Mon Allociné
Bang Gang (une histoire d'amour moderne)
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
2,6 466 notes dont 80 critiques
4% 3 critiques 16% 13 critiques 28% 22 critiques 30% 24 critiques 16% 13 critiques 6% 5 critiques

80 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
benoitG80

Suivre son activité 924 abonnés Lire ses 992 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 18/01/2016

"Bang Gang (une histoire d'amour moderne)" semblait à priori une idée intéressante en partant de l'étude d'un échantillon de jeunes lycéens, avec la présentation de quelques portraits en particulier, ceci à travers le prisme d'un chagrin d'amour, et de ce qu'il va bien pouvoir déclencher parmi cette communauté... Orgies, drogues, comportements à risque, le film est d'emblée explicite dès les premières images sans fausse pudeur. Malheureusement après un départ intéressant, la cinéaste Eva Husson survole chacun sans que l'on puisse réellement cerner et situer suffisamment ces filles et ces garçons dans leur milieu respectif, dans leur contexte personnel ainsi que dans leur place qu'ils tiennent au lycée. La caméra prend plus plaisir à filmer les visages en gros plan, en particulier George et Laetitia, en les traitant comme des Lolita très (trop) imagées alors que les garçons sont vus comme d'affreux manipulateurs pervers. On devient ainsi plus des voyeurs d'une jeunesse débridée, provocatrice et libérée, plutôt que spectateurs intéressés par un véritable questionnement à propos de telles pratiques. Quelques scènes restent pourtant touchantes, révélatrices d'un malaise, d'une recherche identitaire évidente, d'un jeu de rôle pour le moins dangereux et ambigu ! On aurait juste aimé s'attacher un peu plus à l'un d'entre eux, mieux le connaître et entrer dans le fonctionnement de sa personnalité et peut-être comprendre. C'est pourquoi on reste un peu en extérieur sans que l'on puisse analyser et interpréter l'attitude de ces grands adolescents, décrits plutôt comme désœuvrés et festifs, que réellement en train d'étudier au quotidien. L'île au plaisir sans limite aura justement et forcément ses limites quelque part, comme on s'y attend d'ailleurs avec un retour moralisateur, c'est à dire une fin bien plus sage et conventionnelle ! Parmi les acteurs on retrouve, Finnegan Oldfield, déjà très remarqué et saisissant au côté de François Damiens dans "Les Cowboys". Un film qui reste très démonstratif, et même à l'excès plutôt que d'avoir l'ambition d'être une véritable réflexion et analyse qui aurait au moins pu accompagner et compléter cette démarche, du coup restée un peu vaine. De l'idée, mais pas développée et construite jusqu'au bout...

Yves G.

Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 697 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 15/01/2016

Je le confesse : c’est alléché par une bande-annonce racoleuse que je suis allé voir, le jour de sa sortie, le film de Eva Husson. Qu’en attendais-je ? Soyons franc : des scènes de fesse. Et je n’ai pas été déçu. « Bang Gang » filme des partouzes décomplexées d’ados pas bégueules qui, après quelques bières et quelques pétards, s’envoient gaiement en l’air en se taggant sur Internet. Mais, j’aurais tort de me faire plus « petit cochon » que je le suis (beaucoup trop) déjà. J’attends d’un film autre chose. Et c’est cet autre chose qui manque cruellement à « Bang Gang ». Quel est le message du film ? Il tient dans son sous-titre d’une subtilité pachydermique : les jeunes ont beau avoir des comportements sexuels de stars du X, ils n’en sont pas moins romantiques et recherchent au fond l’amour. George (pourquoi diable avoir donné à l’héroïne un prénom épicène ?) a beau devenir la participante la plus entreprenante aux bang gangs organisés par Alex, cette quête effrénée de sexe n’est au fond qu’une façon pour elle de conquérir son amour. Outre que ce ressort est d’une navrante simplicité, il me semble gravement manquer de crédibilité. J’ai de mon adolescence le souvenir – et de celle de mes ados l’expérience – d’une période exaltante et compliquée. Nous étions – ils sont – traversés de sentiments et de désirs contradictoires. Celui de perdre sa virginité au milieu de camarades de classe hilares en train d’immortaliser la scène sur leur téléphone portable ne faisait pas partie de mes fantasmes, même les plus débridés. Que le sujet du film ait été inspiré d’une histoire vraie – en 1999 aux États-Unis une bande d’ados issus de la classe moyenne avaient pris l’habitude de se retrouver pour organiser des gang bangs – ne le rend pas pour autant plus crédible. Là où Abdellatif Kechiche (« La vie d’Adèle ») ou Larry Clark (« Kids ») nous rendaient palpables et émouvantes les premières amours adolescentes, Eva Husson se contente d’aligner de belles images de jeunes garçons et de jeunes filles aux corps sans défaut. Passée l’euphorie de l’orgie, la descente est brutale et exagérément moralisatrice. A noter toutefois une scène. Une seule presque hors sujet mais bouleversante d’humanité : un adolescent qui, surpassant son dégoût, assiste son père tétraplégique à prendre sa douche et le regard du père humilié et reconnaissant. PS : seconde confession : j’ignorais ce qu’était un prénom épicène avant d’écrire ce billet !

nicothrash60

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 196 critiques

3,5Bien • Publiée le 14/01/2016

Sexe, drogue et Rock n' Ro.. Ah beh non ... Electro du coup, ça le fait moins quand même ... Bref on est ici en présence d'un film choc sur une génération à la dérive, le constat affligeant d'une jeunesse sans limite. Celui-ci est tiré de faits réel mais j'espère sincèrement que ce n'est pas ce modèle d'éducation, notamment sexuelle, que suivent la majorité des jeunes d'aujourd'hui. Eva Husson, dans une mise scène sans concession, dresse un constat effarant des relations "amoureuses" adolescentes modernes mais au delà de ça de toute une éducation, des parents déconnectés à l'usage quotidien et désinhibé de drogues sans oublier une disparition totale de la moindre intimité. C'est en apparence évidemment choquant, le porno en atteste mais le malaise est bien plus profond et en creusant un minimum, on cerne ces ados qui ne communiquent plus que par smartphones et ne savent plus se parler, les sentiments sont là pourtant, positifs comme négatifs, l'amour, l'ennui, le mal-être etc mais l'extériorisation passe par les actes et plus vraiment par les paroles, plus rien ne choque, tout devient normal et on suit, effarés, les tribulations de personnages qui semblent en dehors de toute réalité. La réalisatrice, qui a décidé de ne pas se priver, a su également s'entourer de jeunes acteurs talentueux, pas tous très beaux à voir à l'écran mais sacrément convaincants et autant dire que tout n'a pas dû être facile à jouer. Un métrage étonnant, intense et finalement assez captivant, je n'aurais pourtant pas parié grand chose dessus et ce même après le premier quart d'heure, mais sous ses airs irrévérencieux il marque des points et s'avère particulièrement utile et intelligent, en tout cas il ne laissera personne indifférent, une bonne surprise finalement.

sysou

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 130 critiques

2,5Moyen • Publiée le 15/01/2016

Il est louable de vouloir faire un film français stylé et provocant, mais n'est pas Larry Clark qui veut. Bang Gang se vit un peu comme une fête où l'on est invité mais dont on est exclu... Les personnages sont tous antipathiques, et on se désintéresse rapidement de leurs jérémiades. Les acteurs se sont pourtant donnés.

Eloi A.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

?Nul • Publiée le 14/01/2016

Ces derniers temps, je suis tombé sur des films où les personnages sont de ma génération tel que dans "bang gang" et qui décrivent des histoires que je trouve complètement à côté de la réalité. Même s'il s'agit d'une fiction, ces films décrivent une génération complètement incapable de distinguer la pornographie que l'on peut considérer comme sexualité virtuelle et les rapports sexuels réels. Je pense qu'il est important de prévenir les jeunes de l'influence que peut avoir la pornographie sur leur sexualité mais qualifier ce "film" de "romantique" ou d' "histoire d'amour moderne" est une ignardise qui sort peut être d'un fantasme des générations supérieures, peut être le même fanstasme qui a permis au "roman" "50 shades of grey" d'avoir tant de succès auprès des mères. S'il peut s'agir d'un "révélation" pour le magasine Marie Claire, il l'est aussi pour les jeunes car je ne connais personne de près ou de loin qui connaisse ou qui ait eu vent d'un tel type histoire. Si on regarde en matière de luxure, les plus dévergondés restent pour la grande majorité des cas des personnes d'un certain âge (pour les sceptiques vous pouvez regarder des photos de fêtes au cape d'agdes). Le problème de présenter un tel film à un public jeune c'est de lui imposer une vision supposée "objective" de la sexualité des adolescent. Un film a beaucoup plus d'impact qu'un simple porno sur internet car il est un support plus formel, plus concret. Ce film comme d'autres risquent de semer la confusion et de troubler la distinction entre la pornographie et le sexe.

Skwow

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

?Nul • Publiée le 24/01/2016

Vide intersidéral. Dialogues plats. Personnages inexistants. Il y a tellement de beaux films sur les ados - aux Etats-Unis, bien sûr, mais en France aussi... Ça lorgne sur Virgin Suicides, et 17 Filles bien sûr, mais en tellement moins bien ! Les scènes se suivent et se répètent. Et ça se veut choquant, alors que ça ne l'est pas du tout - voir la leçon de morale de la fin.

nicolas t.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 163 critiques

1,0Très mauvais • Publiée le 13/01/2016

Film qui se veut sulfureux mais qui arrive un peu tard après les Kids de Larry Clark. Belle image très pub, mais scénario très faible et final moralisateur, décevant. Dommage pour tous les jeunes acteurs qui se dénudent avec une certaine grâce...

Laurent I.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 135 critiques

3,5Bien • Publiée le 14/01/2016

Une esthétique réussie avec un cadrage rapproché qui nous met dans l'action, une lumière léchée et des morceaux de musique choisis avec soin. Les corps dénudés s' enlasent avec volupté à la limite d'un film érotique, mais sans tomber dans le graveleux. Hélas, l'histoire est trop plate, quelque peu invraisemblable pour que le spectateur soit captivé. La fin moralisatrice dénote avec le côté audacieux des premiers instants.

WutheringHeights

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 619 critiques

3,5Bien • Publiée le 14/01/2016

Eva Husson parvient à capter quelque chose d’essentiel, l’insouciance, le goût de liberté et l’irrévérence de la jeunesse mais n'échappe pas à quelques maladresses. LA SUITE : http://www.hugobrown.net/2016/01/bang-gang-une-histoire-d-amour-moderne-un-film-de-eva-husson.html

nicolasmartin17

Suivre son activité 40 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 20/01/2016

Histoire est passionnante et passionné ! Un gros travaille sur bande son et surtout sur la dynamique du film. Bravo.

Les meilleurs films de tous les temps