Mon AlloCiné
Maps To The Stars
Note moyenne
3,7
20 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Télérama
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies
  • Metro
  • Paris Match
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • Transfuge
  • Le Figaroscope
  • Libération
  • Chronic'art.com
  • La Croix
  • Mad Movies
  • Ouest France

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

20 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Nicholas Elliott

Si le nouveau film de Cronenberg est sans conteste l’un des assauts satiriques les plus corrosifs qu’on ait pu voir sur Hollywood, il dépasse aussi le portrait d’époque pour arriver à quelque chose d’intemporel et d’insondable.

Critikat.com

par Sophia Collet

"Maps to the Stars" confirme que Cronenberg est le cinéaste visionnaire de son époque qui continue d’offrir au XXIème siècle les images vertigineuses de sa mutation effrénée.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Cronenberg revient en grande forme avec "Maps to the Stars", violent pamphlet contre la starification à Hollywood, nanti d'une belle distribution. Un bûcher des vanités au sens propre du terme.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Télérama

par Louis Guichard

"Maps to the stars" est un jeu de massacre, dans une lignée qui va du Billy Wilder de "Sunset Boulevard" au Robert Altman de "The Player" en passant par le Robert Aldrich de "Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?"

La critique complète est disponible sur le site Télérama

20 Minutes

par Caroline Vié

Le scénario fort malin pourrait aussi retenir l’attention de Jane Campion et de ses ouailles. L'ensemble du film est absolument réjouissant de méchanceté et d'humour noir. C'est du grand Cronenberg.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Une oeuvre perturbante, où la satire l’emporte toujours sur le cynisme, et où le second degré du réalisateur ne parvient pas à totalement effacer le malaise provoqué in fine. Si l’on touche souvent à la jubilation, ce n’est pas sans grincer des dents.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

David Cronenberg revient avec un film choral d'une rare noirceur, qui dénonce le star system à Hollywood, un monde cynique et sans pitié, cruel et décadent, arrogant et désespéré. (...) une vision lucide et profondément nihiliste, servie par une mise en scène envoûtante et des acteurs qui n'ont pas froid aux yeux.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Toujours très tenu dans sa mise en scène, Cronenberg orchestre avec maestria son défilé de monstres plus fous les uns que les autres.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Mad Movies

par Gilles Esposito

POUR : Le plus frappant avec "Maps to the stars" est ainsi l'enchaînement fluide de séquences qui coulent inexorablement vers la conclusion, donnant une sensation de rapidité et d'absence d'ennui (...).

Metro

par Jerome Vermelin

Lumineux à la surface, "Maps to the stars" distille un malaise latent, en dépit de moments franchement cocasses, si l’on goûte à l’humour noir. Très noir. Un cauchemar américain qui paraîtra exacerbé à certains.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Paris Match

par Alain Spira

Si le film met un peu de temps à placer ses charges explosives sous le soleil californien, le bouquet final de son feu d’artifices (dans tous les sens du terme) est grandiose.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Jean-Christophe Ferrari

"Maps to The Stars" s'inscrit dans dans la droite ligne des représentations les plus sombres de Hollywood, mêlant humour noir, satire sociale et atmosphère gothique. Avec ce nouveau film, Cronenberg se renouvelle une fois de plus (...)

Studio Ciné Live

par Fabrice Leclerc

Voir le site de Studio Ciné Live.

Transfuge

par Damien Aubel

"Maps to the stars" est un cirque dont le directeur serait un moraliste inexorable, et les séquences s'enchaînent comme autant de numéros de bassesse ou d'abjection. Mais le morcellement n'est qu'une impression, tant Cronenberg se délecte aux manettes d'un scénario ludique, tortueux (...).

Le Figaroscope

par Nathalie Simon

David Cronenberg autopsie un monde en crise, éteint brutalement les lumières d'un Hollywood fantasmé (...) mais il a tendance à en faire trop et son propos se perd parfois sur des chemins tortueux. On gardera certaines séquences avec une Julianne Moore extraordinaire dans la peau d'une vedette extravertie et pervertie.

Libération

par Julien Gester

A bien des égards, "Maps to the Stars" suscite une jubilation à double fond, tramée d’une complexité peu visible si l’on s’en tient à ses surfaces vitriolées et la laideur blafarde de l’univers dépeint. Toutes ses ficelles ne sont pourtant pas minces, de ses rimes pauvres sur les motifs de l’eau et des flammes à une figure un peu épaisse d’ange brûlé.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Chronic'art.com

par Murielle Joudet

Nulle fiction, nulle poésie ne peut naître de la platitude assumée de "Maps to the stars", qui est autant mauvais commentaire (le personnage de Julianne Moore) que mauvaise fiction (celui de Mia Wasikowska), comme si Cronenberg avait essayé en vain de faire pousser "Twixt" sur le terreau de "Somewhere", de faire un film sur l'enfance abîmée par un mal qui aurait le visage de Hollywood.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

La Croix

par Arnaud Schwartz

David Cronenberg ne manque pas de savoir-faire. Mais sa démonstration appuyée semble surtout révéler des évidences et se complaire à les décrire. D’aucun s’extasieront sur la performance d’actrice de Julianne Moore ou sur la conversion au cinéma d’auteur de Robert Pattinson

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Mad Movies

par Laurent Duroche

CONTRE : Pas plus pertinent ni virulent qu'un "The Canyons" sur le même sujet (...), "Maps to the Stars" alourdit même son propos d'une dissertation finalement très morale sur le mode de vie hollywoodien vu comme une malédiction pour la jeunesse (...).

Ouest France

par La Rédaction

Beaucoup de clichés (...). Et une atmosphère glacée qui gèle le rire.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top