Mon AlloCiné
Stan & Ollie
Note moyenne
3,1
19 titres de presse
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Femme Actuelle
  • Le Figaro
  • Marianne
  • Sud Ouest
  • CinemaTeaser
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Paris Match
  • Télé 7 Jours
  • Voici
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

Dernières Nouvelles d'Alsace

par Nathalie Chifflet

Les adieux à jamais, de l’un des plus grands couples de comédie de tous les temps ? Ce pourrait être déchirant et larmoyant : mais non, c’est drôle et touchant.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Un regard tendre sur les stars comiques Laurel et Hardy.

Le Figaro

par La Rédaction

Le film peut se lire comme une lettre d'amour au cinéma en noir et blanc, évoquer une réflexion sur le vedettariat. Les deux acteurs, Steve Coogan et John C. Reilly, donnent dans un mimétisme confondant, sans sombrer dans la caricature.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Marianne

par Olivier de Bruyn

Génialement interprété par deux grands acteurs, Steve Coogan (Laurel) et John C.Reilly (Hardy), Stan & Ollie, parmi ses nombreux mérites, invite à mieux connaître les personnalités respectives des deux as du comique.

La critique complète est disponible sur le site Marianne

Sud Ouest

par Sophie Avon

Entre créations, voyages, enfantillages et alertes de santé, "Stan & Ollie" distille une mélancolie sourde au charme suranné mais efficace.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Le duo, tout en rendant justice au génie de leurs modèles, surmonte toutes les scories de Stan & Ollie et émeut sans effort, avec grâce.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Malgré une mise en scène trop académique et quelques grosses ficelles scénaristiques, le film donne furieusement envie de revoir les vieilles bobines.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Stéphane Joby

Avec une candeur et une bonhommie touchantes, Reilly et Coogan font joliment revivre le tandem mythique, ainsi que ses meilleurs gags.

Le Monde

par Thomas Sotinel

La puissance comique et la justesse du duo Steve Coogan (Laurel) John C. Reilly (Hardy) fait presque oublier un rythme relâché.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Balade nostalgique et poignante dans une période grise, cette tournée fut la dernière collaboration des deux hommes, et Ollie mourut en 1957. Stan en fut dévasté. Charmante idée, même si une certaine gêne demeure : sous les maquillages, on voit bien que Stan n'est pas Stan et qu'Ollie n'est pas Ollie. On fait semblant d'y croire.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

Obsolescence des corps et compagnonnage inoxydable sont au programme de ce film à la mise en scène anonyme - qui figure toutefois, en filigrane, une relecture touchante des rapports du tandem sous l'angle de la bromance.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Ainsi, de la scène à la coulisse, le fil n’est pas brisé, et l’on s’émeut de passer avec une telle fluidité de Stan et Ollie à Laurel et Hardy à Steve et John C., tous unis par une même dignité.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Christophe Carrière

Las, la promesse d'un film exceptionnel fait long feu, la mise en scène redevenant très vite anodine. Propre, mais sans étincelles.

Paris Match

par Fabrice Leclerc

Ce portrait en creux d’une amitié presque fraternelle peut manquer de consistance, mais la tendresse qui s’en dégage finit par emporter le film.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Télé 7 Jours

par Laurent Djian

Ce biopic, émaillé de numéros amusants, évoque, avec nostalgie, la période précédant la séparation des comédiens. Pour ceux qui ont voué leur vie au burlesque, sentir la fin approcher est douloureux.

Voici

par La Rédaction

Un film mélancolique pas vraiment bouleversant, mais avec un bon duo féroce.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Malgré des acteurs convaincants et des accents aussi comiques que touchants, ce biopic manucuré reste assez plan-plan.

Ouest France

par La Rédaction

Moins drôle que cafardeux.

Première

par Frédéric Foubert

L’argument évoque un tandem british, mais Jon S. Baird (Ordure !) et le scénariste de Philomena, Jeff Pope, le traitent sans folie, comme une comédie cafardeuse, plombée par le maquillage de Reilly, qui avec son goitre postiche a l’air échappé de chez Madame Tussaud.

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top