Mon AlloCiné
A Most Violent Year
Note moyenne
4,1
28 titres de presse
  • 20 Minutes
  • CinemaTeaser
  • Femme Actuelle
  • La Voix du Nord
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Ouest France
  • Sud Ouest
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • TF1 News
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • Gala
  • La Croix
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Libération
  • Paris Match
  • Positif
  • Transfuge
  • aVoir-aLire.com
  • Culturopoing.com
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

28 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Oscar Isaac et Jessica Chastain sont remarquables dans ce western urbain à ne manquer sous aucun prétexte.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

En se réappropriant l'univers des gangsters, J.C. Chandor créé un film ultime sur les liens vicieux entre capitalisme et criminalité. Et dissèque le rêve américain avec une précision chirurgicale.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Femme Actuelle

par Cathy Bernheim

Ce formidable thriller nous tient en haleine.

La critique complète est disponible sur le site Femme Actuelle

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Audace et complexité. Ampleur et nuance. Intelligence et supplément d’âme. Danger et frisson. Émotion et sensation. Attention, substance en fusion ! Voilà ce qui définit le dernier film de J.C. Chandor.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Depuis "Mean Streets" de Scorsese et "The Yards" de James Gray, on n'a rien vu de tel. C'est du Série noire king size, soufflant et génial.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Eric Libiot

Voir le site de L'Express.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Ouest France

par Pierre Fornerod

Fort de ce scénario malin et inspiré, J.C. Chandor signe un thriller d'atmosphère.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Cette persévérance dans l'épreuve - déjà à l'œuvre dans "All Is Lost" - est la ligne de force d'une dramaturgie toute en nerfs et en intelligence.

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

Après "Margin Call" et "All Is Lost", J. C. Chandor poursuit sa réflexion sur l'Amérique. Il confirme son grand talent avec cette plongée stylée dans le New-York des années 1980, inscrite dans les films de Martin Scorsese.

Télérama

par Pierre Murat

Excitant et indispensable.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

TF1 News

par Romain Le Vern

JC Chandor, cinéaste majeur en seulement trois films aussi différents que tenaces dans leurs obsessions, signe l'allégorie magistrale d'un rêve américain devenu cauchemar doublée d'une parabole sur les ravages du capitalisme (...).

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Culturebox - France Télévisions

par Pierre-Yves Grenu

A l'instar de certains matches de foot, "A most violent year" se joue sur un faux rythme. Délibérément lent, mais brûlant, d'une intensité exceptionnelle.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Christophe Foltzer

La maitrise de sa mise en scène et son casting quatre étoiles compensent sans problème ses quelques faiblesses.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Gala

par Camille Choteau

Les acteurs livrent une pres­ta­tion remarquable (...). La mise en scène est sobre, les décors travaillés, les plans compo­sés, le tout est un peu lent mais on s’y accroche.

La critique complète est disponible sur le site Gala

La Croix

par Arnaud Schwartz

Dans "A Most Violent Year" (...) se mêlent avec efficacité les codes du suspense et de l'action, en lien avec une profonde réflexion sur le monde de l'entreprise et, surtout, ses limites éthiques.

Le Dauphiné Libéré

par La rédaction

Dans la ligne de “Margin Call”, une vision sans compromission du capitalisme sauvage.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Avec ce polar atmosphérique captivant, le cinéaste démontre une fois de plus sa maîtrise de sa mise en scène, au service d’un scénario dense, où manipulations riment avec trahisons.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) très brillant, très intelligent et très séduisant troisième film de J. C. Chandor (...).

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Libération

par Bruno Icher

Au chapitre du refus de la violence, on pouvait penser que David Cronenberg et son "History of Violence" avait à peu près tout dit, mais "A Most Violent Year" s’inscrit dans une autre perspective, glaçante et assez vicelarde (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Paris Match

par Clément Mathieu

Le réalisateur JC Chandor (...) mêle les grands thèmes du cinéma américain dans ce polar superbement maitrisé, sophistiqué sans jamais être clinquant.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Alain Masson

Entre la rectitude de la puissance et la difformité du dialogue, l'opposition est manifeste. Elle caractérise la forme d'un film.

Transfuge

par Frédéric Mercier

Sous des couleurs froides, sombres, à très faible exposition, rappelant James Gray et Clint Eastwood, le thriller attendu accouche d'un captivant et complexe film d'alcôves, de chambres et de négociations aux accents shakespeariens sur l'ambition.

aVoir-aLire.com

par Leslie Guyomard

Un polar noir, assez réussi, sur la confusion entre rêve américain et milieu de la pègre, qui laisse toutefois une désagréable sensation d’inachevé...

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturopoing.com

par Jean-Nicolas Schoeser

Parrain, De Palma, Lumet ou Pollack (...) Échos et hommages : si ce patronage mythologique et mythique fonctionne à plein lorsqu'il crée une étrange mélancolie de ce monde (...) à la dérive, elles font pourtant peser sur lui un poids sous lequel il finira par ployer.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Après "Margin Call" et "All Is Lost", J. C. Chandor s’impose comme une des valeurs sûres du cinéma américain, section néoclassique.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Studio Ciné Live

par Sophie Benamon

Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Misère de ce cinéma d’imitateur sans souffle et d’où n’émerge qu’une douloureuse conclusion : même si J. C. Chandor traite film après film du thème de l’intégrité, on en vient à douter de la sienne.

Critikat.com

par Théo Charrière

(...) le film véhicule finalement une bien maigre idée du cinéma classique (...). 

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top