Mon Allociné
Joy
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,1 26 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Public
  • Elle
  • 20 Minutes
  • Télé 7 Jours
  • Voici
  • Positif
  • L'Express
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Parisien
  • Télé 2 semaines
  • VSD
  • Le Dauphiné Libéré
  • Paris Match
  • GQ
  • Télérama
  • TF1 News
  • Le Journal du Dimanche
  • Metro
  • Charlie Hebdo
  • Libération
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

26 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Loris Hantzis

David O. Russell livre une épatante déclaration d’amour à la création, à l’idée, aux femmes aussi, moins dans un féminisme revendicatif que dans une célébration tendre et attentionnée d’une féminité toute puissante.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Public

par Florence Roman

Un beau portrait de femme qui force le respect et une success story comme seule l'Amérique peut nous en offrir.

Elle

par Florence Besson

Dans le très beau et très enthousiasmant "Joy", de nouveau sous la direction de David O. Russell et toujours aux côtés de Bradley Cooper, [Jennifer Lawrence] est bouleversante en mère déterminée, malgré la misère, à surmonter les pires difficultés pour commercialiser son invention : un balai-serpillière révolutionnaire.

La critique complète est disponible sur le site Elle

20 Minutes

par Caroline Vié

La belle comédienne, découverte dans la saga « Hunger Games », est épatante en femme d’entreprise…

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

Brillant, drôle, émouvant, voilà un film qui met en joie.

Voici

par Jérôme Saunier

Le film est tiré d'une histoire vraie mais prompt au décrochage musical (Elvis fait un malheur), poétique et onirique. Explosive, (extra)ordinaire, Lawrence n'a jamais été aussi belle.

Positif

par Franck Garbaz

Donnant une ampleur romanesque à des situations quotidiennes, le réalisateur nous précipite définitivement vers la fiction.

L'Express

par Eric Libiot

Le pays entier vu comme le destin d'un article ménager. Gonflé, ambitieux et mordant.

Culturebox - France Télévisions

par Boris Courret

Russel nous livre un biopic à la gloire de son actrice fétiche, Jennifer Lawrence. Lumineux, enlevé, mais qui laisse son héroïne parfois un peu esseulée.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Parisien

par Alain Grasset

La star de Hollywood Jennifer Lawrence est formidable dans ce film qui raconte l'ascension incroyable d'une Américaine ordinaire ayant inventé un balai-brosse révolutionnaire.

Télé 2 semaines

par Thomas Colpaert

Dans la peau de Joy, de quasiment tous les plans, Jennifer Lawrence, oscarisée en 2013 pour Happiness Therapy et bien loin de l’univers de Hunger Games, montre toute l’étendue de son talent, à la fois puissante, fragile et toujours bouleversante.

La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

VSD

par Bernard Achour

L’invention du balai auto-essorant méritait elle deux heures de « feel good movie » ?  Pas sûr.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Tirée d’une histoire vraie, une grande fresque biographique à l’américaine, formatée, avec le même réalisateur et les mêmes acteurs que dans “Happines Therapy”, pour les Oscars.

Paris Match

par Yannick Vely

Pourtant, malgré l'énergie de la mise en scène et l'interprétation de Jennifer Lawrence, "Joy" peine à nous convertir à cette vision ébahie du rêve américain. Jamais les règles du jeu capitaliste sont remises en question, même si l'épilogue est teintée d'une très légère amertume.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

GQ

par Toma Clarac

"Joy" vaut essentiellement pour le portrait amoureux qui y est dressé de son actrice principale, de tous les plans ou presque. (...) Autour d'elle, le bilan est plus mitigé.

La critique complète est disponible sur le site GQ

Télérama

par Frédéric Strauss

L'histoire est sérieuse, mais ce business cocasse autorise le réalisateur à céder à son péché mignon, la comédie légèrement zinzin. Il entoure son héroïne d'une famille allumée, où brillent un Robert De Niro à bout de nerfs et une Isabella Rossellini farfelue à souhait.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

TF1 News

par Romain Le Vern

"Joy" est moins bien que "American Bluff" qui était déjà moins bien que "Happiness Therapy". On retrouve les mêmes qualités et les mêmes écueils que les précédentes comédies de David O. Russell. On commence aussi à se lasser.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

David O. Russell recycle ses thèmes habituels : la famille dysfonctionnelle et la quête de réussite sociale. Sauf qu’on n’éprouve aucune empathie pour l’héroïne. Longueurs et bavardages habillent ce film anecdotique et ennuyeux.

Metro

par Marilyne Letertre

Résultat : faute de parti pris, d’intentions claires, et, au final, d’émotion, ce film mineur ne captive pas totalement malgré son irréprochable actrice.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

Biopic (Joy Mangano a vraiment existé) étalé sur quarante ans, mélodrame familial, fresque scorsésienne avec flocons de neige sortis d'une fable de Capra, satire inoffensive du rêve américain, David O. Russell court mille lièvres à la fois, mais, in fine, n'en attrape vraiment aucun.

Libération

par Clémentine Gallot

Dans la foulée des hits de ses deux précédents films après une longue traversée du désert, le cinéaste s’installe aujourd’hui dans la redite des mêmes motifs artificiels et tapageurs.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Cet alliage de naturel et de ripolinage ne dépasse guère un « premier degré et demi » trop connivent, un kitsch aimable et édifiant.

Critikat.com

par Josué Morel

Si Joy n’échappe pas au récit édifiant de la mère courage qui va surpasser un à un les obstacles qui se dressent devant elle, le film repose toutefois sur un entrelacs de contradictions qui lézarde l’édifice et finit, laborieusement certes, par lui conférer un peu de complexité.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Conte de Noël pour magazine économique, le nouveau film de David O. Russell (Happiness Therapy, American Bluff) offre quelques beaux moments de cinéma, mais manque de recul et de nuances.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Monde

par Isabelle Regnier

Cette success story à l'américaine tourne un peu à vide.

Les Inrockuptibles

par Romain Blondeau

David O.Russell (…) condense en deux heures asphyxiantes tous les pires travers de sa filmographie.

Les meilleurs films de tous les temps