Mon Allociné
El Clan
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,4 19 titres de presse
  • Le Dauphiné Libéré
  • VSD
  • Télérama
  • Le Parisien
  • Première
  • 20 Minutes
  • La Croix
  • Le Monde
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Les Fiches du Cinéma
  • Positif
  • aVoir-aLire.com
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Libération
  • Cahiers du Cinéma

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

19 critiques presse

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un film de gangsters sobre et sombre, qui est aussi une mise en abyme de l’exercice despotique du pouvoir.

VSD

par Bernard Achour

Sous la caméra de Pablo Trapero, l'affrontement père/fils qui en constitue l'épicentre vrille les tripes de la première à la dernière image, jusqu'à une conclusion à en (littéralement) hurler de saisissement.

Télérama

par Pierre Murat

Tout est vrai dans le film et tout y est fou.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Parisien

par Alain Grasset

Un film fort, déroutant, perturbant, qui dresse un portrait glaçant des Puccio.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Première

par Vanina Arrighi de Casanova

De ce fait divers qui a marqué l’Argentine, Pablo Trapero tire une tragi-comédie à la mise en scène flamboyante.

La critique complète est disponible sur le site Première

20 Minutes

par Caroline Vié

Le réalisateur de Leonera (2008) signe une œuvre forte à la bande-son toute droite venue des années 1980 et s’inspire de l’histoire vraie de mafieux argentins pour raconter comment un patriarche autoritaire cause la perte de sa famille.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Par une mise en scène nerveuse, électrique, tendue, Pablo Trapero joue habilement du contraste entre l’honorabilité et la pathologie meurtrière d’un homme qui veut préserver sa petite entreprise criminelle, entre la préparation méticuleuse des enlèvements et des ellipses saisissantes qui accélèrent le récit.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Difficile de ne pas voir (...) l'ombre joueuse et cruelle du grand Luis Bunuel.

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Le mélange (des) procédés peut paraître un peu tape-à-l'oeil mais le fait divers est grandiose, traité dans un tourbillon captivant avec un casting impeccable.

L'Express

par Christophe Carrière

Un film noir tendu et rock'n roll.

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

Entre mélo familial, saga criminelle et évocation des derniers feux de la dictature argentine, Pablo Trapero minore ses penchants tragiques au profit d'une farce noire et violente. Efficace, et plus retors qu'il n'y paraît.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Positif

par Ariane Allard

Un jeu de contrastes d'autant plus salutaire qu'il maintient le spectateur à distance, pariant non pas sur son émotion (trop facile), mais sur son intelligence.

aVoir-aLire.com

par Sébastien Uguen

Pablo Trapero nous montre comment un décor familier peut se révéler être la couverture d’une horrible vérité. Même si certains passages semblent redondants, ce thriller historique est porté par une mise en scène maîtrisée et un acteur principal magnétique et glaçant.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

Trapero est un filmeur hors pair, il a le sens de l’atmosphère et de bons goûts musicaux. Il lui manque un point de vue.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Trapero se prend (un peu trop) pour le Scorsese argentin en recréant la saga réelle d’une famille de kidnappeurs des eighties.

Studio Ciné Live

par Laurent Djian

Les activités criminelles d'une famille dysfonctionnelle, filmées avec une indéniable efficacité, mais dont le récit reste superficiel et anecdotique.

Critikat.com

par Morgan Pokée

Avec "El Clan", Trapero dérape encore plus dans la "radicalisation" de son dispositif (et la normalisation de son cinéma) en ne délivrant que des effets de manche...

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Libération

par Clément Ghys

Le problème du film est qu’en évacuant trop vite l’indécence du système qui a pu amener à de tels faits divers, il rend seulement compte d’une association de malfaiteurs, ici quasiment glamourisés par une musique pop et un traitement du son qui fait la part belle aux hurlements des victimes ou aux vociférations des membres de la famille Puccio, arrêtés en 1985.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Cahiers du Cinéma

par Nicolas Azalbert

Comme on ne fera pas l’injure à Trapero de le ranger du côté des bourreaux, on ne peut que se désoler de voir ce qu’a pu sacrifier le chef de file du nouveau cinéma argentin. Rien de moins que son âme.

Les meilleurs films de tous les temps