Mon Allociné
La Fille du patron
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,2 220 notes dont 47 critiques
2% 1 critique 21% 10 critiques 40% 19 critiques 30% 14 critiques 4% 2 critiques 2% 1 critique

47 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
Dom Domi

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 72 critiques

2,5Moyen • Publiée le 17/01/2016

Une histoire assez banale d'une rencontre de deux êtres se débattant dans deux univers sociaux différents et que le film rend antinomiques. Deux bons acteurs ne font pas un grand film. Ici, sur fond de " sport co ", l'histoire cherche à émouvoir et à tenir le spectateur en éveil, maladroitement et sans vraiment y parvenir. c'est dommage même si l'amour semble gagner la partie... dom

rollioni

Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 1 455 critiques

3,5Bien • Publiée le 07/01/2016

C'est plus un film sympa qu'un grand film....La façon de filmer confesse pas mal de clichés, les ballades en moto, les matchs de rugby.....Je me suis amusé à penser à Chabal par la physionomie de l'acteur et metteur en scène, et effectivement il y a une surprise.....Le film ne s'appesantit pas sur l'imbroglio social (une entreprise a des difficultés) et édulcore assez tout ce qu'il met en scène (ne vous attendez pas à un drame social à l'anglaise)....Mais il met du sentiment et présente un homme en changement......Pas de dialogue extraordinaires non plus, mais une histoire qui a de nombreux points de vue assez justes.....C'est, j'ai envie de dire à la fois réaliste et romantique, et assez pertinent pour un premier film....Pas mal....

benoitG80

Suivre son activité 892 abonnés Lire ses 969 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 09/01/2016

"La fille du patron" ne m'aura pas plus emballé que ça ! Où veut-en venir Olivier Loustau avec ce premier film ? Entre plusieurs thèmes croisés, le rudby, une histoire de couple qui se délite, une entreprise en difficulté, l'amour avec la fille du patron bien sûr, on semble naviguer un peu à vue... Tout semble rapidement ébauché, aucun personnage n'étant véritablement développé ou fouillé comme on l'attendrait, aucun dialogue véritablement écrit en profondeur, si bien qu'aucune émotion ou empathie quelconque pour les personnages ou au moins quelques-uns ne se met en place. On aurait aimer entrer dans l'existence des deux héros, de mieux les connaître. Mais on passe beaucoup trop de temps en survolant le collectif, dans l'excitation et l'effervescence des matches qui se préparent, puis se déroulent sous nos yeux, pour rebondir sur les problèmes de rentabilité de l'usine, puis vice-versa... Dans certains moments, comme dans les tribunes du stade en particulier, la différence de classe sociale est d'ailleurs montrée sans finesse, avec tous les stéréotypes possibles. J'ai eu enfin l'impression au bout d'une heure, de ressentir un peu de tension, et de comprendre la raison d'être du film, mais non, le rythme faiblit de nouveau pour reprendre comme il l'était juste avant... Les comédiens ne sont guère dirigés et le tout manque de conviction, de puissance sans que rien ne nous atteigne vraiment. Le contexte de départ était bien vu pourtant, et semblait prometteur avec des instants plutôt sincères et des reflets de la vie bien étudiés et bien ciblés, ce que j'aime et recherche tout particulièrement. Dommage...

traversay1

Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 1 851 critiques

3,5Bien • Publiée le 07/01/2016

Olivier Loustau rend hommage à son père et à un univers qu'il connaît bien, assez souvent absent du cinéma français : le monde ouvrier. C'est le côté humain, authentique, solidaire mais sans candeur de La fille du patron, qui frappe, dans un scénario qui a la simplicité des bonnes histoires avec des personnages de chair et de sang observés avec tendresse. Le rugby occupe dans le film une place qui n'est pas que symbolique. Loustau n'est certainement pas un novice dans ce sport et sa façon de le filmer, au plus près des mêlées, dépasse largement ce qu'Eastwood proposait dans Invictus. Acteur viril, Loustau a eu la bonne idée de confier le rôle principal féminin à Christa Théret, moins fragile qu'il n'y paraît. Leur alchimie est crédible. Quant aux seconds rôles, ils sont bien présents et remarquablement interprétés.

PLR

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 349 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 10/01/2016

Un fond social, l'esprit d'équipe au travers du sport en entreprise, une romance : les entrées du scénario sont multiples, se chevauchent et interagissent. Tout ça pour nous donner une histoire à laquelle on s'intéresse immédiatement. Sympathique. Bien.

Thomas L.

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 10 critiques

4,5Excellent • Publiée le 06/01/2016

Beau premier film d'Olivier Loustau, comédien aperçu entre autres chez Kechiche. Servis par un scénario de grande qualité, les comédiens incarnent avec beaucoup de justesse ce groupe d'ouvriers du textile. Mentions spéciales à la présence lumineuse de Christa Théret et à la musique de Fixi (ex Java) et Winston McAnuff. La fille du patron montre avec beaucoup de sincérité un visage humain et chaleureux du monde ouvrier rarement traité de cette façon au cinéma.

dominique P.

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 953 critiques

2,5Moyen • Publiée le 10/01/2016

Voilà une petite comédie dramatique, sentimentale et sociale assez banale. Oui c'est ça, c'est pas mal dans l'ensemble mais banal.

Nicolas T.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 203 critiques

3,5Bien • Publiée le 07/01/2016

Un film rare au cinéma...touchant,sensible...un film social se déroulant dans une entreprise...avec une histoire d'amour entre un ouvrier et la fille du patron...l'ensemble m'a touché...beaucoup de thèmes sont abordés de manière juste...les acteurs sont très touchants

saurar

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 29 critiques

2,5Moyen • Publiée le 11/01/2016

Dans ce film on trouve un peu de tout: une ergothérapeute, fille du patron , rôle bien interprétée par la jeune actrice Christa Théret , de relations conflictuelles au sein d'un entreprise en difficulté, générant des mouvements sociaux , une équipe de rugby d'entreprise et une relation sentimentale extra conjugale et ses conséquences privées et professionnelles . Beaucoup de longueurs, et de répétitions dans les situations, générant des périodes d'ennui. Le scénario manque de liant . Un film, toutefois sympa sans plus. Béatrice Gaillard a actualisé son statut. 14 novembre, 11:39

Nicolas DUTENT

Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 6 critiques

3,5Bien • Publiée le 09/01/2016

La beauté des personnages et l'adresse dans l'usage métaphorique d'une compétition de rugby où les salariés jettent dans mêlée leurs derniers espoirs (la violence sourde imposée par la reprise de leur entreprise est ici toujours souterraine) nous fait oublier ou accepter la pauvreté du scénario.

Les meilleurs films de tous les temps