Mon AlloCiné
Ouija : les origines
Note moyenne
2,9
14 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Le Parisien
  • Mad Movies
  • Ouest France
  • Première
  • Filmsactu
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Les Fiches du Cinéma
  • Mad Movies
  • Le Figaro
  • Les Inrockuptibles

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

14 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Oubliez le premier volet ! Ouija 2 est une merveille d’épouvante, qui assoit un peu plus le nom de Mike Flanagan parmi les maîtres contemporains du genre horrifique.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Parisien

par Tanneguy De Kerpoisson

Avec ses personnages fades, le premier "Ouija" n'avait fait peur à personne. Oubliez ce navet et jetez-vous sur cet excellent deuxième volet dont l'action se passe plusieurs dizaines d'années auparavant.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Mad Movies

par Gilles Esposito

POUR : Peut-être la hausse de qualité la plus vertigineuse jamais vue entre un film et sa suite.

Ouest France

par La Rédaction

Un film d'horreur émouvant et efficace.

Première

par Benjamin Rozovas

Une sorte de parfaite série B californienne, totalement inespérée.

La critique complète est disponible sur le site Première

Filmsactu

par Gregory Coutaut

"Ouija : les origines" respecte très sagement le cahier des charges de l'horreur mainstream contemporaine. Un peu trop (...). Mais Flanagan parvient tout de même à faire le job sans faute de goût, et se révèle suffisamment doué pour rester sur des rails classiques tout en améliorant et nettoyant tous les défauts du premier film.

La critique complète est disponible sur le site Filmsactu

L'Ecran Fantastique

par Yann Lebecque

Alors qu'il ne s'agissait a priori que d'un film de commande, Mike Flanagan parvient à livrer une oeuvre portant sa marque, avec ces personnages de femmes fortes et d'enfants devant faire face à des dangers qui ne sont pas de leur âge, ce qui est le signe des grands réalisateurs.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un scénario qui ne manque pas d’originalité et qui, ancrant le récit dans une réalité et un décor inhabituels, donne du mordant aux traditionnels effets d’épouvante.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

En 2014, Jason Blum flaire le potentiel de la célèbre planche occulte et produit le film d’horreur Ouija, de Stiles White. Le prologue est infiniment supérieur. À l’ancienne, il lorgne du côté de la saga "Conjuring" et distille une peur sourde en évitant les artifices.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

L'Express

par Christophe Carrière

Un énième succédané de "L'Exorciste", mais plutôt bien mis en scène. Et efficace.

Les Fiches du Cinéma

par Marine Quinchon

On peut se faire peur en allant voir cette nouvelle digression filmique sur le jeu de société Ouija, qui recycle tous les poncifs du genre.

Mad Movies

par Jean-Baptiste Herment

CONTRE : Prévisible, simpliste et timoré. Du Flanagan, quoi...

Le Figaro

par La Rédaction

Plus risible que terrifiant.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Inrockuptibles

par Alexandre Buyukodabas

Ce travail d'écolier propret ne décolle jamais de son programme, et terrorise presque par sa mollesse. A un tel degré d'absence d'inventivité, faut-il parler de naïveté ou de cynisme ? Reste l'impression de voir le producteur Jason Blum embaumer le genre qui a fait sa gloire, et c'est bien le seul geste inquiétant du film.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top