Mon AlloCiné
    Les Chebabs de Yarmouk
    Note moyenne
    3,6
    7 titres de presse
    • Critikat.com
    • L'Humanité
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    7 critiques presse

    Critikat.com

    par Clément Graminiès

    Sortir ce film quatre ans après l’achèvement du tournage, alors que les protagonistes ont vu leurs chemins se séparer irrémédiablement, permet à la mise en scène de s’enrichir d’une puissance réflexive qui ne cesse de troubler une fois le visionnage achevé.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Les chebabs ne peuvent obtenir d’asile, faute de nationalité. Ils s’entêtent à déjouer le sort dans des labyrinthes de clandestinité à l’instar du cinéaste durant ses tournages. Les textes qu’ils ont rédigés de leurs mains participent à l’écriture du film et donnent corps à notre empathie.

    Première

    par Eric Vernay

    Désespéré et poignant.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Valentin Pimare

    Un documentaire sous forme de huit clos qui lève le voile sur une jeunesse en quête d'identité.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Télérama

    par Marc Belpois

    Dans ce documentaire tourné avant la guerre, Axel Salvatori-Sinz ne montre pas de jeunes résistants préoccupés par la lutte contre l'occupant israélien. Il filme des jeunes gens au carrefour de leur vie (...). Lorsque le film s'achève, on a la boule au ventre.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Le film observe avec finesse la vitalité de ces "chebabs", plus une bande d’amis unis, généreux, bienveillants, que des témoins porteurs d’informations.

    Positif

    par Bernard Génin

    Aucun carton n'explique le contexte, et le film est est très répétitif puisque la clandestinité empêchait le cinéaste de descendre dans les rues : on ne reste que sur les toits ou dans les appartements.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top