Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Stan & Ollie
note moyenne
3,6
333 notes dont 66 critiques
14% (9 critiques)
32% (21 critiques)
39% (26 critiques)
11% (7 critiques)
2% (1 critique)
3% (2 critiques)
Afficher toutes les critiques
Votre avis sur Stan & Ollie ?

26 critiques de 3 et 3,5 étoiles

L_huitre
L_huitre

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 280 critiques

3,5
Publiée le 07/03/2019
Laurel & Hardy, un couple mythique de comiques qui a fait rire des nations entières. Un duo hélas oublié des jeunes générations et le spectateur prend un coup de vieux en découvrant que ce film sorti le jour-même n'est à l'affiche que d'une salle toute petite dans le très cinéphile quartier Montparnasse. Salle au trois quarts vide au demeurant. Ce comique-là est-il devenu à ce point désuet ?... Ce nouveau biopic ne joue pas la facilité, en plus, en présentant le célèbre duo dans ses dernières années, soit le milieu des annes 50 quand il était déjà dépassé, largué, old-fashioned. "Stan & Ollie" filme donc le crépuscule de deux bêtes de scène qui s'accrochent à leur rêve, car ils n'imaginent pas vivre loin des projecteurs. Ce qui fait un film doux-amer où l'on ne rit presque pas, les larmes supplantant souvent le rire notamment dans les scènes finales. En plus, le début du film est un peu décousu si bien que le spectateur a du mal à rentrer dans l'histoire. Heureusement, l'interprétation est absolument époustouflante : Steeve Coogan et John C. Reilly ont fait un travail formidable pour rentrer dans la peau des deux monstres du cinéma de grand-papa. Non seulement leur maquillage est bluffant, mais ils ont aussi parfaitement singé la mimique et la gestuelle de leurs personnages. C'est, à ce stade, quasi de la réincarnation ! Un vrai bain de jouvence pour ceux qui se régalaient des films du fameux duo le dimanche après-midi, sous l'ère télévisuelle de Jacques Martin. "Stan & Ollie" fait penser aux "Feux de la Rampe" de Chaplin, quand des vieilles vedettes réalisent qu'ils ont fait leur temps. Mais il y a aussi dans ce film l'expression d'une vieille amitié mise à mal par un couple d'épouses aussi dépareillé que leurs célèbres moitiés. La tension née de la fatigue et de la perte d'envie affectent les relations entre le lunaire Stan et le faux débonnaire Hardy. Mais ils continuent, coûte que coûte, pour donner le change avant que l'un ne s'écroule. Un film nostalgique et empreint de tendresse. Il ne trouvera hélas sans doute pas son public au siècle d'Hanouna...
hayabusa
hayabusa

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

3,0
Publiée le 12/03/2019
De très bons acteurs, une très atmosphère de l époque se dégage du film, on y apprends quelques petit travers des deux compères...mais la période choisie n apporte pas un énorme intérêt au film .
Revo67
Revo67

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 145 critiques

3,0
Publiée le 09/03/2019
Biopic sur ces deux inséparables humoristes d'une autre époque, c'est intéressant mais le film manque de rythme. Pour les rois du comique de situation , ça aurait pu être plus dynamique.
L'AlsacienMarseillais
L'AlsacienMarseillais

Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 1 147 critiques

3,0
Publiée le 19/03/2019
"Stan & Ollie" dévoile les hommes derrière les vedettes, les fissures derrière la complicité, la réalité derrière la fiction. Suite à un plan séquence épique qui nous plonge dans l'âge d'or du cinéma hollywoodien, la prestation de John C. Reilly et Steve Coogan nous percute et remet au gout du jour toute la bonhommie touchante de ce duo mythique. Ce qui fait qu'on se s'ennuie pas et qu'on goute à l'humour, tantôt potache, tantôt subtil, de ce film anglais sans prétentions. C'est parfois pas très fin mais ça fait souvent sourire. A ce duo talentueux s'ajoute celui de leurs compagnes, Shirley Henderson et Nina Arianda, au caractère bien trempé et aux joutes verbales animées. Les scènes intimistes entre les deux hommes deviennent naturellement touchantes car exclusives, entre le buddy movie et une bromance pudique mais profondément sincère. Il y a aussi un regard porté sur la célébrité, l'amitié, la dualité, la fin de carrière et ce qui reste d'une vie passée sous les projecteurs. En cela, l'histoire devient mélancolique. Mais l'accent est davantage porté sur la tendresse et la nostalgie de ce tandem comique plutôt que sur le déchirement larmoyant de leurs adieux respectifs. Honnêtement, pour moi, ce sont les acteurs, au service de leurs exigences et par respect pour ces maitres du rire, qui font tout le film. Voilà typiquement le genre de film auquel on a pas grand chose à reprocher mais qui, néanmoins, reste anecdotique, au point qu'on ne s'en souvienne plus le mois suivant. Pourtant, le duo comique fonctionne et promet de beaux sketchs ainsi que des virages émotionnels inattendus. Mais, dans cette virée théâtrale à travers l'Angleterre, alors que Laurel et Hardy sont vieillissants et plus vraiment à la mode, rien n'est marquant ni bouleversant. La biopic, bien qu'agréable à regarder, devient très vite anodine et semble manquer d'étincelles pour nous faire vibrer... Peut-être est-ce la faute d'une mise en scène trop académique ou d'une histoire trop factuelle. J'ai envie de dire : quel coup manqué pour faire un carton plein !
Laurent D
Laurent D

Suivre son activité Lire sa critique

3,0
Publiée le 17/03/2019
Les acteurs sont parfaits mais il manque quelque chose dans la réalisation ou le scénario pour qu’on accroche au film...on a l’impression qu’on est passé à côté de ce qui aurait pu être un grand film.
ffred
ffred

Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 3 018 critiques

3,0
Publiée le 12/03/2019
Il fallait bien qu'ils aient droit à leur film un jour. Le duo comique (sans doute) le plus connu de l'histoire du cinéma renait sous la direction de Jon S.Baird. Voyant le nom de ce réalisateur, je m'attendais à mieux. C'est lui qui nous avait offert le détonant et décalé Ordure ! il y a quelques années. Les choses ont changé, il est bien rentré dans le rang. Rien ne dépasse du cadre pour évoquer les derniers moments de collaboration du duo. Aussi classique qu'attendu, cela se laisse regarder sans problème mais ne restera pas dans les mémoires. La mise en scène est mollassonne, le scénario donc prévisible. Reste une belle direction artistique et deux beaux acteurs. Ils sont confondants de vérité (merci les maquillages), faisant ainsi qu'on s'attache aux personnages et qu'une certaine émotion nous assaille (surtout vers la fin bien sûr). L'ensemble manque tout de même de profondeur, que ce soit sur le métier d'acteur et la célébrité, ou la relation entre les deux compères (qui apparemment ne s'appréciaient pas plus que ça avant cette dernière tournée). Au final, assez anecdotique.
Yves G.
Yves G.

Suivre son activité 303 abonnés Lire ses 1 577 critiques

3,0
Publiée le 07/03/2019
Dans les années trente, Laurel & Hardy atteignirent l'apogée de leur gloire, éclipsant Charlie Chaplin et Harold Lloyd. Mais, après la guerre, le duo vieillissant n'est plus que l'ombre de lui-même. En 1953, il entreprend une tournée en Grande-Bretagne en attendant de trouver le financement pour un dernier film. Un nouveau biopic ? Hélas oui dira-t-on. Le filon semble inépuisable. Et il n'est pas une seule célébrité du vingtième siècle qui tôt ou tard ne se verra consacrer son biopic hollywoodien de Winston Churcill à Freddy Mercury, de la reine d'Angleterre à Steve Jobs, de Colette à Pablo Escobar. "Stan & Ollie" ne déroge pas à la règle, mais choisit un angle d'attaque inhabituel. Il aurait pu se concentrer sur la rencontre des deux humoristes, leur succès grandissant, la gloire et l'inexorable déclin. Il choisit de se focaliser sur la fin de leurs vies. C'est l'heure des bilans et des regrets : le succès n'est plus là, les rancœurs se sont accumulées, la santé est déclinante. "Stan & Ollie" accumule tous les défauts du biopic hollywoodien : mise en scène sans relief, décors et costumes fleurant la naphtaline, acteurs exagérément grimés pour forcer la ressemblance avec les personnages qu'ils sont censés interpréter. Si bien qu'au bout d'une demie-heure, plusieurs spectateurs exaspérés quittent bruyamment la salle. Pour autant, "Stan & Ollie" ne mérite pas tant d'opprobre. Il creuse une veine originale : celle de la bromance cafardeuse. "Stan & Ollie" n'est pas un film comique même s'il est l'occasion de revoir quelques uns des sketches à la drôlerie poétique presque surréaliste des deux humoristes. C'est plutôt un film triste sur l'amitié indéfectible de deux hommes au crépuscule de leur vie.
selenie
selenie

Suivre son activité 398 abonnés Lire ses 4 692 critiques

3,0
Publiée le 25/04/2019
Le film n'est donc pas un biopic pur, si le film démarre lors d'un prologue (magnifique plan séquence en travelling de 6mn !!!) qui se déroule à leur apogée en 1937, l'essentiel du film se déroule bel et bien en Angleterre en 1953 durant leur ultime tournée. On est loin de la comédie burlesque de leur heure de gloire, ce film est une comédie dramatique, voir un drame nostalgique où deux stars mondiaux et iconiques ne sont plus que deux comédiens qui vont comprendre qu'ils sont avant tout les meilleurs amis du monde. On aurait aimé que le réalisateur n'insiste pas autant sur les mêmes 3-4 sketchs, un peu plus de diversités (il y a matière !), et donc d'efficacité, aurait été judicieux. Mais, à y regarder de plus près, l'importance des deux épouses est capitale, voir carrément centrale dans la relation entre les deux comiques. A voir et à conseiller. Site : Selenie
sebd59
sebd59

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 474 critiques

3,5
Publiée le 25/04/2019
Cela a été long de trouver un cinéma qui programme le film, et finalement, l’attente n’a pas été vaine. Même si Stan & Ollie se penche sur la fin de la carrière du duo comique, on se retrouve tout de même devant la dernière grande partie de leur carrière avant que l’âge et la maladie ne les empêchent de revenir sur le grand écran. Le film oscille entre les moments comiques et les moments plus émotionnels, offrant aux spectateurs, un film plus émouvant qu’envisager. La réalisation reste assez plan-plan et surtout académique, ne permettant pas réellement de donner de souffle au film qui arrivera tout de même à nous étonner par ses décors et surtout par l’interprétation magistrale de Steve Coogan et de John C. Reilly. Pas vraiment un film pour découvrir le duo, plus un film pour les connaisseurs.
Cinéphiles 44
Cinéphiles 44

Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 2 559 critiques

3,5
Publiée le 22/04/2019
Laurel et Hardy sont deux comiques de la scène et du cinéma. Ensemble, ils ont joué pendant près de vingt-cinq ans dans plus de cent films. Stan Laurel et Olivier Hardy font aussi partie des rares acteurs à avoir réussi une brillante transition entre le cinéma muet et l’arrivée du cinéma parlant. Sorti dans les salles en 2019, « Stan et Ollie » est un biopic qui dresse le portrait de ces deux personnalités durant leur tournée en 1953. Grimés pour une ressemblance au top, Steve Coogan et John C. Reilly misent sur la nostalgie pour séduire le spectateur. Mais à force de vouloir jouer sur la corde sensible, le duo semble perdre tout optimisme à leurs sketchs. Si le cinéaste n’a pas su donner toute l’âme nécessaire pour faire ressusciter Laurel et Hardy, il parvient néanmoins à faire une belle déclaration sur l’amitié. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
Biertan64
Biertan64

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 571 critiques

3,0
Publiée le 12/04/2019
Biopic sympathique sur deux acteurs non moins sympathiques. Pourtant je trouve que raconter la fin de leur carrière (avec un regard sur la gloire passée, sur le temps qui passe) n'est peut être pas le meilleur choix pour un duo qui, inévitablement tombe peu à peu dans l'oubli. Il aurait été peut être plus judicieux de se concentrer sur leur période de succès pour les faire connaitre aux jeunes générations. Grande performance cependant des deux protagonistes, réincarnation physique de Laurel et Hardy?
marmottefurieuse
marmottefurieuse

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 311 critiques

3,5
Publiée le 12/04/2019
Un film qui est malheureusement passé inaperçu (impossible de le voir dans de très nombreuses villes) et pourtant il s'agissait d'un long métrage consacré à ce grand duo qui marqua le cinéma et l'esprit de plusieurs générations. C'est vrai qu'aujourd'hui les stars des films en noir et blanc sont quelque peu tombées dans l'oubli des générations actuelles. Pour ma part, je remercie mes parents de m'avoir fait découvrir ce mythique duo à travers deux de leurs films ("Bons pour le service" et "Laurel et Hardy en croisière") et c'est avec une certaine attente que je découvre ce film de 2018 sorti plus de 50 ans après le décès de Stan Laurel. Le résultat, au final, est plutôt bon grâce aux interprétations sans faille des deux acteurs même si c'est un film très conventionnel dans son déroulement ou sa mise en scène.
coperhead
coperhead

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 342 critiques

3,0
Publiée le 03/04/2019
Récit nostalgique et un peu fade sur la dernière tournée de Laurel et Hardie au crépuscule de leur carrière . Le film s'attarde plus sur leurs déboires que sur leur gloire et montre deux hommes enchainés autant qu'attachés l'un à l'autre . Ce biopic salue au passage le génie un peu oublié de Stan Laurel . Les deux acteurs Steve Coogan et John C Reily sont par ailleurs remarquables .
Daeriss W.
Daeriss W.

Suivre son activité Lire ses 74 critiques

3,5
Publiée le 02/04/2019
Ce film est présenté comme un biotique mais en réalité il ne s’agit que des dernière années de deux clowns tristes proches de la déchéance dont la carrière s’est essoufflée car gérée de manière plus que désastreuse. Stan Laurel, le cerveau de l’équipe s’évertue à décrocher des contrats alors que Oliver Hardy, lui, dépense l’argent pas encore gagné aux jeux. Les jeunes ne les connaissent pas, et les vieux les ont oubliés. C’est donc la quête de ce contrat, et une fin bien triste que nous montre ce film. Les problèmes personnels de nos deux héros sont mis en avant. Le film aurait peut être gagné en profondeur s’il nous avait permis de mieux connaitre les personnes privés, leurs épouses minaudent auprès d’eux et l’accent russe de la voix française de Nina Arianda est horripilante. ida Laurel était certes d’origine russe mais les russes parlant français n’ont pas un accent aussi agaçant
Un littéraire cinéphile
Un littéraire cinéphile

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 645 critiques

3,5
Publiée le 31/03/2019
Stan & Ollie présente le délicat crépuscule d’un couple comique qui, avant la retraite, se livre à un dernier tour de piste qui s’apparente davantage à leur spectacle-somme : on règle des comptes, on se boude on s’excuse, on réactualise sans cesse une relation jusqu’alors assez méconnue et que deux acteurs éblouissants incarnent à merveille. Car s’il fallait trouver une raison au visionnage du film, ce serait à coup sûr la performance bouleversante de John C. Reilly et de Steve Coogan : non qu’ils disparaissent derrière le rôle tenu ; leur humanité leur permet de s’émanciper de la simple représentation pour gagner une autonomie que l’on n’espérait guère. L’alchimie est telle que le finale sur les planches nous émeut au plus profond de notre être, et l’envie nous prend de replonger dans l’œuvre de ce duo burlesque. Il y a toutefois un paradoxe malheureux qui infirme Stan & Ollie : prétendre réactualiser un mythe comique tout en échouant à faire rire. Les salles où nos deux acolytes se produisent rient aux éclats, certes, mais la mise en scène ne parvient jamais à intégrer le spectateur dans cette même salle : placé dans une position d’entre-deux, ni vraiment spectateur ni totalement témoin de leur intimité, ce dernier s’amuse mais ne revit qu’à de trop rares occasions l’énergie comique de Laurel & Hardy. Demeure une œuvre intéressante, joliment mélancolique, et qui s’appuie sur deux acteurs d’exception.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top