Mon AlloCiné
    La Belle vie
    Note moyenne
    3,4
    16 titres de presse
    • Ecran Large
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Première
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Elle
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • L'Express
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Ecran Large

    par Christophe Foltzer

    La première chose qui sidère quand on voit "La Belle Vie", c'est la maîtrise filmique de son réalisateur.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Critikat.com

    par Fabien Reyre

    Il y a là une ambition formelle qui fait plaisir à voir, un désir de beauté dénué de tout effet de mode et qui n’exclut pas une volonté de croire en la force du récit.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Sandrine Marques

    Ce drame familial s'abreuve, et c'est là son originalité, à la source du western. Le genre, chez Jean Denizot, se charge d'une nostalgie spectrale qui préfigure, dès l'amorce, le tour dramatique que va prendre l'histoire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Fiches du Cinéma

    par Marine Quinchon

    Avec ce premier film, Jean Denizot réalise une balade country - sans fausse note - sur l'éclosion de l'amour et les rapports parfois compliqués entre un adolescent et son père.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Gilles Renault

    Récit initiatique très bien maîtrisé (le contexte n’est pas sans rappeler le "Mud" de Jeff Nichols), le propos cerne au plus juste les personnages dans une quête d’amour et de liberté notablement exempte de mièvrerie.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Première

    par Eric Vernay

    "La belle vie" s'affranchit du naturalisme français pour lorgner vers une mythologie américaine fantasmée. [...] Jean Denizot réussit le délicat portrait d'un ado déchiré entre désir d'émancipation et loyauté pour son charismatique geôlier.

    Télérama

    par Pierre Murat

    Comme Jacques Audiard dans presque tous ses films, comme François Dupeyron dans "Mon âme par toi guérie", le jeune cinéaste (c'est son premier long métrage) éprouve une vraie passion pour le cinéma américain. Ses cadrages magnifient constamment l'espace.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Jean-Claude Arrougé

    "La Belle Vie" est un film plein de promesses et aborde des sujets graves tout en restant dans le divertissement.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Florent Guézengar

    D’où vient le charme de ce "petit film" qui, sans chercher à bousculer un certain ronronnement du cinéma français, parvient à inscrire une forme de sentier de traverse ?

    Elle

    par Florence Ben Sadoun

    Ce premier film réussit pourtant à se détacher du fait divers et à ne pas tomber dans l'explication psychologique en s'attachant à filmer les limites d'une certaine idée de la liberté.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Un joli film inattendu et délicat, sur l'amour paternel.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaroscope

    par Nathalie Simon

    Plus que des faits, c'est de la relation filiale que Jean Denizot traite dans son premier long métrage.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir le site de L'Express.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Studio Ciné Live

    par Xavier Leherpeur

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TéléCinéObs

    par Sophie Grassin

    Sous couvert de road-movie sur les bords de Loire, Jean Denizot s’attache donc surtout à décrire une métamorphose. Il le fait avec un vrai goût du cinéma américain qui cite Mark Twain, n’est pas loin de transformer un fleuve bien français en Mississippi, et une déroute nocturne devant les flics au bord de l’eau en "nuit des chassés".

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Positif

    par Jean-Dominique Nuttens

    Le film souffre d'une écriture trop explicite dans la plupart des scènes dialoguées, et de pesanteurs narratives (...). Surtout, il ne parvient pas à aller au coeur de cette relation mystérieuse entre un père qui a coupé ses enfants du monde (...)

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top