Mon AlloCiné
Stronger
Note moyenne
2,6
18 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Direct Matin
  • Femme Actuelle
  • Paris Match
  • Première
  • Ecran Large
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Positif
  • Voici
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

18 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Ce que dessine plus largement le film, mais en creux, c’est le portrait d’une Amérique ordinaire minée par l’autodépréciation, voire la dépression. (…) Voilà en quoi, Stronger est un film plus retors et personnel que son apparat balisé ne le laissait craindre.

Direct Matin

par La rédaction

David Gordon Green montre une subtilité certaine à décrire la bascule entre la facile tentation d’abandonner la lutte, et l’acceptation d’un combat injuste pour continuer à vivre.

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Un film poignant sur la reconstruction d'un homme, incarné par Jake Gyllenhaal, bluffant.

Paris Match

par Yannick Vely

Respectueux. C'est le premier mot qui vient à l'esprit après la projection du beau et fort «Stronger».

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par François Rieux

Une œuvre inspirée de faits réels avec un Jake Gyllenhaal impressionnant de sobriété.

La critique complète est disponible sur le site Première

Ecran Large

par Alexandre Janowiak

Avec "Stronger", David Gordon Green livre un mélodrame biographique sans panache, heureusement sauvé par son formidable duo Gyllenhaal-Maslany.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Parisien

par Catherine Balle

C'est une histoire comme le cinéma américain les adore : celle d'un homme ordinaire devenu un héros. Pendant sa première partie, "Stronger" est pourtant un film un peu plus subtil que cela. (...) On regrette la fin, plus patriotique et convenue.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Christophe Carrière

L'intention est inattaquable. La démonstration gagnerait en efficacité si elle était moins... démonstrative.

Positif

par Fabien Baumann

Malgré la réalisation passe-partout de David Gordon Green (...) "Stronger" vous offre cette plongée dans l’immonde de la violence, ce moment atroce, incroyablement choquant, terriblement puissant.

Voici

par Lola Sciamma

L'histoire vraie d'un garçon qui perd ses jambes dans les attentats de Boston en 2013, mais gagne le coeur de celle qu'il veut reconquérir. Héros malgré lui d'une Amérique qui en a fait un symbole.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

La leçon de courage et de dépassement de soi dérape un peu dans les bons sentiments et le patriotisme.

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

D’abord pudique et mesuré, David Gordon Green filme la solitude auto­destructrice du héros (Jake Gyllenhaal, impeccable dans la douleur silencieuse). Mais ce prometteur point de vue, hélas, disparaît au profit, dans la dernière ligne droite, d’une reconstitution frontale et inutile de l’explosion, avec gros plans sur les moignons sanglants.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Libération

par Julien Gester

A partir de prémices posées avec un trait sensible, entre les différentes pistes qui s’offrent à lui, "Stronger" refuse de choisir, traitant ainsi de front (et mal) à la fois l’histoire d’amour d’un corps mutilé, l’initiation qui en découle |...] et l’étrangeté de cette condition de héros malgré lui et supplicié, désigné par tous comme tel seulement parce qu’il se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Télérama

par Samuel Douhaire

Le récit de la réé­ducation, puis de la résilience de cet homme ordinaire devenu héros américain laissait craindre une déferlante de pathos. David Gordon Green, ­cinéaste talentueux (Prince of Texas), quoique inégal (Manglehorn, avec Al Pacino), a bien tenté de la contenir. Mais la mission était quasi impossible face au numéro doloriste de Jake Gyllenhaal, cabotin au-delà du pénible.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Thomas Choury

Incapable de tenir sa note initiale, "Stronger" se vautre, dans sa dernière partie, dans le pire de ce que l’académisme hollywoodien ait pu produire ces dernières années : performance actorale doloriste, chantage larmoyant et images choc et putassières.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Figaro

par La Rédaction

Cette histoire vraie ne surprend pourtant pas une seconde. Elle est pétrie de faux bons sentiments, de mâchoires crispées à l'excès, de coups d'œil pleins de sous-entendus... trop attendus.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Mathieu Macheret

"Stronger" déroule ainsi le récit d’une guérison physique et morale qui devient celle de l’Amérique tout entière. Pas la moindre attention pour les causes extérieures de drame, mais l’apologie édifiante d’un héros exemplaire.

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Pâteux, gluant, niais, le film semble réalisé machinalement par un cinéaste soucieux d’ajouter sa pierre au genre “post-trauma” qui sévit actuellement à Hollywood.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top