Mon AlloCiné
Le Jour de mon retour
Note moyenne
2,7
17 titres de presse
  • Femme Actuelle
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Point
  • L'Express
  • Voici
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Paris Match
  • Positif
  • Première
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Figaro
  • Le Nouvel Observateur
  • Télérama

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

17 critiques presse

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Un drame poignant.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Une belle histoire, authentique.

Le Point

par Mathilde Cesbron

Vérité, mensonges et tragédie au cœur d'un biopic maritime haletant.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Express

par Antoine Le Fur

(...) passionnant.

Voici

par La Rédaction

En dépit de quèlques redondances, cette histoire vraie, troublante chronique d'un homme face à sa mortalité, vibre de l'interprétation habitée de Colin Firth et d'un joli travail de mise en scène.

aVoir-aLire.com

par Virginie Morisson

Drame poignant porté par un Colin Firth d’une grande sensibilité et par une Rachel Weisz fragile mais déterminée, Le Jour de mon retour est avant tout un pamphlet contre la dictature du profit et de l’argent, souvent en contradiction avec la sécurité la plus élémentaire.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Le périple en mer d’un aventurier timoré et mal préparé : tour à tour intrigant et horripilant.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Paris Match

par Fabrice Leclerc

Au final, le film prend le cap de la chronique humaine d’un jusqu’au-boutiste une nouvelle fois parfaitement incarné par Colin Firth.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Bernard Génin

Le film est honnête mais il en fait presque un héros romantique et passe à côté des richesses offertes par cette double aventure, physique et psychologique.

Première

par Thierry Chèze

En explorant les contradictions de Crowhurst sans jouer les procureurs ou les avocats, Marsh signe une réflexion pertinente sur des thèmes qui n'ont pas pris une ride en cinquante ans.

La critique complète est disponible sur le site Première

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

James Marsh en donne un récit minutieux, propre et glamour qui réhabilite son « héros », victime de son orgueil mais surtout d’une aventure et d’enjeux qui le dépassent.

Le Monde

par Thomas Sotinel

L’histoire de Donald Crowhurst (...) est assez fascinante pour que l’on prenne plaisir à la découvrir, interprétée par Colin Firth. Mais la mise en scène illustrative de James Marsh passe à côté de la part de folie de cette odyssée grandiose et minable.

Le Parisien

par Renaud Baronian

Pas très bien réalisé par James Marsh, manquant de réalisme, le film vaut surtout pour l’interprétation de Colin Firth, très crédible dans le rôle de Crowhurst.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Clara Tabard

Le film souffre d’un académisme certain et d’une morale usée, et Colin Firth peine à convaincre.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Le Figaro

par La Rédaction

Gros pudding indigeste où Colin Firth essaie de garder le cap.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Il faut attendre les dix dernières minutes pour découvrir que le véritable enjeu de cette odyssée est ailleurs. Mais c'est trop tard pour sauver cette équipée, où la mise en scène d'antiquaire et l'interprétation de Colin Firth, concentrée dans sa barbe en broussaille et ses faux cernes, sont amorphes.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Télérama

par Nicolas Didier

James Marsh relate bien trop sagement l’odyssée absurde de Donald Crowhurst, navigateur amateur qui embarqua, en 1968, pour un tour du monde en solitaire et sans escale. Et n’en fait qu’un bien fade mélo.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top