Notez des films
Mon AlloCiné
    A la recherche de Vivian Maier
    note moyenne
    4,1
    505 notes dont 78 critiques
    répartition des 78 critiques par note
    11 critiques
    43 critiques
    16 critiques
    5 critiques
    1 critique
    2 critiques
    Votre avis sur A la recherche de Vivian Maier ?

    78 critiques spectateurs

    siri C.
    siri C.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 21 septembre 2014
    Autant le dire tout de suite, j'ai adoré ce film passionnant qui est en réalité bien plus qu'un banal documentaire. Déjà, l'histoire- vraie- de cette femme qui aura mené une vie modeste et effacée et dont on ne saura qu'après sa mort qu'elle était une photographe hors du commun est fascinante en soi, incroyable même. Mais, en plus, le film est en plus conçu comme une enquête policière qui ne dévoile que petit à petit la vraie personnalité de l'énigmatique Vivian Maier. De charmante et douce, on finit par découvrir, au fur et à mesure des interviews et témoignages de ceux qui l'ont connue, que la discrète nounou cachait bien des zones d'ombre moins à son honneur. A la recherche de Vivian Maier est une oeuvre cinématographique très bien ficelée sur l'histoire d'une vie qui laisse pantois. Waouh!
    drobinParis
    drobinParis

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 10 critiques

    1,5
    Publiée le 13 juillet 2014
    Les amateurs de Vivian Maier préfèreront largement le documentaire de la BBC "Who took Nanny's pictures?". Le documentaire est disponible en streaming sur les sites affiliés de la BBC. On y apprend énormément de détails sur la vie de Vivian Maier, mais "Who took Nanny's pictures?" lève le voile sur le business de John Maloof, dans un monde où l'art est devenu un placement financier des plus lucratifs. John Maloof prétend garder la main-mise sur l'œuvre de Vivian Maier, plutôt que de la confier à des musées ou des institutions culturelles... D'ailleurs John MAl
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 461 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2014
    Excellent documentaire pour plusieurs raisons. Le travail de recherche est approfondi. L'histoire est fascinante, elle met en opposition sans cesse la vie de cette troubadour proprement ressucitée et la qualité de son travail de photographe. Les images des photos sont percutantes et touchent instantanément la sensibilité du spectateur. Le montage est excellent. Enfin, le film est émouvant par l'humilité de la protagoniste et sa fin de vie misérable.
    jnocau
    jnocau

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 78 critiques

    3,5
    Publiée le 8 juillet 2014
    Sempiternelle question que celle de savoir si un documentaire mérite d'être vu en salles. A la recherche de Vivian Maier ne déroge pas à la règle, mais le destin de cette femme, couplé à l'histoire assez folle de sa découverte emporte malgré tout l'adhésion. Vivian Maier, génie de la photographie urbaine et du portrait, avait tout pour, de son vivant, obtenir la gloire. Elle est restée, jusqu'à sa mort, dans l'ombre. Un destin fascinant que le sien. Et qui, surtout, s'accomplit par la grâce du hasard. Un hasard prenant les traits, éminemment sympathiques, de John Maloof. Le jeune homme acquière un carton plein de négatifs jamais développés. Il trouve, à raison, les photos géniales, et se met en tête de partir à la recherche du photographe qui les a faites. Vivian Maier, donc. Une excentrique asociale. La rencontre de deux destins. Emouvant.
    PierreTwo
    PierreTwo

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 33 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2014
    Si je le pouvais, voilà un des films que j'offrirais sans cesse. Absolument tout le monde peut aimer ce film: des centaines de photos. Et surtout comment elles ont été trouvées. J'ai été emporté d'emblée: Je l'ai vu par hasard car en promotion en VOD spoiler: sur Virgin TV et c'est fantastique comme c'est mené comme une enquête policière. C'est captivant, distrayant, fascinant et très touchant. Laissez-vous tenter! ce n'est pas un boulet.
    César D.
    César D.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 616 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2014
    pour toute personne qui aime même juste un peu la photographie, ce documentaire est un moment de magie. ce n'est pas une biographie, mais plutôt une enquête qui va essayer de découvrir qui était la personne derrière le nom de Vivian Maier. cette formidable photographe amateur n'a jamais partagé son travail, qui a été découvert par hasard par un jeune homme qui cherchait des photos de Chicago pour illustrer un livre. mais quelle heureux hasard! Vivian Maier avait un vrai oeil artistique, une patte bien à elle. elle a été le témoin discret de son époque, portant sur elle un regard tantôt grave, tantôt amusé. elle même était une personne complexe et torturée, avec des parts d'ombres importantes... bref, un doc passionnant.
    Jmartine
    Jmartine

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 484 critiques

    3,5
    Publiée le 2 juillet 2014
    A la fin de l'année 2007, John Maloof, un jeune agent immobilier de 25 ans est le président d'une société historique locale et recherche des photographies pour illustrer un livre qu'il coécrit sur le quartier de Portage Park à Chicago. Il court les salles de ventes et finit par acheter pour 400 dollars un énorme lot de négatifs (30 000 négatifs, des dizaines de rouleaux de pellicule et seulement quelques tirages réalisés dans les années 1950-1960). Il n'y a pas d'images de Portage Park. Déçu, John Maloof remise son achat dans un placard pendant plus de six mois avant de se rendre compte que ces images, principalement en noir et blanc, sont belles, émouvantes et superbement composées et que c'est un trésor qu'il a découvert. Ce trésor il le montre à des experts qui situent le photographe au rang des plus grands de la photographie de rue, tels Atget, Cartier Bresson et Doisneau...Ce photographe n'ayant jamais été présenté, il commence une patiente quête , retrouvant son nom, Vivian Maier..ancienne nounou, se promenant en permanence avec un Rolleiflex autour du cou...mais qui vient de mourir. Le film retrace son enquête au travers des anciens employeurs ou enfants gardés par cette nounou....peu à peu se révèle un personnage mystérieux, solitaire, sans doute atteinte de syllogamanie, notamment en fin de vie. Il y a du roman d'espionnage dans cette quête car Vivian a constamment brouillé les pistes, changeant de nom, d'accent, française ? américaine ? née assurément à New-York, mais ayant des ascendances françaises autour de Saint Bonnet en Champsaur...Le film reste un documentaire brut attaché à cerner la personnalité de Vivian, mais très émouvant..son oeuvre apparait en filigrane, trop rapidement...au fur et à mesure que les tirages sont exécutés, des expositions sont présentées, l'une d'elle vient de s'achever au Château de Tours, mais les grands musées restent réticents à la présenter..
    pierrepp
    pierrepp

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 301 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juillet 2014
    on ne lache pas cette enquete qui révéle une artiste extraordinaire et atypique qui serait restée dans l'anonymat sans la pugnacité et l'intelligence du jeune réalisateur. Passionnant de bout en bout !
    Kinopoivre
    Kinopoivre

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 200 critiques

    2,5
    Publiée le 26 novembre 2014
    Les photographes de rue sont des photographes qui prennent leurs photos dans la rue, vous l’auriez deviné. Le résultat est plus ou moins intéressant, et on sait bien que certains d’entre eux bidonnent un peu, comme Robert Doisneau avec son Baiser de l’Hôtel de Ville, pas du tout pris sur le vif comme on l’a longtemps cru, mais qui était posé, sur les instructions du photographe ! Ce film co-réalisé par John Maloof, qui se montre plus qu’abondamment, raconte comment lui-même, en 2007, a mis la main sur un stock de négatifs – plus de cent mille – pris par une photographe non professionnelle d’origine française, Vivian Maier, et a œuvré pour faire connaître les tirages qu’il en a fait ou fait faire. C’est parfois assez beau, souvent quelconque, car cette femme photographiait absolument tout ce qu’elle voyait – or le spectacle de la rue, ne faisons pas d’angélisme, n’est pas constamment exceptionnel. Le plus étonnant est l’existence même de mademoiselle Maier. Née en France, dans un village des Alpes, elle émigre aux États-Unis, ne se marie jamais, n’a aucune vie sociale, et gagne son pain en exerçant le métier de gardienne d’enfants. Métier qu’elle exerce fort mal, car on nous révèle peu à peu qu’elle battait les enfants, les forçait à manger (l’une de ses victimes est devenue obèse), ou les abandonnait quand elle était censée les promener, quand elle ne les entraînait pas dans des quartiers risqués. Si bien que plusieurs de ses victimes rapportent sa méchanceté, et qu’une des mères de famille raconte comment elle a dû la licencier. Sans travail, elle a fini dans la misère. L’autre aspect curieux est que, si le public a fait un succès aux photos prises par cette femme, aucun musée important ne semble les avoir acceptées. Explication avancée, et pas tout à fait honnête : les musées préfèreraient les artistes devenus célèbres de leur vivant, un artiste mort inconnu ne les intéresserait pas... Mais enfin, ce film-ci reste inférieur à un documentaire de la BBC, "Vivian Maier: Who took Nanny’s pictures?", sorti auparavant, et qui révèle que Maloof fait surtout du business, entend garder le monopole sur les fameuses photos (puisqu’ils les a achetées), et que ce placement est financièrement très lucratif pour lui. D’ailleurs, dans son film, il ne montre aucune photo que le documentaire en question n’ait pas déjà montrée ! Il n’explique pas non plus quelles influences ont pu s’exercer sur Vivian Maier, comme celle d’Henri-Cartier Bresson, des surréalistes, ou de Salvador Dalí, qu’elle a croisé. Et si la première partie de son film fait l’éloge de Vivian Maier, la seconde partie est une démolition en règle, attribuant tous les défauts possibles, sur le plan privé, à la même femme. On en vient à soupçonner que l’auteur du film vise un but personnel : sachant que la photographe n’avait aucune famille, aucun héritier, et que Maloof, acheteur de sa production, est le seul qui puisse bénéficier des retombées financières de sa soudaine célébrité, il a en effet intérêt à ce qu’aucun musée ne profite de l’aubaine.
    SebLefr3nch
    SebLefr3nch

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 585 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2014
    Voici un documentaire très palpitant sur une artiste extrêmement prolifique et douée mais qui est restée dans l'ombre durant toute sa vie. Vivian Maier est un peu la Van Gogh de la photographie (sans le passage de l'oreille bien sûr). A travers les témoignages, on apprend que cette grande photographe était une nounou qui a travaillé pour de nombreuses familles. Deux choses sont sûres: elle était excentrique et secrète. Ensuite, des mystères se posent autour d'elle: pourquoi se fait-elle passer pour une française? Pourquoi avait-elle autant de zones d'ombres dans sa personnalité? Et surtout, pourquoi ce besoin compulsif de photographier ou de filmer les gens? Avec les témoignages, des semblants de réponses apparaissent mais nous ne serons jamais réellement. Et, même temps, tant mieux. Cela laisse du mystère à cette incroyable photographe dont de nombreux clichés et films nous sommes présentés. La forme du documentaire est classique. On apprend comment un jeune homme a fait sortir de l'ombre l'artiste. Dommage qu'il soit aussi narcissique car il se trouve être aussi le narrateur... C'est un peu la bête noire du film. Ce documentaire laisse la porte ouverte à un biopic... Mais il n'y a aucune obligation !!!
    Septième Sens
    Septième Sens

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 762 critiques

    4,0
    Publiée le 22 juillet 2014
    Plusieurs sortes de documentaires existent au cinéma. Que cela soit le docu-fiction, l'autobiographie ou l'expérimental, ce genre cinématographique est l'un des plus libres et inventifs qui soit. À la recherche de Vivian Maier tient de l'enquête et de l'investigation, comme a pu l'être auparavant Sugar Man. En achetant par hasard un carton lors d'une vente aux enchères, l'agent immobilier John Maloof tombe sur des photos prises par une inconnue qui ne va plus l'être pour très longtemps, l'énigmatique Vivian Maier. Pure mise en abîme, ce film nous fait poser la question suivante : pourquoi la photographe a t-elle gardé tous ses négatifs dans des cartons à l'abri des regards alors qu'elle possédait un talent fou ? Certainement dans l'espoir qu'un jour, son travail soit reconnu par ses semblables sans que cette dernière n'est à participer à cela. Une photographie sert à rendre un instant éternel, c'est la même chose pour le cinéma, qui arrive aujourd'hui à inscrire cette artiste dans l'histoire du huitième art. Témoignages, évolution de « l'enquête », analyse de son travail, nous avons affaire ici à un documentaire complet ayant l'inébranlable soucis d'être le plus précis et juste possible. Voilà pourquoi Maloof décide de s'entretenir avec tant de personnes afin d'atteindre l'objectivité la plus totale. Voilà pourquoi il n'a pas peur de percer l'intimité de cette artiste sans éprouver trop de remords. Pour reconstruire un passé. Pour créer un avenir. Pour parvenir au vrai. Sans forcément être un amateur en photographie, on peut repérer au premier coup d'œil la qualité artistique de ces clichés. Les regards de ces milliers de personnes photographiées nous parlent tout de suite, et nous entrons avec eux dans une formidable empathie grâce à la proximité dont fait preuve Maier avec ses sujets. Dans l'un de ces autoportraits, nous apercevons sa silhouette quadruplée par l'effet d'une glace. Peut-être est-ce le secret des génies : l'homme n'est pas unique, mais multiple.
    natnewt
    natnewt

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 35 critiques

    4,5
    Publiée le 25 juillet 2014
    Génial, passionnant, étonnant, incroyable ce docu, ce travail titanesque pour aller à la recherche de cette femme, de ce personnage qu'a été Vivian Maier 😍 Je vous le recommande, une vie à découvrir 💖 Maintenant ce n'est plus une inconnue 😊
    starman93
    starman93

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 160 critiques

    5,0
    Publiée le 6 juillet 2014
    C'est l'histoire d'un génie de la photo(avec ses zones d'ombre,sa névrose),qui sauf un concours de circonstances inespéré,serait passé à la trappe de l'histoire .Bouleversant,bravo!!
    François S.
    François S.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,5
    Publiée le 3 juillet 2014
    Ce film est passionnant pour plusieurs raisons : d'abord il montre comment les langues se délient à la mort des gens, ensuite par la personnalité de Vivian Maier elle-même qui semble "phagocyter" celle du cinéaste-enquêteur, celui-ci se vouant corps et âme à une quête obsessionnelle, un travail d'investigation colossal pour réhabiliter et numériser le travail de la photographe décédée. Ceux qui ont aimé ce film pourront aussi apprécier "Agatha" (Mickaël Apted), "I comme Icare" (Henri Verneuil) ou encore "The parallax view" (Alan J Pakula), films qui racontent, toutes proportions gardées dans la comparaison, comment une personne, qu'il s'agisse du cinéaste lui-même ou du personnage principal de son film, se fait "happer" par le mystère qu'il prétend vouloir élucider. Finalement, "A la recherche de Vivian Maier" est une sorte de polar, le suspense résidant dans la personnalité pour le moins énigmatique de la photographe. Enfin, il peut être intéressant de comparer l'énigme Vivian Maier aux "cas" Terrence Malick ou Gregory Perelman, le premier est un cinéaste encore en activité, le second un immense mathématicien, les deux ont toujours refusé tous les honneurs.
    Marla-Jane
    Marla-Jane

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 97 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2014
    Ce qui frappe tout de suite, c'est le talent de Vivian Maier, inconnue du public, et montrée ici dans toute sa complexité et ses paradoxes. Le film de John Maloof et Charlie Siskel est un vrai cadeau. En cherchant une artiste mystérieuse jusqu'à la fin, il incite à trouver l'artiste en chacun de nous. Pour une analyse détaillée du film et des photographies de Vivian Maier:
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top