Mon AlloCiné
Ready Player One
Note moyenne
4,1
30 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Critikat.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • Libération
  • Mad Movies
  • Première
  • Télé Loisirs
  • Bande à part
  • Closer
  • Direct Matin
  • Ecran Large
  • IGN France
  • La Croix
  • LCI
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Rolling Stone
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Humanité
  • Sud Ouest
  • Mad Movies

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

30 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

Acteurs charismatiques, musiques endiablées, effets spéciaux novateurs... Des éléments fondamentaux, évidemment, mais ce qui fait de Ready Player One un chef-d’œuvre dans son genre science-fiction-rétro, c’est assurément le génie de Steven Spielberg qui pourrait bien en faire son œuvre-testament.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Hybridant réel et virtuel dans un ballet virtuose, Steven Spielberg construit un film oxymore où les contraires travaillent en harmonie pour un résultat d’une parfaite homogénéité. Un grand film profond et spectaculaire, du cinéma à l’état pur comme lui seul sait en faire.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Critikat.com

par Josué Morel

Ready Player One s’affirme plus encore qu’une révolution plastique : il est un miroir combinant passé et futur pour donner à voir le contemporain.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Un film essentiel, à voir absolument pour observer et ressentir les mutations de l’imaginaire, du spectacle et au-delà de nos sociétés. Un Spielberg magicien au top.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

L’action ne faiblit jamais, chaque plan déborde d’idées dans cet hommage à la pop culture bercé par la musique des eighties.

Le Parisien

par La Rédaction

Un grand film de gamin réalisé par un cinéaste de 71 ans. Ébouriffant !

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par Philippe Guedj

Magnifique divertissement, Ready Player One est un foisonnant Rubik's Cube avec lequel on n'a pas fini de jouer.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Fiches du Cinéma

par Michaël Ghennam

Avec son éternelle modestie, Spielberg embrassse des décennies de pop culture, transcende les raccourcis de son scénario et livre un blockbuster mis en scène de main de maître.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Libération

par Clélia Cohen

Ce qui rend l’étourdissante cavalcade virtuelle de "Ready Player One" singulière, belle, c’est la manière dont cohabitent peu à peu en elle inquiétude et jubilation, vitesse et risque d’étouffement. La couleur et le risque de la noirceur.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par Alexandre Poncet

POUR : "Ready Player One" est le tout premier film à vraiment saisir l'essence du gaming, et des liens qui unissent les créateurs de jeux aux joueurs eux-mêmes.

Première

par Gaël Golhen

Futuriste et mémoriel. Balèze. Alors : Ready? Go!

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé Loisirs

par Emilie Leoni

Une œuvre somme, tant dans l'émotion qu'elle procure, que la gestion de ses références. Un spectacle geek et familial jubilatoire. Réjouissant. Puissant. Onirique. Bref : jouissif !

La critique complète est disponible sur le site Télé Loisirs

Bande à part

par Danièle Heymann

Qu'elle est loin, la poésie de E.T. ! Mais quel scénario visionnaire...

Closer

par La Rédaction

Steven Spielberg retrouve le génie de ses débuts.

Direct Matin

par La rédaction

Incontournable architecte de la pop culture des années 1980, Steven Spielberg lui rend un incroyable hommage dans "Ready Player One", un film d’aventure aux effets spéciaux impressionnants, qui réjouira plus que tout autre les trentenaires.

Ecran Large

par Simon Riaux

Véritable coup de boule asséné à l'industrie de la nostalgie, "Ready Player One" est un "Terminator" venu défibriller les cinéphiles anesthétisés par des années de références aseptisées et de culture geek dégénérée.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

IGN France

par Vincent de Lavaissiere

Ready Player One n'est peut-être pas l'adaptation tant attendue par les fans du roman, cela reste un divertissement aussi efficace que nostalgique.

La critique complète est disponible sur le site IGN France

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Deux mois après l’excellent Pentagon Papers, Steven Spielberg revient avec un nouveau film, totalement différent, mais tout aussi inspiré.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

LCI

par Jérôme Vermelin

C’est du grand art, généreux et virtuose. Sans parler des innombrables références à la pop culture qui justifient, à elles seules, plusieurs visionnages. Pour la critique de l’addiction aux nouvelles technologies et des dangers que font planer les mondes virtuels sur nos vies, mieux vaut revoir le récent "Blade Runner 2049".

La critique complète est disponible sur le site LCI

Le Figaro

par Olivier Delcroix

Le réalisateur d'E.T signe un film magistral, malin, spectaculaire, comme il sait bien le faire.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Isabelle Regnier

Le réalisateur signe un film d’aventures à grand spectacle, entre monde virtuel et réel.

Les Inrockuptibles

par Jean-Marc Lalanne

(...) Spielberg ne réveille pas l’enfant en lui en évoquant les années 1980, (...) il ne s’avance pas comme J. J. Abrams et les Duffer à pas de loup dans l’arrière-monde de ses images primitives. D’où le charme frivole de Ready Player One, grande machine à essorer les souvenirs d’un adulte rusé qui mime une culture teen dont il ne fut pas le destinataire mais l’expéditeur.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Eric Libiot

Spielberg s'amuse (comme un fou) à truffer "Ready Player One" de références aux films des années 1970-1980. Histoire de rappeler que le cinéma est une madeleine qui se déguste avec plaisir.

Rolling Stone

par Peter Travers

L’enfant amateur de jeux vidéo qui sommeille en Steven Spielberg se dévoile entièrement avec Ready Player One, un joyeux tour de force qui vous plonge dans une merveille d’effets spéciaux, de paysages éblouissants mélangés à du live action, de messages cachés et de références aux années 80.

La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

(...) à 71 ans, Spielberg, tel un gamin ouvrant son coffre à jouets, prouve qu'il a gardé sa créativité intacte.

Télérama

par Samuel Douhaire

C’est Spielberg qui est aux manettes, et il s’en donne à cœur joie dans ce blockbuster truffé de références à la culture pop. Play it again, Steven !

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

En matière d'aventures, de pure mise en scène, de va-et-vient entre monde réel et monde virtuel, "Ready Player One" dépote. En termes d'écriture, d'incarnation, d'émotions, c'est une autre histoire.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Humanité

par Vincent Ostria

Les bibelots nostalgiques de Spielberg sont insignifiants par rapport à ses androïdes émouvants d’A. I. Intelligence artificielle.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Sud Ouest

par Sophie Avon

Le dernier film de Steven Spielberg, adapté du roman d’Ernest Cline, oscille entre virtuel et réalité. Trop répétitif, trop long.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Mad Movies

par Fausto Fasulo

CONTRE : "Ready Player One" est donc pire qu'un film raté : c'est un film triste dont la superficialité thématique (...), l'absence d'enjeux dramatiques (...) et l'ostentation formelle (...) laissent à penser que pour redéfinir sincèrement son art populaire, Spielberg ferait mieux de ne pas convoquer bêtement des icônes inventées par d'autres.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top