Mon AlloCiné
Fast & Furious 8
Note moyenne
3,0
21 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • LCI
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Les Inrockuptibles
  • Paris Match
  • Public
  • Télé 2 semaines
  • Closer
  • Ecran Large
  • Le Figaro
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Ouest France
  • Télé 7 Jours
  • Critikat.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Monde
  • Le Point
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Ce huitième volet trouve l'équilibre entre grands sentiments et poursuites vertigineuses avec, en bonus, Charlize Theron en méchante glaciale...

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Ce segment majeur dans la saga est entièrement dévoué au divertissement bulldozer. Il promeut une action débridée, inventive et créative, totalement inédite à ce jour à l’écran. Les fans adoreront !

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

LCI

par Jérôme Vermelin

Prévisible, mais furieusement efficace.

La critique complète est disponible sur le site LCI

Le Parisien

par Michel Valentin

Dans ce nouveau volet, qui fait toujours la part belle à d'incroyables cascades, Vin Diesel se montre étonnamment humain.

Le Point

par Bastien Hauguel

POUR : Il est grand temps de reconsidérer Fast & Furious comme ce qu'il est : un délire visuel ultra divertissant, du grand cinéma d'action populaire. Jamais la saga n'a prétendu à autre chose. Et c'est tout ce qu'on aime.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Inrockuptibles

par Alexandre Büyükodabas

Ce huitième opus se présente comme un croisement improbable mais indéniablement réussi entre "Mission: Impossible" et "Cars", dopé à la testostérone et saupoudré de second degré.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Paris Match

par Clément Mathieu

On l’a dit, c’est un plaisir coupable… mais pourquoi le bouder?

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Public

par La Rédaction

Malgré les 7 précédents opus et la disparition de Paul Walker, Fast and Furious vaut encore et toujours le coup. La dynamique de la franchise ne s’essouffle pas et mérite amplement notre déplacement.

La critique complète est disponible sur le site Public

Télé 2 semaines

par Thomas Colpaert

Du grand spectacle dans la lignée des épisodes précédents. Les fans seront peut-être surpris par la bande-son moins chargée en rap et RnB que d’habitude, mais le film est porté par Vin Diesel, plus musclé et monolithique (et donc sauvage) que jamais.

La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

Closer

par La Rédaction

Dans ce huitième opus de la franchise, F. Gary Gray a encore repoussé les limites des cascades invraisemblables.

Ecran Large

par Simon Riaux

Malgré des défauts évidents et une stupidité indiscutable, la saga possède un charme étonnant, et propose une nouvelle fois de grands moments de régression jubilatoire.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Les cascades sont luxueuses. L'esprit, sympathique. L'intrigue embrouillée à souhait. C'est du divertissement industriel, bourratif mais pas déplaisant.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

L’inflation pyrotechnique se poursuit dans le huitième opus de la franchise, passée du statut de série B à celui de blockbuster XXL. Et pourtant : çà et là, affleure toujours une forme de grâce...

L'Express

par Eric Libiot

Ça ne va pas très loin, mais ça y va. Vin Diesel (Dom) joue comme une boîte de conserve, mais Dwayne Johnson (le chef) et Jason Statham (l'ennemi/ami) font très bien le boulot.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Ouest France

par Sylvestre Picard

Honnêtement, on s'ennuie un peu face à une intrigue paresseuse. Mais niveau action, on pousse les compteurs dans le rouge.

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Clairement, il y a un rétrogradage à tous les niveaux. Pour autant, il y a toujours du grand spectacle et d'énormes moyens à l'écran (mais trop d'effets numériques, hélas !) avec, en prime, la meilleure méchante de la saga, incarnée par Charlize Theron (...).

Critikat.com

par Adrien Dénouette

Cette misogynie à peine voilée ne vient pas de nulle part, elle a même toujours été présente (sur le terrain de l’actioner, elle remonte notamment aux films de Schwarzenegger), mais c’est la première fois qu’en comparant l’hybris féminin à une épidémie, un "Fast and Furious" puise son programme à la source de son imaginaire sexiste.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Du pur délire visuel, qui ressortit davantage au jeu vidéo qu’au cinéma : c’est fastissime et furiousissime. Normal, on en est au 8 !

Le Monde

par Jean-François Rauger

Le huitième volet de la saga tempère les scènes de cascades en voiture par des considérations morales assommantes.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par Philippe Guedj

CONTRE : Partie d'une petite série B racoleuse, la franchise est devenue un mastodonte assumant sa bêtise et glorifiée pour cela. Le blockbuster n'en sort pas grandi.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Télérama

par Nicolas Didier

Malgré quelques bonnes idées — les voitures-zombies, roulant sans conducteur—, les scènes d'action manquent de style. Quand F.Gary Gray évite les obstacles en tournant une course-poursuite sur une étendue d'eau gelée, JamesWan, lui, choisissait une forêt...

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top