Notez des films
Mon AlloCiné
    Snowden
    note moyenne
    4,0
    5210 notes dont 373 critiques
    répartition des 373 critiques par note
    47 critiques
    153 critiques
    111 critiques
    47 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Snowden ?

    373 critiques spectateurs

    Romain G.
    Romain G.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2016
    Vraiment un très bon film que je vous conseille de voir sans hésité ! Les 2h15 passe à une vitesse folle et on ne sors jamais nos pensées hors du film. Ayant suivi l'affaire je connaissais déjà l'histoire de Snowden qui m'avait particulièrement intéressé et plu. Après ce film qui fais également office de documentaire dont je ne vois pour une fois aucune erreur, tant dans le jeu d'acteur, que la réalisation, le montage, etc. Snowden est un héros du 21eme siècle.
    B3H3motH
    B3H3motH

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 2 novembre 2016
    Oliver Stone a réussi avec brio à retranscrire les épreuves et les choix que Snowden a dû faire face. Nous sommes plongé dans dans la vie d'un homme brillant qui est tiraillé entre deux alternatives. Le film arrive à nous faire comprendre la gravité des enjeux et la pression qu'à subit Snowden durant toutes ces années. Excellent film, j'en suis ressorti vraiment ému.
    Julien P.
    Julien P.

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 2 novembre 2016
    Un film remarquable, aussi fort que JFK. Un vrai patriote le Snowden (et Oliver Stone), qui défend sa constitution de la meilleur des façons, un film populaire, qui transperce le bullshit médiatique. Une histoire super bien raconté, on ne voit pas le temps passé. Il n'est pas qu'a charge, car on comprend que la situation est complexe pour les messieurs de la défense/sécurité. Mais cela nous fait bien comprendre que pour la sécurité absolu de tous (on le souhaite tous), on remet en cause avec beaucoup d'obscurantisme la valeur de liberté. On doit rester toujours sur nos gardes et se poser des questions en permanence, ne pas tomber dans le cynisme et les compromis criminels. Snowden un hero, qui me fait penser à Saviano, avec ses révélations sur la mafia, ou les histoires de résistants de mon grand-père. Sommes nous assez courageux pour se mettre en danger pour défendre nos idéaux ? Un film qui nous fait poser la question et qui nous demande au moins de respecter les gens qui ont pris ce courage, les lanceurs d'alertes.
    Pilule Rouge
    Pilule Rouge

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2016
    Excellent biopic, angoissant et fascinant, à ne manquer sous aucun prétexte. Le scénario est très bien construit, les enjeux sont clairement exposés, la musique sublime et les acteurs très bons, Un des meilleurs films d'Oliver Stone.
    Hierry H.
    Hierry H.

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 10 septembre 2016
    Excellent film j'ai hâte et impatient le 19 octobre en version VF , c’est film qui me tient à coeur et avec beaucoup de promesse
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1165 abonnés Lire ses 2 472 critiques

    2,0
    Publiée le 18 novembre 2016
    Pour ne pas avoir vu « W », la seule expérience que j’avais jusqu’à présent d’Oliver Stone traitant de l’actualité c’était « World Trade Center ». Vous comprendrez du coup certainement pourquoi je n’étais pas forcément optimiste en allant voir ce « Snowden »… Pourtant, s’il y a bien un terme que je ne pensais pas utiliser pour décrire ce film là, c’est bien celui de « malaisant ». (Oui ça existe : c’est québécois !) Bah oui, ce « Snowden » paradoxalement, il m’a refilé un sacré malaise, du début jusqu’à la fin. Et pour le coup, s’il y a bien quelque-chose à blâmer par rapport à ça, ce sont les choix formels de l’ami Oliver Stone. Pour moi, l’affaire Snowden c’est un cas d’actualité ; un cas finalement déjà très illustré visuellement, notamment au cinéma avec le documentaire « Citizenfour ». Du coup, à mes yeux, et cela pourra paraître bête à dire, mais, face à un tel cas de figure, déjà bien ancré visuellement dans les esprits, je trouve que le choix d’un visuel épuré, ou du moins très proche de celui du reportage télé, s’impose presque inévitablement… Or, à adopter un visuel très ancré dans les codes de la fable américaine, avec tous ses clichés de mise en scène grossiers, je trouve que le film créé une drôle de sensation d’irréalité qui dessert totalement son propos. Déjà, le fait de commencer par la rencontre entre Snowden et les journalistes, je trouve ça super-maladroit. Oser confronter tout de suite les images qu’on a tous vu à cette imagerie factice de production U.-S., ça se fait forcément au détriment du film qui passe pour une vieille reconstitution Disney World au regard de l’image qu’on a du réel … Et puis il y a cette façon si hollywoodienne de présenter le personnage ( spoiler: façon qui se traduit par un gars qui débarque le visage hors-champ, un rubik's cube qu’il manipule comme un beau-gosse à une seule main. Ça fait vraiment l’entrée théâtrale du héros trop balaise, musique surfaite à la clef ! ) : cette seule entrée en scène du personnage, elle traduit finalement tout ce qui m’a dérangé dans la démarche du film. C’est vrai que c’est la classe de présenter Snowden comme ça… Mais c’est tellement surfait, artificiel et codifié, que ce genre de présentation ne PEUT être utilisé pour un personnage réel ; encore plus pour un personnage réel qui existe encore fraîchement dans les esprits ! Moi, cette démarche là, elle m’a fait aborder tout le film avec ce même sentiment et cette même question. A chaque scène, je me disais : « Et ça, qu’est-ce que je dois en tirer ? » D’un côté la scène fait totalement refaite pour correspondre aux enjeux d’un thriller lambda, de l’autre on nous dit qu’on nous parle d’Edward Snowden. Et moi, dans mon cerveau, ça ne matche pas. Ça ne matche jamais même. D’un côté je n’arrive pas à me dire que je m’informe sur l’affaire Snowden avec ce film tant tout fait bien trop artificialisé, codifié, caricaturé… D’un autre côté, je ne peux pas profiter d’une histoire qui, somme toute, est parfois pas trop mal ficelée, parce que je me dis en permanence que je n’ai pas affaire à n’importe quelle intrigue : j’ai affaire au film sur Snowden et je n’arrive pas à me déconnecter de l’image que je me fais de ce gars là ! Et c’est vraiment con, parce qu’il y a quand même des trucs qui sont tentés. Que Stone profite de l’intrigue pour développer tout un argumentaire sur le pour et le contre concernant cette question brûlante du renseignement, franchement, pourquoi pas. Après tout, c’est tout l’intérêt d’avoir une histoire romancée plutôt qu’un simple documentaire : on a un regard, une interprétation, un propos… De la même manière, dans tout ce patchwork de mise en scène bien codifiée, il y a quand même quelques idées formelles qui fonctionnent pas mal ( spoiler: Je pense notamment à cette scène où Snowden parle à son supérieur projeté démesurément sur un mur : le ressenti fonctionne très bien je trouve ). Mais c’est juste triste qu’au final, la seule idée que je retienne, c’est que ce méli-mélo ressemble avant tout à un drôle de patchwork d’images et de situations clichées à base de jolis visuels emblématiques, de belle histoire d’amour mises en balance, ou bien encore de surlignements musicaux absolument abusés. D’ailleurs, en cela, le casting n’aide pas. Nicolas Cage pour jouer un second rôle inaperçu ? Sérieux ? Son apparition, on croirait plus une blague qu’un rôle ! Et puis Shailene Woodley pour jouer le rôle de la petite amie ? Alors attention : je ne remets absolument pas en cause le talent de l’actrice. Je dis juste que cette fille est tellement identifiée à un style de rôle que forcément ça déteint sur ma façon de percevoir l’intrigue amoureuse. Et l’identification est d’autant plus trompeuse pour le spectateur quand en plus de ça le film se décide derrière d’user de ces mêmes codes qui correspondent aux soupes hollywoodiennes dans lesquels on les a vu ! Non mais franchement ! Comment voulez-vous que je prenne au sérieux cette intrigue quand je vois le Tom de « (500) jours ensemble » filer la belle amourette avec « Miss Divergente », le tout sous le regard complice de Benjamin Gates, mais aussi sous la surveillance malsaine d’un chroniqueur pirate de « Good Morning England » ?! Non mais c’est vraiment dommage ce film parce que, prises séparément, il y a de bonnes composantes là-dedans, mais mélangées avec toutes les autres guimauveries, et tout cela selon une logique totalement absurde, ça donne un patchwork informe dont on ne sait ce qu’il faut vraiment en tirer… Surtout qu’en plus, pour couronner le tout, il faut que le film se conclut sur une véritable iconisation du héros ! Comme l’ensemble n’était pas suffisamment scabreux formellement et intellectuellement, il a fallu que le film se conclut en hagiographie ( spoiler: …et avec apparition du vrai Snowden par-dessus le marché ! Ça veut donc dire que le gars a été au courant du film qu’on allait faire sur lui ? Et il a laissé faire ça ? Enfin bon… ) Bref, tout ça pour dire que ça m’étonne qu’au final, ce soit un film comme « Snowden » qui m’ait refilé l’un des plus gros malaises filmiques de l’année. Drôle de choix ; drôle de casting, drôle de forme, drôle de propos… Rien ne colle vraiment et je ne suis pas sûr qu’à l’avenir, quand cette histoire s’éloignera de nos esprits, ce film en sorte grandi… Pas de quoi se réjouir en somme, et malheureusement, ces dernières décennies, ça devient une habitudes avec Oliver Stone… Triste quand même…
    Pierre Pelmoine
    Pierre Pelmoine

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 48 critiques

    4,0
    Publiée le 3 novembre 2016
    Sorte de film-Wikipédia du plus grand scandale de surveillance du monde moderne, “Snowden” a l’efficacité d’un didactisme limpide. Associé au documentaire “Citizenfour”, ce biopic “heroic-historique” déroule un parfait scénario pour film d’espionnage.
    schemaman
    schemaman

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 154 critiques

    3,0
    Publiée le 3 novembre 2016
    Biopic sauvé du naufrage par l'intérêt que suscite l'histoire de fond. Sans cette dernière, ce film serait une grotesque caricature avec ses scènes cousues de fil blanc d'avance : la "méchante" rédac-chef qui tergiverse avant de sortir le scoop de l'année devant ses journalistes médusés (pourtant envoyés sur place pour faire le scoop), la bébête femme au foyer qui empêche son amour de héros de tourner rond et qui lui crée plus de stress que son propre boulot, caricature de la femme idiote que l'on voit dans trop de scénarios américains, image caricaturale du geek parfait, baba-cool mâcheur de chwing-gum...Bref, seul le parcours de fonds de Snowden retiendra notre attention mais ce dernier à lui tout seul vaut le coup d'être vu.
    Jean Marc Dinaut
    Jean Marc Dinaut

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 146 critiques

    2,5
    Publiée le 8 novembre 2016
    Snowden est un dossier, un biopic, un documentaire. Ce qu'il nous révèle, dans le fond, est incroyable. En même temps, avec les avancées technologiques en termes d'informatique, tout et dorénavant possible. Et les états en usent outrancièrement faisant même fi de leurs propres lois et institutions. Maintenant passé ces constatations navrantes et inévitables, la question est, fallait il en faire un film? Revoyons "Ennemi d'état" du regretté Tony Scott ! c'est un film sur quasiment le même sujet. Mais distrayant, passionnant, au suspens implacable ; un vrai film quoi ! Snowden n'est pas un film, c'est une actualité qu'on nous raconte laborieusement, avec moult détails, mélangeant l'intime au travail, états d’âmes aux plans de carrière, la suspicion à l’honnêteté. Tout cela égrainé pendant 2 h 14 mn. C'est long. A la fin, un tant soit peu de suspens vient nous réveiller, mais sans conviction. Bien sur maintenant je sais tout sur E. Snowden, mais un reportage d'Envoyé Spécial sur l'A2 aurait fait pareil... Vous allez me dire, oui mais y a O. Stone, la mise en scène, le jeu des comédiens, la musique, oui et alors? C'est toujours un faux sujet sans relief, juste un info voilà !
    Svetlana N.
    Svetlana N.

    Suivre son activité 4 abonnés

    1,0
    Publiée le 1 novembre 2016
    Très ennuyeux, on s ennuie à mourir. On n apprend rien dans ce biopic. J'ai une impression d avoir regardé un envoyé spécial
    Nyns
    Nyns

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 42 critiques

    2,5
    Publiée le 3 novembre 2016
    Oula je sens la confusion entre grand sujet et grand film. Il est clair que nous sommes fasse à un grand sujet de société, le centre même de nos confusions d'être humain ultra connecté du XXIe siècle, et pour ceux qui ne connaissent absolument pas les tenants et aboutissants des révélations d'Edward Snowden, la claque risque de faire mal. Comme tout le monde je me demande jusqu’où on peut aller, et le film amène davantage ce questionnement social qui a de quoi saboter le moral. Mais j'ai du mal à imaginer que l'on parte tous de zéro justement donc à la question sommes-nous fasse à un grand film, la réponse est clairement non. Oliver Stone ne fait qu'énumérer des faits, des faits et surtout des faits. On intègre des éléments de la vie d'Edward Snowden qui n'apportent globalement rien à la gravité du sujet si ce n'est de l'affection pour le personnage, et des changements de décors pour l'intrigue. En revanche la relation avec sa petite amie puisque c'est justement un des cœurs du problème (vie privée / vie publique) est intéressante. Pour ma part la donnée la plus notable et dérangeante du film correspond à la spoiler: corrélation avec les nazis pendant la seconde guerre mondiale, mais surtout les procès de Nuremberg . Sinon quelqu'un qui suit assidument l'actualité tout en ayant un point de vue sur la question risque de ne pas apprendre grand chose... Biopic didactique et mené avec facilité, si ce n'est la complexité évidente de la/les problématique(s) amenée(s), liberté ou sécurité?
    Underslide42
    Underslide42

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 211 critiques

    2,5
    Publiée le 2 novembre 2016
    Tellement de potentiel si peu exploité par Oliver Stone sur cette histoire qui a encore des échos en 2016. Seul les dix dernières minutes nous montrent tout l'ampleur de cette révélation alors que l'espionnage informatique touchait le monde entier.
    Nathalie R
    Nathalie R

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 3 critiques

    2,0
    Publiée le 9 novembre 2016
    L'actualité politique est tout de même parfaite pour la sortie de ce film. Snowden fait écho aux élections américaines, il remet au goût du jour la sécurité des données informatiques et les limites de la vie privée via internet. Mais j'aurais aimé être un peu plus surprise et captivée à la fin du générique. Peut-être que le film a été réalisé trop tôt, manque de recul, ou bien ce sujet n'est pas assez cinématographique. Critique complète sur mon blog :
    solitario94
    solitario94

    Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 14 novembre 2016
    Franchement je n'est vraiment pas accroché, je vois pas ce que le film nous apprend le plus par rapport aux infos qui ont été dévoilé. Très déçu après avoir lu les commentaires positif, 2 h perdu de mon week-end
    Le Bod's
    Le Bod's

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 53 critiques

    2,0
    Publiée le 28 septembre 2016
    Un sujet passionnant, brûlant, réalisé par un cinéaste qui n'a plus rien à dire et qui, pire encore, a définitivement vendu son âme aux diables nommés producteurs. Restera une excellente prestation de Joseph Gordon-Levitt pour nous éviter de bouder totalement le film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top