Mon Allociné
Gaz de France
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 2,9 17 titres de presse
  • Transfuge
  • GQ
  • Télérama
  • Culturopoing.com
  • Studio Ciné Live
  • Le Monde
  • Première
  • Critikat.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Le Nouvel Observateur
  • Positif
  • VSD
  • Le Parisien
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

17 critiques presse

Transfuge

par François Bégaudeau

Benoît Forgeard prend un malin plaisir à faire dérailler la comédie.

GQ

par Toma Clarac

(...) le film, satire politico-absurde du pouvoir avec Philippe Katerine en Président de la République chansonnier, est de loin la meilleure comédie de ce début d'année.

La critique complète est disponible sur le site GQ

Télérama

par Jacques Morice

Avec une étonnante économie de moyens, un décor minimaliste et une poignée d'acteurs talentueux (notamment Olivier Rabourdin, vu dans Eastern Boys, de Robin Campillo), le cinéaste nous enferme dans un étrange huis clos.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Culturopoing.com

par Xanaé Bove

À la fois, crâneur et fragile, "Gaz de France" séduit par sa virtuosité et sa capacité inattendue à s’inscrire sur la durée.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

Loufoque et polémique, avec un Philippe Katerine au top.

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Tantôt gracieux, tantôt envasé, en lui, les puissances du faux propres tant au cinéma qu'à la politique se rencontrent, célébrant l'imaginaire comme seule voix d'accès à un réel qui ne cesse de se dérober.

Première

par Christophe Narbonne

Ce ton iconoclaste, accentué par la présence de Philippe Katerine et par la musique de Bertrand Burgalat, détonne cependant dans le paysage français.

La critique complète est disponible sur le site Première

Critikat.com

par Julien Marsa

Cette inertie bien voulue par le réalisateur constituait à vrai dire à la fois la force et la faiblesse de son cinéma – force du décalage, faiblesse de l’ambition.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Cahiers du Cinéma

par Florence Maillard

L’acuité parodique du début se délite dangereusement et le faux rythme du film manque d’être celui d’un sketch démesurément étiré et filandreux. Mais il reste difficile de lui en faire grief tant c’est aussi par là que Forgeard construit (…) la vision malfaisante et quasi poétique d’un cloaque d’idiotie.

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

On ne peut aujourd’hui imaginer plus juste et plus poétique représentation du pouvoir que celle-ci.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Les Fiches du Cinéma

par Juliette Chartier

Catapulter Philippe Katerine à la tête de pouvoir : voilà le point de départ de l'intrigant “Gaz de France”. Benoît Forgeard signe une fiction à son image, fantasque et caustique, qui fait ici mouche.

L'Humanité

par Vincent Ostria

La satire est de bon aloi, pointant l’aspect pompeux et l’incompétence de certains dirigeants, mais elle est un peu laborieuse. Il manque encore à Forgeard la liberté formelle et conceptuelle de ses collègues du nonsense Quentin Dupieux et Yorgos Lanthimos.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

Voilà un film singulier, qui se dérobe sitôt que l’on pense en cerner les enjeux. C’est une qualité, peut-être, c’est aussi un handicap, en ceci qu’il n’offre pas de branche à laquelle se raccrocher, au point que le temps passe à se demander de quoi il retourne au juste. C’est amusant par instants, lassant très vite, anodin souvent.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Positif

par Vincent Thabourey

Quelques gags doublés d'une référence ornithologique au Judex ne suffisent pas à susciter l'intérêt pour ce bric-à-brac mollement anarchisant, mais tellement dandy.

VSD

par Bernard Achour

Un délire politico-futuriste qui semble surtout amuser ceux qui l’ont fait.

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Au fur et à mesure que n'avance pas l'intrigue, la cellule de crise, qui produit ânerie sur ânerie, est invitée à descendre de niveau en niveau. Le spectateur finit au 36e dessous.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

(...) le film devient rapidement, à son corps défendant, une démonstration que le timing est la clé de tout comique, et s’il est parfois nécessaire de laisser un temps de latence après les gags (...) la technique fonctionne le plus souvent à contre-courant, nous laissant, entre deux temps morts, nous enfoncer dans de profonds trous d’ennui.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps