Mon Allociné
The Last Face
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne
1,2
16 titres de presse
  • Closer
  • Le Dauphiné Libéré
  • La Voix du Nord
  • Paris Match
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • 20 Minutes
  • L'Express
  • Les Fiches du Cinéma
  • La Croix
  • Le Parisien
  • Le Monde
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Journal du Dimanche

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

16 critiques presse

Closer

par La Rédaction

Au Liberia, Miguel Leon, médecin humanitaire, et Wren Petersen, directrice d'une ONG, tombent amoureux. Mais ils devront surmonter leurs clivages sur la gestion des conflits qui ravagent le pays. Pas mal.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un casting haut de gamme, un réalisateur dont on connaît l’engagement, un sujet fort, et un ratage à la hauteur du projet, dans un film pathos passablement douteux.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Un monument d’indécence.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Paris Match

par Alain Spira

Très maladroit, mais pas honteux, ce film a le tort de vouloir mêler deux univers incompatibles, la photo de guerre et le photo-roman. Et c'est le mielleux qui l'emporte...

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Sean Penn semble contempler de haut ce monde ensanglanté. Comme s'il s'était perdu au point de renier ce qui le définit intimement. Un gâchis monumental.

Télérama

par Pierre Murat

Ralentis, zooms, effets musicaux incongrus, tout est si obstinément ridicule que le message humaniste se dissout dans le grotesque.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Alexandre Jourdain

"The Last Face" touche du doigt ce que le cinéma peut produire de plus répugnant et inacceptable. La vision normative de Sean Penn, pratiquement suprématiste, en dit long sur l’ignorance et l’arrogance du tout Hollywood.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

20 Minutes

par Caroline Vié

La pire faute de goût demeure cependant de placer sur un pied d’égalité les tromperies d’un couple de toubibs bien coiffés et un conflit sanglant dont les protagonistes ne s’incarnent jamais vraiment à l’écran. Tout cela souligné et surligné par une partition en mode archi pompier signée Hans Zimmer.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

L'Express

par Christophe Carrière

Une love story affligeante de naïveté et d'indigence. Si ce n'était pas du premier degré, ce serait à hurler de rire.

Les Fiches du Cinéma

par Marine Quinchon

Un mélo navrant sur une sujet d’actualité passionnant.

La Croix

par Arnaud Schwartz

Ce mélodrame sur fond d’intervention humanitaire est une succession de clichés désolants.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Parisien

par Renaud Baronian

Ça sent la BA humanitaire pondue par une scénariste huppée dans le confort de sa villa cossue de Beverley Hills. Pour ne rien arranger, c'est Sean Penn qui est aux manettes : le réalisateur abuse de la parabole sur le conflit amoureux et la guerre en Afrique jusqu'à l'indécence.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Monde

par Isabelle Regnier

Ce pourrait n’être qu’une croûte boursouflée de plus, mais c’est bien pire : le cri hystérique d’une superstar en plein ego trip, qui instrumentalise la violence affolante de deux des pires conflits qui ont ravagé l’Afrique ces dernières années, pour en faire un spectacle gore, suintant de sentiments en toc.

Voici

par Jérôme Saunier

Le film, dont la meilleure scène délivre un message d'une naïveté confondante, s'achève avec Madame Dior qui, après avoir passé tout le film à leur caresser la tête comme à des lapins, explique en sanglotant que les réfugiés africains sont de vrais êtres humains...

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

Peut-être le plus mauvais film du monde.

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

Sean Penn commet ici une faute politique. S’il n’hésite pas à nous faire partager l’horreur, il plombe son film avec une voix off qui compare l’amour aux souffrances de l’Afrique avec une mièvrerie et une indécence qui frisent le ridicule.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top