Mon AlloCiné
Au revoir l'été
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne
4,2
13 titres de presse
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Libération
  • Positif
  • Critikat.com
  • Première
  • Les Fiches du Cinéma
  • aVoir-aLire.com
  • Culturopoing.com
  • Télérama
  • Le Monde
  • La Croix
  • Cahiers du Cinéma

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

13 critiques presse

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

C’est assez pour déjà ranger Fukada parmi les cousins asiatiques de Rohmer, délicieux fabricants de comédies de mœurs.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Emile Breton

Regardant vivre un certain Japon, celui de l’insouciance, il (Koji Fukada)donne toute sa tendresse à Sakuko, qui retourne à Tokyo, dernier regard sur cet été qu’elle quitte, à Takashi qui reste, geste timided’une main à demi levée. C’est cela qui parle dans ce film précieux, ces gestes esquissés.

Libération

par Julien Gester

Au milieu d’un paysage de la production nipponne morose, le film de Koji Fukada est une perle rare faite de douceur et de drôlerie (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Yannick Lemarié

On retrouve dans la façon de filmer de Kôji Fukada une économie de moyens, une rigueur cinématographique, une façon de dire les choses essentielles, sans pour autant s'appensantir.

Critikat.com

par Quentin Le Goff

Les rencontres se font, tracent entre les lieux et les personnages les lignes d’une cartographie à la légèreté imparable, réseau de sentiments éthérés pour lequel Rohmer et Hong Sang-soo sont directement convoqués.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Première

par Eric Vernay

Délicieux.

La critique complète est disponible sur le site Première

Les Fiches du Cinéma

par Michel Berjon

Ce film rohmérien est remarquable par sa capacité à parler de la passion tout en n'oubliant pas la vraie vie, et à évoquer l'après-Fukushima tout en restant un “feel good movie”.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

aVoir-aLire.com

par Marianne Renaud

"Au revoir l’été" évoque avec poésie ces moments de transition qui amènent à la remise en question de soi. Un film doux et plaisant comme les derniers rayons de l’été.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturopoing.com

par Olivier Rossignot

"Au revoir l’Eté" travaille sur ce voile des illusions. Le cinéaste provoque un malaise diffus entre cette normalité et le détail qui déteint et laisse deviner la vérité sous le masque.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Télérama

par Samuel Douhaire

(...) Les hommages multiples (et réussis !) au cinéma de Rohmer n'empêchent pas le cinéaste de faire entendre sa petite musique personnelle, plus sociale.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Monde

par Mathieu Macheret

(...) Fukada procédant par touches discrètes, à la fois drôles et douloureuses, un ensemble subtil de rimes visuelles et narratives (...).

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

La Croix

par La Rédaction

Un délice inspiré du travail de Rohmer.

Cahiers du Cinéma

par Stéphane du Mesnildot

Outre la découverte d’un talentueux auteur de 35 ans, dont l’œuvre encore jeune ne compte que trois films, "Au revoir l’été" ouvre une porte sur un cinéma indépendant refusant l’infantilisme d’une bonne partie de la production commerciale japonaise.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top