Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Ex Machina
Note moyenne
3,3
24 titres de presse
  • CinemaTeaser
  • aVoir-aLire.com
  • Charlie Hebdo
  • Closer
  • CNews
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Monde
  • Libération
  • Paris Match
  • Première
  • Télé 7 Jours
  • Voici
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Mad Movies
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Positif
  • TF1 News
  • Cahiers du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

24 critiques presse

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Le scénariste prodige Alex Garland passe à la mise en scène pour un film d'anticipation pertinent, atypique, et même féministe, sur l'intelligence artificielle. A voir absolument.

aVoir-aLire.com

par Pierre Vedral

(...) une fable d'anticipation philosophique sur l'I.A qui pousse le spectateur jusqu'à un degré de réflexion satisfaisant. Parvenir à captiver avec une thématique déjà cuisinée à toutes les sauces, on dit banco !

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

Par le chas de cette aiguille sexuelle et de l'inconfortable relation qui naît bientôt entre Caleb et Ava, le film se débarrasse des arguties théoriques pour se placer sur le terrain de l'affect et d'une métaphore plutôt fine sur le droit d'usage des objets qu'on fabrique.

Closer

par La Rédaction

Un bon thriller de science-fiction.

CNews

par La Rédaction

Le thème de l’intelligence artificielle est ici prétexte à un huis clos reposant sur une interprétation irréprochable.

L'Ecran Fantastique

par Yann Lebecque

Un sans fautes !

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Étonnante et glaçante fable sur les perspectives et les dangers de l’intelligence artificielle.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Pour un débutant, il fait preuve d'une maîtrise et d'une sobriété étonnante dans ce contrôle de l'espace. Ce pouvoir absolu sur le temps, l'histoire, les personnages se confond avec celui du milliardaire qui aspire à la maîtrise du monde.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Libération

par Julien Gester

Thriller paranoïaque à décantation lente et aux surfaces bien polies, "Ex Machina" ne lésine pas sur l’enchevêtrement de paraboles diverses pour se concevoir en fable paranoïaque tout-terrain (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Paris Match

par Alain Spira

Le romancier de "La Plage" Alex Gartland signe avec "Ex Machina" un premier film futuriste au charme troublant.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Guillaume Bonnet

Que la meilleure séquence de l’un des meilleurs films de SF contemporains soit celle où Oscar Isaac remue les fesses face caméra sur un énorme beat funk en dit long sur la singularité et la pertinence de ce projet hors normes.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

Remarquablement interprétée, cette réflexion vertigineuse sur l'intelligence artificielle intrigue autant qu'elle fascine.

Voici

par La Rédaction

Un huis clos fascinant, traité comme un thriller.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Bien que lent et bavard, ce huit clos futuriste séduit par son atmosphère inquiétante et paranoïaque mais aussi par sa relecture du mythe de Frankenstein, en montrant l'émancipation inéluctable d'une créature devenue autonome et capable de manipulation pour gagner sa liberté.

L'Express

par Sandra Benedetti

Thriller en huis clos, trop glacé pour trembler vraiment. Ex Machina offre une réflexion brillante sur l'essence de notre humanité entre mensonges et manipulations. Au point de sacrifier le personnage le plus intéressant, le concepteur du robot, dont la démence reste à distance. Dommage pour son interprète l'excellent Oscar Isaac.

Mad Movies

par Gilles Esposito

Curieux: ce film de scénariste a des acteurs et des décors plutôt cools, mais son script est un peu cousu de fil blanc.

Studio Ciné Live

par Sophie Benamon

De la SF intelligente, magnétisée par le ténébreux Oscar Isaac.

Télérama

par Frédéric Strauss

Pistes romanesques excitantes pour le premier film du scénariste de La Plage (signé Danny Boyle, avec Leonardo DiCaprio), qui remet habilement des thèmes classiques au goût du jour.(...) Le scénario est moins sophistiqué (...) mais les personnages sont défendus par des interprètes convaincants.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Adrien Mitterand

Garland affiche ouvertement la noble intention de centrer son film sur cette seule et unique question : celle de la différence entre une intelligence artificielle et l'esprit humain. Dommage que cette intention ne demeure que sur le papier, et que son film soit justement privé de vie.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Pour estomper la teneur foncièrement théâtrale du projet, on a travaillé le design du film à l’extrême (style pub pour parfum ou vêtements de luxe).

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Vincent Ostria

La mise en scène stylée ne parvient pas à masquer le caractère oiseux des réflexions sur l'intelligence artificielle et ses dérives.

Positif

par Michel Ciment

Scénariste de deux films de Danny Boyle, romancier de "La Plage" adapté par ce dernier, Alex Garland réalise un premier film aux ambitions réelles mais qui n'est pas si original qu'il voudrait l'être. (...) S'il s'était voulu moins arty, Alex Garland nous aurait sans doute davantage séduit.

TF1 News

par Romain Le Vern

Petite tentative de SF par le scénariste des meilleurs Danny Boyle, stimulante dans ses enjeux mais convenue dans son traitement. 

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Voilà donc une œuvrette qui sombre dans l’écueil fatal sur l’intelligence artificielle : fabriquer beaucoup d’artifice mais peu d’intelligence, encore moins d’imaginaire.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top