Mon AlloCiné
    Julieta
    Note moyenne
    4,4
    29 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Metro
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • TF1 News
    • Transfuge
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Paris Match
    • Télé 2 semaines
    • La Septième Obsession
    • Libération
    • Gala
    • L'Humanité

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    29 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Alexandre Jourdain

    Jamais avant Julieta Almodovar n’avait rabattu sur ses personnages le piège du fatum avec une telle résolution. Du grand art, digne d’une tragédie grecque.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Stéphane du Mesnildot

    "Julieta" est le film le plus sombre, le plus dur et en un sens le plus essentiel d’Almodóvar.

    Critikat.com

    par Fabien Reyre

    Almodóvar signe son film le plus grave, le plus doux aussi.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Pierre-Yves Grenu

    Les couleurs éclatantes, la lumière, les phrases musicales, toute la sophistication du réalisateur espagnol est au rendez-vous mais, cette fois, au service d'une histoire puissante et bouleversante.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    À bien y penser, on se dit qu’on tient bel et bien là – au fil d’un récit écorché, romanesque – un best of Almodavar. Qui pourrait bien lui valoir, enfin, la Palme tant désirée.

    Le Journal du Dimanche

    par Danielle Attali

    Comment vivre sans ceux que l’on aime? C’est tout l’enjeu de ce film subtil, rare, intelligent et intense. La mise en scène d’Almodóvar, dépouillée de tout effet baroque, empoigne le spectateur dès le début pour ne plus le lâcher. (...) Un coup de coeur.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    De cet alliage entre la banalité de la douleur et les formes fantastiques que peut lui donner le cinéma, ­Almodovar fait un beau film d’une tristesse très pure.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Alors, oui, c’est du grand art. Dont les beautés se révèlent comme à regret, à la seconde vision probablement plus encore qu’à la première.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par Renaud Baronian

    Ce magnifique mélo en forme de portrait de femme sur deux époques, passionné parfois, bouleversant la plupart du temps, donne envie d'embrasser le grand Pedro en fin de projection pour la façon si fine qu'il a de raconter et de filmer les grandes émotions.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    S’il ne cède jamais au pathos, resserrant au maximum son intrigue (...), le réalisateur ibère réussit à nous cueillir à l’usure. Par son intelligence, sa pudeur, sa grâce (...) et sa faculté à faire exister nos peurs dans la rainure de celles de Julieta. Faut pas s’étonner si les larmes coulent à la fin.

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Le vingtième film du réalisateur espagnol est une pure merveille.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Quand la chanson d'amour du générique final nous donne congé, nous nous jurons de revenir vite revoir "Julieta" et ce chef-d'oeuvre qui confirme Almodovar au rang des plus grands.

    Première

    par Vanina Arrighi de Casanova

    Comme Julieta, Pedro revient toujours – à son esthétique baroque, à ses obsessions thématiques (la mère, la perte, l’échec de l’amour) - mais jamais tout à fait le même. Ca mériterait bien une palme.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Deux comédiennes sublimes dans un film troublant, parfois mal aimable et, à ce titre, passionnant.

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Un beau film grave et retenu.

    Télérama

    par Louis Guichard

    Avec sa conclusion abrupte et amère, qui suggère une transmission de la culpabilité, le film s’éloigne des réussites consensuelles du cinéaste comme "Parle avec elle" ou "Volver". Mais il fascine par cette alchimie entre la noirceur désenchantée du fond et l’éclat rédempteur de la forme.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    Pas de personnages excentriques ici, juste du temps qui a passé. Le style est épuré, tout y est simple, délicat et évident. Et ce sera un beau pied de nez pour ceux qui s'attendent à ce que Almodovar fasse sempiternellement du Almodovar.

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Transfuge

    par Damien Aubel

    Si le film touche autant, c'est sans doute parce que via la noria de flash-backs et leurs voix off, il revient sans cesse à l'essence du cinéma : l'alliance du mot et de l'image.

    Culturopoing.com

    par Vincent Roussel

    La maestria d'Almodovar tient justement à sa capacité à insuffler émotion et humanité à des structures narratives presque trop mécaniques.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Film sur la perte, Julieta s’empare avec une rare élégance du substrat de la passion amoureuse, de l’amour filial, de la tentation de la fusion, de la transmission, de la répétition, de la fatalité – Rossy de Palma, cheveux frisés et tablier de femme de ménage, se voyant confier le rôle d’une rugueuse Cassandre.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Almodovar, tel qu’en lui-même, plus que jamais sensible aux femmes et à leurs mystères, aux liens qui unissent les êtres, aux amours passionnées, aux émotions, aux couleurs flamboyantes du mélodrame.

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    (Almodovar) déploie tous les sortilèges romanesques du grand cinéma classique pour dresser un riche et dense portrait de femme à travers l’une des situations de la féminité les plus passionnelles et violentes qui soient, celle des rapports mère-fille (...).

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Eric Libiot

    Un mélo beau et douloureux.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Paris Match

    par Alain Spira

    Non seulement on renoue avec jubilation et émotion avec son univers esthétique et psychologique, mais on retrouve avec plaisir son inénarrable actrice fétiche, Rossy De Palma, dans un rôle de composition domestique à la Alice Sapritch.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télé 2 semaines

    par Thomas Colpaert

    "Julieta", le nouveau de Pedro Almodovar, propose une douloureuse et émouvante histoire de famille.

    La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

    La Septième Obsession

    par Claire Micallef

    Si l'ensemble est parfaitement maîtrisé, cet Almodovar morose reste quand même assez anodin.

    Libération

    par Clément Ghys

    Le récit écrit et lu par Julieta enferme le film, Almodóvar n’ose jamais en sortir. Aussi réussis que soient le déroulé minutieux de l’intrigue, la volonté de dresser un portrait du sentiment maternel, de la culpabilité et des non-dits qui rongent les liens familiaux, tout cela a des airs de rouages trop bien huilés.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Gala

    par Carlos Gomez

    C’est une décep­tion. Qui confirme ce qu’on avait déjà éprouvé en décou­vrant tous ses derniers films : depuis "Volver" (2006) Pedro Almo­do­var peine à renou­ve­ler son discours, comme son univers.

    La critique complète est disponible sur le site Gala

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Le dernier film du réalisateur espagnol s’avère très narratif et manque cruellement de respiration.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top