et des enfants meurtriers réunis autour de l’écran, au point mort. Pourtant, franchement, c’est la mise en scène qui a été pensé ainsi hélas, le malheureux écrivain est complètement naze. Ayant appris et vu tout ce qu’il a vu sur les assassinats qui tournent autour des bobines de 8mm, il entend des bruit anormaux dans son grenier, il voit des lumières clignoter alors qu’il est censé être
    seul dans la bicoque, il monte les mains dans les poches voir ce qui se passe. Dans ce passage la lumière est uniforme et les ombres bouchent carrément l’image. On ne sait plus si c’est l’écrivain ou un autre personnage qui se déplace dans
    la maison. L’éclairage est essentiel et l’absence de lumière n’aboutit pas nécessairement à une atmosphère glauque. Des silhouettes dans un rayon de lumière,un nuage de fine poussière en suspension tournoyant dans l’éclairage, sont bien
    plus flippantes qu’une forme sombre à peine distincte dans l’ombre. Ensuite si je me sens en danger, personnellement je ne fonce pas tête baissée dans le piège. Sans sortir systématiquement le calibre 12, un outil de jardin (fourche) ou un bout de bois solide (une vieille tringle à rideau de 4cm de diamètre), un extincteur qu’on devrait tous avoir chez nous, peut vous aider à couvrir vos arrières. C’est là qu’on découvre que le mec est un « bobo » nul qui ne mérite même pas sa réputation d’enquêteur. Quand il découvre ce qui se passe
    dans son grenier, il a le choix entre détaler - honorable - vu ce qu’il a découvert, ou foncer dans le tas à coups de fourche, de bâton ou bien d’extincteur, pour tout démolir y compris les moutards zombies, -téméraire et faisable pour une poignée
    d’inconscients- seulement. Lui se casse la figure tellement, il est trouillard.
    Dans la suite du film les erreurs techniques s’accumulent,
    il utilise deux modèles de projecteur différents pendant la même projection, les films 8 sont granuleux hors d’un réalisme quelconque, la scène finale est tournée avec une caméra Super 8 alors que tout le long du film nous n’avons vu que des bobines de 8 mm, enfin, les prises de vue de « Sinister » elles-mêmes sont plates et sans lumière.
    L’écrivain est obsédé par le retour de son succès littéraire et ne pense pas à protéger sa famille, sachant très bien qu’il a autant de courage qu’une autruche devant un TRex et qu’il a certainement à faire à une force occulte puissante et violente. À partir de là, le scénario part en vrille et occupe de la pellicule (ou plutôt de la place disque) pour rien. La fin est attendue et conçue pour amener une suite … Enfin le coup de la petite
    fille qui coupe des têtes et des bras à coup de hache de bucheron est ridicule. Il faut une force et une précision exemplaire pour trancher du premier coup un membre avec un tel outil. Quand on coupe du bois de chauffage tous les étés, on
    est payé pour le savoir.
    Pour la réalisation finale, j’aurai joué une fois de plus sur une ambiance dantesque. Ce qui n’est pas le cas ici, tout est froid et ténébreux au point de sembler figer. Quitte à faire mourir le héros et sa famille dans des conditions affreuse, je lui aurais fait préparer un piège d’enfer pour le monstre avant. Par exemple, je l’aurais enfermé dans un film numérique tourné par une caméra dissimulée, avec ses enfants assassins. Puis, par un script automatique préparé par l’écrivain, c'est prévu sur son type d'ordinateur, j’aurais incrusté dans un monde imaginaire cette joyeuse bande de psychopathes dans lequel ils se seraient faite écraser abominablement par des démons encore
    pires qu’eux.
    Voilà brièvement quelques points de détails que j’aurais améliorés en travaillant sur ce film, sans s'étendre sur les mouvements de caméra, les cadrages et les étalonnages de couleurs que j’aurais sans doute refait plan par plan en améliorant le story-board par l’augmentation du nombre de séquences.
    Voilà j’espère vous avoir montré les faiblesses d’un film qui sans être nul méritait un bien meilleur traitement, surtout au niveau de l’image.

    Merci et au plaisir de vous retrouver sur d’autres films.

  • Soisimple

    A ce moment là Bub... Je suis très reconnaissant envers tes faits et gestes et suis respectueux de ton travail. Que ce soit pour les animaux et les humains... ; ) Vraiment !!
    Admets simplement que ce post concernant Chalie pouvait prêter à confusion. Bref... ça n'a plus aucune importance maintenant que tu m'as expliqué certaines choses.
    Bon, en ce qui concerne le film, naturellement et heureusement que tu peux exposer ton point de vue en toute liberté, comme tout le monde d'ailleurs... Tu as vu que je blaguais un peu avec une personne que je ne connais d'ailleurs absolument pas... et que c'était plutôt sans intérêt... Je te l'accorde... ; )
    Maintenant, tout simplement, je fonctionne un peu comme ça, je suis quelqu'un qui fonctionne au ressenti pendant un film... Si l'ambiance est plutôt bien retranscrite et que la tension sait se faire ressentir, bah ça me va déjà pas trop mal.
    En fait, j'aurais certainement bien besoin de leçons de "technique"... Je sais pertinemment que ça ne me ferait pas de mal et tu as l'air de bien maîtriser le sujet. Ça pourrait m'intéresser en plus de ça... Il faudrait que tu me cites par exemple des passages du film en m'indiquant simplement ce qui aurait pu être mieux... Je n'ai pas toujours l’œil pour ça... Bien trop accaparé par le côté émotionnel de la chose.
    En tous cas, je te remercie d'avoir été sincère... et j'ajouterais même que je suis plutôt content d'avoir fait ta connaissance.
    Bonne continuation à toi...
    Au fait... Tu peux me tutoyer.

  • Bub ... Haut les flingues,

    Donc , si j'ai bien lu votre réponse, j'ai le droit aussi de véhiculer mon point de vu sur ce film même si je ne l'encense pas, sans me faire fusiller. Je me fous du Logo, "Je suis Charlie" et je n'ai pas défilé non plus, je suis pour Voltaire, Rousseau, Jaurès, De Gaulle, Mitterrand, et tous ceux qui ont réellement amenés et défendus les droits de l'homme dans notre Civilisation. Mais je voulais savoir si j'avais encore le droit aujourd'hui de donner mon opinion argumentée techniquement et artistiquement sur la qualité de ce film sans être considéré comme un paria à flinguer, car depuis dix ans la liberté de parole devient bien limitée en France d'abord, en Europe ensuite.
    Pour répondre à votre question : " Tu prends des risques toi ??", j'ai été Ranger dans une réserve naturelle du Kenya pendant trois ans à essuyer les coups de flingues des braconniers Pour que vous puissiez encore voir un jour des éléphants sauvages vivants. J'ai été casque bleu en Bosnie pour parer à une nouvelle montée du Nazisme que les Français aujourd'hui organisent avec soin pour les prochaines élections.
    Si j'avais été surveillant chez "Charlie Hebdo" il y aurait eu sans doute moins de dégâts chez les dessinateurs et beaucoup plus chez les agresseurs. Et comme nous sommes en France, certains les auraient même peut-être plaints ensuite. Parce que quand je faisais du travail de protection aussi dangereux et si j'en faisais encore, je porterais un gilet pare-balles de 15 kilos, anti-fusil d'assaut, et je serais armé avec un fusil Heckler et Kock double charge de 7.62 près à tirer.
    Aujourd'hui, si vous alliez sur Internet et que vous cherchiez de la littérature hors des éditeurs main-stream, vous découvririez qu'un certain Guy Richart, sur son site, mène une bataille tout seul contre l'injustice, les guerres, les famines et le retour au Moyen-Age que nous inflige la haute finance et leurs sbires des institutions gouvernementales. Ce gus ! C'est moi ! Et ça fait bientôt 35 ans que je tape sur tout ce qui crache sur la liberté et l'avenir des générations futures. Alors je n'ai pas de leçons à recevoir de personne dans ce domaine. Y compris de "Charlie Hebdo".
    Pour finir, "Sinister n'est pas bon à mes yeux car il est truffé d'erreurs techniques de base comme l'utilisation des projecteurs des caméras et les formats de bobines argentiques que tous les gens de quarante ans ont utilisés jusqu'en 1990. Puis, la mollesse et la fainéantise du personnage principal face au danger qui menace sa famille tient plus du fantastique que le scénario lui-même.

  • Soisimple

    Je ne sais pas... Il est plutôt cachottier... ; )

  • Soisimple

    Quel rapport ??... °_O
    Tu te veux super empathique et solidaire une fois que ces gens courageux "eux !!" soient partis ??...
    Bah nan, je n'ai pas manifesté car d'une... c'est pas mon truc de faire l'hypocrite alors que je n'ai jamais acheté leur journal... pas plus ceux sortis après cette tragédie d'ailleurs... Et de 2, ce n'est absolument pas mon genre de lecture, il faut avoir un esprit adapté à ce genre de lecture... et ça ne m'a jamais amusé !! Et oui, ça me file la gerbe de voir de telles inhumanités envers ces gens qui n'utilisaient que des crayons pour véhiculer leurs points de vue avec plus ou moins d'humour. Excuse moi !!... C'est si facile de faire ce genre de commentaires très chère... Si facile et si peu crédible. Tu prends des risques toi ??... Ou tu te montres juste après que les injustices, les foudres et les coups se soient abattus ?? Vous m'amusez tous avec un tel comportement !!
    Je ne suis pas vraiment sûr (et ceci n'engage que moi) que beaucoup de manifestants se disaient être Charlie avant même cette tragédie...
    Qu'ils reposent en paix... et arrête un peu de les citer à tort et à travers. Ils sont "concrets" eux !!... et ont assumé jusqu'au bout... Respect.
    En revanche, toi et beaucoup ne font que véhiculer des leurres... du blabla et un besoin indéniable de bien s'exposer comme soutien "soutien complètement passif bien entendu... limite ridicule". C'est vrai... Je n'ai pas manifesté... mais j'ai peut être bien plus conscience que toi. Ce n'est pas un jeu mec... Un jeu où l'on doit se montrer pour faire bien. On voit tout de suite ceux qui aiment se montrer en tous cas... C'est pathétique et immoral, je dirais. Je n'ai pas pour habitude de faire semblant en ce qui me concerne.
    Sur ce... Sinister est un excellent film !!... Sans aucun logo pour te l'affirmer...

  • Bub ... Haut les flingues,

    Je me demande si le cinéma vous aime après ce que vous lui faîtes ...

  • Bub ... Haut les flingues,

    Scusez-moi ! Mais je ne pense pas que vous ayez manifesté avec le logo : "Je suis Charlie" vous et Claim I.

  • Florian Malnoe

    Il vous en faut peu.

  • Vie Russe Six

    La fin dévoile trop de choses. il fallait rester dans le mystère.

  • hitman xcool

    Super film!! une fin assez décevante mais c'est tout de même un très bon film d'horreur!
    7,5/10

  • scarface1972

    attends il n'est pas arrivé encore mais je regarderai. Je suis courageuse (euh presque).

  • Soisimple

    T'as la suite en bas si tu veux...

  • Soisimple

    Crois moi... Tu vas avoir du taf si tu veux tous les reprendre.

  • Soisimple

    Bravo.
    Faut le regarder maintenant. ; )

  • scarface1972

    réservé

  • Raw Moon Show

    En dehors de ces bobines Super 8 assez flippantes, quel manque d'imagination ! D'abord grand dommage sur une telle filiation (Shining, Twixt) de ne pas avoir creusé davantage la matière sur laquelle travaille le personnage principal, ce qui aurait donné une toute autre ampleur au film en apportant une réflexion sur le processus de création.

    Pour le reste, un cruel déficit de personnalité et d'intelligence parce que le film saute à pieds joints dans le piège d'une filiation horrifico-fantastique à la Ring. Ce qui rend l'ensemble bien trop prévisible. La bonne idée aurait été au contraire de jouer sur ces codes afin de ménager une résolution beaucoup plus surprenante pour peu qu'elle fut réaliste : ou comment le sectarisme le plus radical s'empare du cerveau des plus jeunes pour mieux les retourner contre leurs propres familles. Là, il y avait un vrai sujet, une approche originale, mais on ne fait pour finir que l'espérer, en vain...

  • Bub ... Haut les flingues,

    Au prix auquel ils vendent cette daube il devrait faire gaffe à ce qu'ils produisent. Mais vu la réaction de certains spectateurs le ciné maintenant, c'est comme le hamburger, plus ils est dégueulasse plus il y a de blaireaux qui achètent. Le film repose entièrement sur la vision de film argentique vieux de 25 ans. Et des films comme cela, à part quelques gamins encore frais émoulus du lycée du coin, il y a quand même pas mal de personnes qui en ont utilisés. Perso, mais je suis un fan, j'ai un projecteur 8, super 8, 16 anamorphique, 35 normal et VistaVision. Sans compter mes trois caméras 8, S8 et ma dernière HDsemi pro numérique, conséquence je ne peux pas supporter que des "soit disant" professionnels tentent de nous faire passer une pilule pareille dans un film d'ambiance, parce que le résultat dans la têt d'un mec qui connait c'est : "Mais qu'est-ce que c'est que ces branques !!!".

  • Claym I.

    Si pour toi ça c'est un navet donne moi le nom de ce qui pour toi n'en
    est pas un .. car tu dois avoir de bien mauvais goût " Poupack " trop
    facile la critique gratuite ! Pour ma part j'ai adoré ce film et rare
    sont ceux qui m'interesse de nos jours. N'écoutez pas les gens qui
    critiquent tout, qu'ils aillent écrire un film d'horreur après on en
    reparlera ^^ je conseille ce film MOI en tout cas

  • Claym I.

    Hey "Bub" on s'en tape des mm de bobines c'est le film qu'on regarde tu dois pas avoir grand chose à faire toi mdr

  • Claym I.

    Tu dois pas avoir de bon goûts toi .. cite moi un bon film d'horreur pour toi?

  • Claym I.

    Hey "Bub" on s'en tape des mm de bobines c'est le film qu'on regarde tu dois pas avoir grand chose à faire toi mdr

  • Claym I.

    Si pour toi ça c'est un navet donne moi le nom de ce qui pour toi n'en est pas un .. car tu dois avoir de bien mauvais goût " Poupack " trop facile la critique gratuite ! Pour ma part j'ai adoré ce film et rare sont ceux qui m'interesse de nos jours. N'écoutez pas les gens qui critiquent tout, qu'ils aillent écrire un film d'horreur après on en reparlera ^^ je conseille ce film MOI en tout cas

  • Poupack

    je... c'est franchement de mon opinion un film encore raté. Marre de voir autant de navets, d'argent gaspillé alors que nous sommes en pleine crise financière et... cinématographique. Pour les amateurs de temps perdus à bons entendeurs...

  • Red Arrow

    Justement ça rajoute de la frustration et de l'angoisse ^^

  • zlaan

    En tout cas il n'aime pas le cinéma ...

  • zlaan

    perso c'est pour ton pseudo que je t'enverrais croupir dans les geôles de Castral Rock !

  • supertaupe

    super film, deja vu plusieurs fois, vriment agreabe ^^

  • RaF-MeRToN

    Un très bon film, bien meilleur que ces films surcotés pour enfants comme insidious.

  • Donovan P.

    L'un des meilleurs films d'horreur de ces dernier temps

  • Gr?gory Goncalves Tiffany Dona

    Les films d'horreur étant mes préférés, je peux dire que j'ai vraiment pris mon pied en le regardant. L'intrigue est là tout le long, nous faisant sursauter à intervalles quasi réguliers et surtout à des moments bien tranquilles ou on s'y attend pas vraiment. Un des meilleurs thriller de l'année pour ma part. :)

  • Emmerich-Joachim Tr

    elle cague l'ost thème du film ^^

  • Bub ... Haut les flingues,

    Ce film est une interminable mise en place de l'action qui ne vient jamais. L'écrivain sent sa famille menacer par un "bidule" plus ou moins défini, comme il a 2 de tension, il réagit face au danger avec l'efficacité d'une limace arthritique. Ça ne m'a pas fait peur mais j'ai eu envie de filer des claques à ce bourrin alcoolique toutes les 2 minutes du film. Pour couronner le tout, les films projetés sont bien des bobines de 8mm mais elles sont introduites deux fois de suite à l'envers dans un projecteur Bell et Howell 9mm à perforation centrale, et trois fois normalement dans un appareil de la même marque mais en 16mm. Enfin la seule séquence où nous voyons la caméra qui enregistre toutes les scènes autour desquelles l'intrigue se construit, c'est une Canon des années 1970 en super 8 qui opère. L'accessoiriste mérite donc aussi des torgnoles. Tout cela nous mène à une fin des plus attendues, digne de ce couple de pseudo-intellos amorphes et de leur enfants sans grand charisme, contrairement à la petite Carol-Anne de "Poltergeist".

  • fait pas ton Cin?ma

    Je n'étais pas emballée plus que ça par le résumé et la bande annonce, mais surprise ce film ne blablate pas tout le long à la recherche d'un démon et de l'exorciste qui va avec.
    D'ailleurs on ne comprendra que sur la fin qu'il s'agit peut etre de ça...le film est assez dérangeant, par la suggestion et la ptite musique stressante qui va bien ^^, quand il visionne seul ces films de meurtres de famille différentes...
    On fait aussi pas mal de bons vous etes prévenus, pas de gore à gogo, mais une vrai histoire, un scénario et de bons acteurs, j'aime !

  • Nassou Peace

    les bons films d'horreurs se font rares !! ils se ressemblent tous aujourd'hui !!! Sinister fait parti de ces rares films qui arrivent a être "original" et cela grâce a son ambiance glauque (les images que visionne l’écrivain et la musique qui va avec..) a vous glacer le même a vous mettre mal à l'aise .
    Et puis y'a cette fin à laquelle on ne s'attends pas du tout (qui à déçu pas mal de gens) mais qui pour moi rends justement le film "original" !!!
    bref l'un des meilleurs films d'horreur que j'ai vu depuis des années !!!

  • Soisimple

    L'ambiance bien glauque de ce film nous agrippe et nous emmène avec elle dans ce métrage où l'angoisse d'un poids comparable à une douzaine de semi remorques, semble être sans issue... Tout marche dans ce film, la tension cauchemardesque est palpable, cette petite enquête aura des effets secondaires difficilement gérables... Excellent. 4.5/5.

  • Mr.Halloween

    Quelle ambiance, les super 8 poisseux, la musique genre cimetière indien, mr. cruel vraiment flippant ! Oui j'ai eu peur et pourtant il en faut ! Très peu de défauts dans ce film qui mérite une bonne place dans les " masterpiece " du genre... c'est dit !

  • zaineb E.

    ce film est une vaste blague, j'ai rarement vu quelque chose d'aussi mauvais et je vous assure que j'en ai vu des navets.

  • C?dric M.

    Je me suis fait dessus...j'ajouterai rien de plus lol

  • Gliese581

    toutes les autres familles se font trucider aussi pourquoi ca changerait

  • Gliese581

    mon film d'épouvante préféré 4/5 et pour ceux qui critiquent le heros qui n'allume pas les lumieres, vous avez qu'a vous dire qu'il n'y a plus d'éléctricité

  • skan38

    conjuring peut faire de l'effet si on le regarde le soir avec les rideau tiré ...
    autrement moi non plus je n'ai pas trouvé d'autre film d'horreur qui fassent "peur"

  • Florian Koch

    Je viens tout juste de le revoir , j' ai adoré une fois de plus . Un film qui donne des frissons avec des musiques macabres . Pour un film d' épouvante c' est juste parfait . 4,5/5

  • Big_Snake

    Fin trop précipitée à mon gout, mais j'ai bien aimé
    3.5/5

  • d3myx

    Super bien, prenant, histoire bien ficelée, ect. 4./5

  • psy-goa

    insidious fait pas peur non plus , seul film d'horreur ou j'ai eu quelques frissons c'est conjuring

  • Pascal37

    Particulièrement stéréotypé (dans le noir en permanence : pourquoi ne pas allumer ? ...). De bonnes tensions mais beaucoup trop intrigue qu'autre choses. Se laisse voir mais sans plus. Pas à la hauteur de l'affiche comme bien souvent ! 2.5/5 !!!

  • madjpm

    J'suis allé le voir au ciné à sa sortie et j'avais trouvé ça génial !
    4/5 pour moi !

  • nico L.

    D'après le producteur ( Blum ). il le dit dans l'interview d'american nightmare

  • The Wolf of Wall Street

    C'est sur a 100% ? ;)

  • nico L.

    Avec des petits budget, ils arrivent a faire de bon film d’horreur ( Insidious 1&2) ....... Paranormal activity mais lui ne fait pas peur ^^

  • nico L.

    Et le tournage du 2 commence dans 7 semaines :)

  • Enora Auffret

    Je suis pas une grande fanna de ce genre de films, mais bon pour une soirée entre potes dans la maison de vacances familiale, c'est parfait...!
    Et tout ce que je dirais, c'est que j'ai flippé à mort !! x)

Voir les commentaires