Mon AlloCiné
Le Grand jeu
Note moyenne
3,5
33 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Bande à part
  • CinemaTeaser
  • Closer
  • Elle
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • LCI
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Le Point
  • L'Express
  • Marianne
  • Première
  • Public
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Transfuge
  • Voici
  • aVoir-aLire.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • Le Journal du Dimanche
  • Libération
  • Positif
  • Télé 7 Jours
  • Télé Loisirs
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • VSD
  • Cahiers du Cinéma

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

33 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Dans "Le Grand jeu", la superbe rousse est prodigieuse dans le rôle de Molly Bloom, la "reine du poker".

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Bande à part

par Isabelle Danel

"Le Grand Jeu" mène le spectateur par le bout du nez, séduit et convainc. On pourrait la croire pure invention si l’histoire n’était vraie.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

CinemaTeaser

par La Rédaction

Aaron Sorkin tricote à Jessica Chastain un personnage à la mesure de son féminisme.

Closer

par La Rédaction

Adaptée d'une histoire vraie par le brillant Aaron Sorkin, la vie de Molly Bloom prend des allures de thriller psychologique au rythme effréné.

Elle

par Paola Dicelli

Jessica Chastain, elle, est convaincante, dans la lignée de ses personnages à la beauté et au caractère foudroyants ("Zero Dark Thirty", "L’Affaire Rachel Singer", "Miss Sloane"…). Elle sauve même parfois le film de quelques longueurs et phrases clichées.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Jessica Chastain est l'atout gagnant de ce biopic haletant.

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Pour son coup d’essai, Aaron Sorkin rafle la mise.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Jessica Chastain se révèle plus ambivalente et plus glamour qu’elle ne l’a jamais été devant la caméra d’Aaron Sorkin, fameux scénariste (The Social Network) dont c’est le premier film.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

LCI

par Delphine De Freitas

Elle crève l'écran. Une fois de plus. Jessica Chastain est dans presque tous les plans du film "Le Grand Jeu", la première réalisation du scénariste de génie Aaron Sorkin en salles mercredi 3 janvier.

La critique complète est disponible sur le site LCI

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Inspirée par l’histoire authentique de Molly Bloom, la reine du poker, une histoire de pur divertissement qui réunit tous les ingrédients nécessaires, le moindre n’étant pas la présence de Jessica Chastain.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Le Grand Jeu tient debout par ses répliques affûtées, s'appuie sur la performance de Jessica Chastain dont les silences, aussi, en disent long.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par Catherine Balle

On est happés par la beauté magnétique de Jessica Chastain et par l'aspect fascinant du milieu du poker clandestin. Surtout, ce "Grand Jeu" nous bluffe par le sens du rythme et l'intelligence des dialogues d'Aaron Sorkin.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par Alexis Laipsker

Quiconque connaît un peu le milieu des vraies tables high stakes sourira devant autant d'angélisme. De Prague à Monaco, sans oublier Las Vegas, la vérité est hélas moins belle. (...) Quoi qu'il en soit, Le Grand Jeu est un vrai bon film et, même s'il n'est pas le successeur des Joueurs, il mérite d'être vu.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Express

par Christophe Carrière

Ce qui compte, c'est la psychologie des personnages, pris dans un infernal engrenage. Aussi haletant qu'un thriller.

Marianne

par Olivier de Bruyn

Un film fiévreux qui doit beaucoup à la prestation vertigineuse de Jessica Chastain.

Première

par Frédéric Foubert

Envisagé comme une hypothèse sérieuse par l’industrie après le succès de Zero Dark Thirty, encore à l’état d’ébauche dans le rudimentaire Miss Sloane, le « Jessica Chastain movie » vient de gagner ses lettres de noblesse.

La critique complète est disponible sur le site Première

Public

par Florence Roman

Jessica Chastain a toutes les cartes en main pour séduire le spectateur.

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Le film est évidemment très bavard, mais éloquent, et possède un rythme et une intensité qui ne faiblissent pas.

Télérama

par Cécile Mury

Mais la plus grande force de ce récit nerveux et virtuose n’est pas d’analyser la psyché de Molly. Elle consiste à célébrer son atout majeur : l’intelligence. Molly est belle, sensuelle, mais elle ne réussit ni grâce à sa féminité, ni malgré elle. Seulement parce qu’elle est la meilleure dans son domaine.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Transfuge

par Nathalie Dassa

Sorkin gère habilement le matériau, optimisant son savoir-faire et son style si singulier ; un enchaînement de dialogues bien écrits, réfléchis, rapides. Jessica Chastain est insatiable et pétillante.

Voici

par Jérôme Saunier

Un film-dossier un peu trop conscient de sa virtuosité, ancré dans la performance dominatrice de Chastain.

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

Aaron Sorkin démontre bien des talents dans sa construction d’un personnage particulièrement doué et intelligent, interprété ici par une Jessica Chastain toujours resplendissante. Un doublé gagnant, quoi qu’un peu factice.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Toutefois, avec cette histoire incroyable taillée sur mesure, sa présence et son jeu, Jessica Chastain remporte la mise.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Simon Riaux

Le génie de Sorkin semble comme en sourdine, étouffé par ce récit qu'il ne sait comment aborder et qui ne cesse de lui échapper.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Portée par des dialogues qui claquent (mais peuvent donner mal à la tête) et lui imposent un débit supersonique, Jessica Chastain incarne avec finesse cette battante ultrasexy et maligne, animée par un sentiment de revanche qui lui fait mener sa vie comme une partie de poker, souvent au bluff.

Libération

par Olivier Lamm

Le scénariste star Aaron Sorkin passe à la réalisation avec ce biopic où tout paraît trop appuyé, malgré la prestation hors des clous de Jessica Chastain, qui a l’air de s’y amuser plus que nous.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Christian Viviani

Un film parfois plaisant, bien interprété, mais souvent long (...).

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Ascension, chute, rédemption... le rêve américain se décline souvent ainsi à l'écran. Aussi convenu soit-il, ce schéma rafle ici la mise.

Télé Loisirs

par Emilie Leoni

Un peu bavarde, cette plongée dans l'univers du poker vaut surtout pour la performance de Jessica Chastain, qui démontre l'étendue de sa palette de comédienne (...).

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Polar sexy mâtiné de drame filial, le film d'Aaron Sorkin peine à captiver.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Spécialiste des portraits complexes et nuancés et des longs dialogues qui filent le tournis (ses origines de dramaturge), Sorkin, livré à lui-même, atteint les limites de son style. Il noie son film sous une logorrhée répétitive, assomme ses personnages de son regard psychologisant et patauge un peu à la mise en scène (...).

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

VSD

par Olivier Bousquet

Comme aveuglé par sa matière, le réalisateur semble oublier en route la distance de sécurité. Il en résulte un film foisonnant, passionné, mais qui finit malheureusement par pâtir de ses intentions.

La critique complète est disponible sur le site VSD

Cahiers du Cinéma

par Jean-Sébastien Chauvin

Il faut voir le grand finale avec ce père monstrueux et sa fille réconciliés à coup de pleurs obscènes, et le père fier que ses enfants soient des winners, pour mesurer l’impasse dans laquelle s’est fourvoyé Sorkin.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top