Mon AlloCiné
    The Lost City of Z
    Note moyenne
    4,5
    33 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Critikat.com
    • Elle
    • GQ
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Mad Movies
    • Paris Match
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • LCI
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Ouest France
    • Rolling Stone
    • Studio Ciné Live
    • Voici
    • Télé 7 Jours

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    33 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Pierre Vedral

    En gardant tout son génie intact, James Gray se réapproprie un genre tombé en désuétude pour nous offrir le magistral portrait d’un explorateur porté par sa soif d’aventure.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Emmanuel Raspiengeas

    Avec une suprême élégance, James Gray met en scène un film épique d’un genre nouveau, où les héros ne s’expriment que par murmures, plongeant le spectateur dans une atmosphère cotonneuse, de celles qui nimbent les rêves les plus entêtants, d’une infinie douceur jusque dans les scènes de confrontations les plus violentes.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Critikat.com

    par Fabien Reyre

    (...) James Gray atteint lui-même le sommet d’une filmographie passionnante, et peut-être la matrice de son œuvre à venir.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Dans un décor somptueux, certaines scènes nous font penser à « Aguirre, la colère de Dieu », « Fitzcarraldo » voire « Apocalypse Now »… Tout simplement grandiose !

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    GQ

    par Toma Clarac

    Avec "La Cité perdue de Z", James Gray signe un grand film d'aventure qui sublime sa vision du cinéma hollywoodien.

    La critique complète est disponible sur le site GQ

    La Septième Obsession

    par Morgan Pokée

    "The Lost City of Z" redore fièrement le blason du cinéaste qui, tout en réalisant un film rebattant les cartes de ses obsessions, provoque un réel vertige (…) aussi bien dans sa propre filmographie que dans le cinéma américain contemporain.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un extraordinaire récit d’aventure, qui se transforme en quête de l’Absolu, porté par le souffle d’une réalisation elle-même tendue comme un défi à relever.

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Le destin d'un homme, la paternité, l'exploration de terres inconnues… Le film de James Gray explore magistralement ces thèmes. Une épopée intime où beauté, honneur et fidélité sont aux premiers plans.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Il serait dommage que les thuriféraires du James Gray new-yorkais ne le suivent pas sur les traces du colonel Percy Fawcett, car il y déploie maîtrise formelle et souffle épique épatants.

    Les Inrockuptibles

    par Romain Blondeau

    "TheLost City of Z", bien que traversé d’un puissant souffle épique, nous convie plutôt à une aventure mentale, une dérivation hagarde renouant avec le motif privilégié du cinéma de James Gray : l’obsession virant à la folie.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Marcos Uzal

    (...) une odyssée généreuse, où les rêves enfantins, confrontés à la réalité, dérivent vers une apothéose inattendue. Une splendeur.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Mad Movies

    par Fausto Fasulo

    L'aventure telle qu'on ne pensait plus la retrouver sur un écran de cinéma.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Grand cinéaste, grand film.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Allant d'ellipses en recommencements et filmant la jungle comme un au-delà du monde, James Gray suit le fil d'une vie qui se termine en mirage métaphysique. C'est magnifique.

    Télérama

    par Louis Guichard

    Aujourd'hui, le résultat, majestueux et subtil, déjoue les catégories existantes. Derrière son classicisme apparent, "The Lost City of Z" est un prototype.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Transfuge

    par Damien Aubel

    (James Gray) a ranimé la fibre du film d'aventures sous l'égide de Kipling (...) et de Coppola (...).

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Les aventures aussi dangereuses que passionnantes d’un homme dont le courage se teinte d’une bonne dose d’inconscience fascinent intensément.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Sébastien Chauvin

    Un cinéma raisonné, en demi-teintes trompeuses, qui répugne aux effets de manche et dont le classicisme semble presque suranné. Il y a une réelle beauté et un certain panache dans cette tenue, à une époque où il est difficile pour un auteur d’exister au-delà des effets de signature.

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Un souffle épique porte le film dans son évocation des expéditions risquées menées par l’explorateur, dans sa conviction en l’existence d'une cité perdue, dans le sacrifice de sa famille pour réaliser ses objectifs.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Culturopoing.com

    par Sophie Yavari

    Quelque part entre Aguirre, la colère de Dieu de Werner Herzog et L’Etreinte du serpent de Ciro Guerra, le film de James Gray n’échappe pas complètement à certains clichés propres au film d’explorateur, mais les dépasse et propose une réflexion mélancolique sur la liberté et le destin.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Sans jouer au démiurge, James Gray livre un film qui s’inscrira pour longtemps sur les rétines du spectateur.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    LCI

    par Romain Le Vern

    (...) un beau conte vénéneux sur la fin de l'adolescence, racontant à travers les us et coutumes du genre, les métamorphoses d'une végétarienne attirée par le cannibalisme. Saignant, comme on aime.

    La critique complète est disponible sur le site LCI

    Le Figaroscope

    par Nathalie Simon

    Un grand film d'aventures.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    (...) un drame captivant (...).

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Entre action, épopée historique et biopic, une adaptation élégante du livre de David Grann.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    C’est du grand cinéma, porté par un lyrisme ample, une poésie tragique.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par Catherine Balle

    Interprétée par Charlie Hunnam et un Robert Pattinson méconnaissable avec une barbe touffue, cette fresque très ambitieuse bénéficie de magnifiques décors. Il manque peut-être un peu d'émotion pour donner du souffle à ce film brillant, mais un peu trop classique.

    Le Point

    par La Rédaction

    James Gray réussit un film épique, au croisement de Lawrence d'Arabie et d'Apocalypse Now, dont la splendeur esthétique n'atténue pas le pessimisme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Ouest France

    par Christophe Narbonne

    Puissant, tragique et plastiquement achevé.

    Rolling Stone

    par Sophie Rosemont

    Retraçant l’histoire vraie de l’explorateur Fawcett, James Gray signe un film aux images d’une beauté rare où même les acteurs se perdent, et nous avec eux. A la hauteur de ses ambitions.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    Une fresque ample et intime sur un aventurier méconnu.

    Voici

    par La Rédaction

    Une épopée aux images sublimes.

    Télé 7 Jours

    par Isabelle Magnier

    S'il y a des péripéties dignes de "Tintin et les Picaros", une reconstitution hallucinante des tranchées de 14-18, ne vous attendez pas à un nouvel "Indiana Jones". Il brosse avant tout le portrait intimiste d'un  homme déchiré entre devoir familial et quête d'un nouvel Eldorado.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top