Mon AlloCiné
    A War
    Note moyenne
    3,6
    19 titres de presse
    • Studio Ciné Live
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • CinemaTeaser
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Première
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • L'Express
    • Libération
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • VSD

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 critiques presse

    Studio Ciné Live

    par Sophie Benamon

    Un grand film, à côté duquel il ne faut pas passer.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    (...) le cinéaste parvient à être original tout en réveillant en nous d'autres films de guerre.

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Une chronique réaliste soutenue par des comédiens saisissants dirigés par un réalisateur brillant. Voilà quelques bonnes raisons de s’arrêter sur ce film non belliqueux et convaincant.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    Dans la famille des cinémas qui n'ont pas besoin de s'agiter pour taper juste, le Danemark s'impose encore une fois et "A War" est un cas d'école.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un film en deux parties – la guerre en Afghanistan, le retour au pays -, assez convaincant sur le traumatisme de la guerre.

    Le Figaroscope

    par Nathalie Simon

    Lindholm se concentre sur l’aspect humain. Il filme la famille de Claus au Danemark, puis son retour au sein de celle-ci. Le couple aussi, qu’il forme avec son épouse, proche de lui.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    En se gardant bien de prendre parti pour ou contre la légitimité de l’engagement militaire de son pays en Afghanistan, Tobias Lindholm déroule les conséquences de celui-ci, jusqu’à ce que la prétention d’une société ultrapolicée et prête à appliquer ses règles à la conduite d’un conflit armé éclate dans tout son non-sens.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Comme dans ses films précédents, Lindholm ne charge personne, ne défend aucune cause. Il laisse le spectateur, vous, moi, avec ses incertitudes, sa liberté, son inconfort. Il y a là une démarche de dignité, une question de hauteur.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Michael Ghennam

    Après “Hijacking”, Tobias Lindholm livre un drame sobre et subtil, qui ne sombre jamais dans la facilité.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Alain Masson

    Voilà un tableau précis d'une guerre neuve et singulière. Est-il exact ? Impossible de le savoir ici, mais il a la solidité d'une observation attentive et minutieuse (...). Mais l'intention stylistique et morale (...) est différente : dépeindre cette guerre comme une série de situations où nul ne peut assigner à rien ni à personne, pas même à soi, le lieu qui lui revient (...).

    Première

    par Christophe Narbonne

    "A War" n’est pas un film sur les bons et les méchants (il peut en donner l’impression) mais l’observation fine des dérèglements d’une institution, et par ricochet d’une cause et d’une adhésion à cette cause, à l’échelle d’un individu.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Critikat.com

    par Nicola Brarda

    Cette objectivité du film, parfois lourde dans son choix de rester à distance des personnages (interprétés par un cast de talent), a toutefois pour contrepartie une indéniable pudeur et une intelligence formelle rare.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Retenu parmi les cinq films étrangers en lice pour les Oscars, ce long métrage danois livre un regard fort sur des hommes engagés dans un conflit armé et pris dans des enjeux contradictoires.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    La mise en scène, au cœur du conflit, met le spectateur sous tension mais surtout ouvre le débat en montrant comment le héros, suite à une série de mauvaises décisions, doit en assumer les conséquences, notamment son propre traumatisme.

    L'Express

    par Eric Libiot

    La première partie, pourtant parfaitement réalisée, est trop longue, et le procès (...) résumé trop rapidement. Dommage, car il y avait là le sujet pour un grand film à suspense. Reste tout de même une chose très regardable.

    Libération

    par Clémentine Gallot

    (...) Lindholm instruit rigoureusement et sans héroïsme intempestif son procès, avec une sécheresse que l’on peut trouver anémiée. Le film navigue néanmoins dans une certaine ambiguïté morale à laquelle la plupart des fictions hollywoodiennes semblent avoir depuis longtemps renoncé.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Télé 7 Jours

    par Philippe Ross

    Alternant séquences de combat réalistes, respirations familiales intimistes et scènes de procès, Tobias Lindholm nous offre une réflexion forte et intense sur la frontière, ténue, entre le Bien et le Mal en temps de conflit.

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    En nous faisant entrer dans un conflit moral inextricable, le cinéaste avance son argument le plus fort : les guerres lointaines reviennent avec les hommes qui les ont menées. Elles ne ­finissent jamais.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    VSD

    par Bernard Achour

    Un drame intense mais classique sur la morale de la guerre.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top