Notez des films
Mon AlloCiné
    Mean Streets
    note moyenne
    3,8
    3369 notes dont 285 critiques
    répartition des 285 critiques par note
    62 critiques
    90 critiques
    58 critiques
    45 critiques
    21 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur Mean Streets ?

    285 critiques spectateurs

    Sébastien A.
    Sébastien A.

    Suivre son activité Lire ses 118 critiques

    1,0
    Publiée le 3 juillet 2009
    Scorsese est un génie évidement mais mean streets a très mal viellit comme la plupart des films policiers des années 70.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 5 472 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Robert de Niro et Harvey Keitel sont tout les 2 parfaits dans ce film pour autant ils ne sauvent pas le film de l'ennui. Du même réalisateur j'ai préféré son Taxi Driver.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,5
    Publiée le 8 avril 2011
    Martin Scorsese réalise encore une fois un bon film ! La prestation de Robert De Niro est remarquable (comme souvent), la réalisation est soignée et riche, la b-o colle parfaitement avec les images... bref, "Mean Streets" est un film qui possède beaucoup de qualités. C'est vraiment dommage que le rythme soit trop irrégulier !!
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2009
    Ce film est le premier de beaucoup de chose : premier vrai film de Scorsese, première collaboration avec De Niro, premier film de Harvey Keitel remarqué... la liste est longue. Doté de plans séquences incroyables, d'une mise en scène dévastatrice, d'une histoire puissante et d'une BO enivrante, Mean Streets est le premier rouage, le premier maillon qui permit à Scorsese d'assouvir son empire et son influence dans le monde des polars noirs. Les dialogues sont délicieux et le tandem De Niro/Keitel fait des étincelles à l'écran. Un assemblage méticuleux de tous ces facteurs fait de ce film un petit bijou du cinéma.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 2 866 critiques

    3,0
    Publiée le 5 mai 2018
    C’est à trente ans que Martin Scorsese réalisa le film qui ne sera qu’une succession de grandes œuvres et le rangera aux côtés des plus grands d’Hollywood. Mean Streets se déroule dans le quartier italien de New York où quatre voyous jouent aux durs au service de la Mafia. Robert De Niro est Johnny, un caïd susceptible qui trouve toujours un prétexte à la bagarre, David Proval est Tony, le propriétaire d’un bar, Harvey Keitel est Charlie, un fils de magouilleur mais qui se tient à l’écart dans l’optique de diriger un restaurant plus tard et Richard Romanus est Michael, celui qui gère toutes les affaires louches. Entre hiérarchies et violences des mots à tout-va, Mean Steets dénonce l’absurdité des rangs sociaux. Réalisé avec un petit budget, les faiblesses du strict se ressentent dans la mesure où les séquences semblent avoir été misent en scène à la hauteur des moyens accordés. Les acteurs donnent aussi le sentiment d’avoir été lâchés sans révisions devant la caméra. Intéressant à découvrir, la patte Scorsese est bien là, mais sa fine signature n’est pas encore à la hauteur de ses prochains chefs-d’œuvre. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 464 critiques

    3,5
    Publiée le 8 janvier 2015
    Le film qui a lancé le génie de Martin Scorsese et l'immense talent d'acteur de Harvey Keitel et Robert de Niro s'avère être un polar toujours aussi efficace. Un véritable enfer qui a lancé la fin du code Hays pour laisser place au Nouvel Hollywood. Scènes jouant avec les lumières, les couleurs mais surtout les musiques, principalement des Rolling Stones, Mean Streets est un film avant tout très spécial dans son montage et sa réalisation, toute nouvelle à l'époque, à la manière d'une caméra à l'épaule. C'est à la fois réaliste et onirique de temps en temps, on doute parfois si on est en pleine histoire racontée ou belle et bien ancrée dans la réalité. Il a un peu vieilli mais il se laisse quand même regarder avec toujours autant d'entrain. Une belle oeuvre qui a lancé un trio de génie.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 458 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2011
    Premiére collaboration entre Martin Scorsese et Robert De Niro. Mean Streets nous plonge en plein Little Italy au milieu de malfrats et de mafiosis qui veulent tous leur part du gâteau. Scorsese filme le quartier de son enfance de façon trés réaliste. De plus, les performances de Harvey Keitel et de De Niro sont excellentes, surtout celle de De Niro, magistrale. Bref, le premier chef d'oeuvre de Martin Scorsese.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    4,0
    Publiée le 14 septembre 2015
    Les films de Martin Scorsese évoluent au rythme des époques. Dans "Mean streets" le cinéaste commençait avec des frappes plus légères dans le monde de l'univers mafieux, avant de donner davantage d'envergure à ce monde-ci avec des longs-métrages comme "Goodfellas" ou "Casino". Certes, la notoriété du cinéaste et les moyens n'étaient pas les mêmes dans les années 70 que 90, mais cela donne une véritable évolution du genre, et toujours sous les traits et la vision du maître Scorsese. "Mean streets" est une belle réussite, moins calibré que les futures mises en scène du réalisateur, mais il ne faut pas oublier que ce long-métrage fait partie de ses débuts. Et pour un début de carrière, c'est clairement très prometteur (la suite de sa filmographie nous confirmera ses talents). "Mean streets" impose les bases du duo mythique De Niro/Scorsese. La naissance d'un des plus grands couples cinématographiques !
    Mr.Movie
    Mr.Movie

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 151 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mars 2007
    L'un des tout premiers succès de Scorsese, qui impose déja son univers criminel à la fois cool et violent, et marquant sa première collaboration avec De Niro. Ici, il se fait souffler la vedette par un Harvey Keitel flamboyant, entre un casting plutôt excellentissime, avouons le ! La mise en scène est, bien que parfois "hésitante", pourtant déja assez prenante, tout comme le scenario, certes qui prend quelques passages inutiles ou mal abordés, mais néanmoins cohérents. L'un de ses premiers chefs d'oeuvres, mais pas pour autant son meilleur film, Mean Streets se révèle tout de même une plongée passionante dans le monde des petites affaires.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 3 304 critiques

    3,5
    Publiée le 21 novembre 2016
    "Mean Streets" nous fait suivre un groupe de jeunes d'italo-américains, liés à la mafia, dans les rues de New York. Le film constitue une sorte d'embryon, puisque plusieurs thèmes, situations, ou styles seront davantage développés dans d'autres œuvres de Scorsese (on pense surtout à "Goodfellas"). Pour autant, on est très loin d'un brouillon. Si l'intrigue comporte pas mal de longueurs, et ne propose pas vraiment de fil rouge autre que le quotidien de petits mafieux, on est frappé par des acteurs à fond : Harvey Keitel en homme tiraillé par ses croyances religieuses, le respect à sa "famille" criminelle, et ses relations, mais aussi Robert De Niro, qui pour sa première collaboration avec Martin Scorsese incarne un chien fou auto-destructeur. Par ailleurs, le style visuel est très original à l'époque. On y retrouve un mélange de plans inventifs et de caméra à l'épaule donnant un aspect documentaire, un montage riche, et une ambiance lumineuse qui baigne souvent dans un rouge vif un peu glauque. Sans oublier une BO éclectique assez efficace (des Rolling Stones aux classiques des 50's, en passant par de la musique italienne). "Mean Streets" est donc une œuvre importante dans la carrière du réalisateur, même si elle est souvent occultée par ses réussites postérieures.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 923 critiques

    3,5
    Publiée le 26 septembre 2019
    Un polar mis en scène, coécrit et coproduit par Martin Scorsese en 1973. Cette réalisation nous propose de savoureux extraits musicaux, une bonne BO avec les compositions d'Eric Clapton, Mick Jagger, Keith Richards ... Elle nous offre également une belle distribution avec un duo de choc. Le très charismatique Harvey Keitel dans la peau de Charlie, jeune encaisseur mafieux dans le Little Italy de New York et Robert De Niro dans le rôle de Johnny Boy, une jeune tête brulée insouciante (il alors 30 ans) mais ni méchant ni dangereux. Le scénario nous conte une aventure d'amitié, une histoire mafieuse doublée d'un brin d'aventure sentimentale. Avec quelques fausses notes (les bagarres ne faisant pas du tout réalistes), peu d'action, l'intrigue finalement intéressante, met trop de temps à se mettre en place pour en faire un film de haut niveau.
    legend13
    legend13

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 867 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2019
    Un des premiers films de Martin Scorsese et cela se voit que le cinéaste en est à ses balbutiements. Une œuvre plutôt ennuyeuse par moments mais dans laquelle on pouvait déjà apercevoir tous les fondamentaux du génial réalisateur qu'il allait devenir.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2008
    Belle œuvre bien que toujours un peu longue , dont on se demande à chaque « pilier » ce qu’elle peut bien nous vouloir ; « Mean streets « , premier long de M. Scorcese , passe son temps à décrire ces gangsters de cœur que sont Johnny Boy ( De Niro ) & Charlie ( Keitel ) ; ainsi que leurs multiples détails obligés - et combats ... - de la vie quotidienne . Le film atteint son comble bien entendu avec la scène de la limousine et des « grands boulevards » ; mais aussi & certainement celle de la salle de billard : Qui a pu rater ce petit gros revanchard & menteur si comiquement épris de lui-même ? Johnny boy & Charlie ( De Niro / Keitel ) , ces deux caractères infiniment rares mariés de force à la franchise qui ont la faculté de ne jamais mentir ni fuir d’une façon ou d’une autre - Car comment le pourraient-ils ? - ; possèdent cette faculté de décontraction interdite à ces néophytes arrogants ( et par ailleurs aussi nombreux que jaloux ) à l’apparence aussi fausse que rapide ; et se trouvent donc fortement décalés dans la vie de tous les jours et ses péripéties , nous attachant infiniment à ce film et à son raisonnement ( nous faisant réaliser l’inversion des rôles & des dénominations dans le quotidien en général ) ,et souhaitant , c’est vrai , presque & malgré nous , les voir débarrassés une fois pour toutes de tous ces ennemis si incorrects ! - Et y a-t-il de toute façon autour d’eux un seul signe de la fausseté de leurs dires , ainsi que quelqu’ un pour entériner un seul instant leurs goûts , souhaits et volontés - en effet & bien entendu si différents de ce qu’on leur impose chaque jour - ; et enfin vérifier cette haine - présente sans aucun doute en ce qui les concerne - & tous ces efforts d’ailleurs parfaitement inutiles et jamais payés de retour ?.. - Car en effet , si l’Art imite la vie ; le contraire (...) ( Suite Loin. )("Lefeuilletondelaculture"@hautetfort.com )
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 799 critiques

    3,0
    Publiée le 3 décembre 2015
    Nous voici en présence de l'un des tout premier long métrage du maestro Scorsese et tout simplement du premier traitant de l'un de ses thèmes de prédilection, la mafia. On plonge donc dans les rues de New York, plus précisément de Little Italy dans le quotidien de petits malfrats de quartier accumulant histoires louches, bagarres et dettes en tout genre. Ce qui frappe finalement le plus dans une première partie décousue et au scénario bordélique c'est sans conteste l'absence d'enjeu qui au final fait le lien avec le court budget, on verra l'importance du business évoluer avec le budget dans le futur notamment dans "Les affranchis" et "Casino". Il n'en reste pas moins que les prémices de la mise en scène de Scorsese sont clairement identifiables ici et la deuxième partie s'avère plus palpitante avec enfin une évolution pour le personnage de Keitel. Un mot pour finir sur De Niro qui trouve un rôle bien tordu mais surtout qui le mettra au devant de la scène avant son explosion dans "Le parrain 2" mais surtout dans "Taxi driver". Un métrage perfectible bien évidemment mais qui semble déjà pas mal maîtrisé par un Scorsese a ses débuts, à voir notamment pour le duo d'acteurs principaux eux aussi aux prémices d'une grande carrière.
    buddy-holly
    buddy-holly

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 737 critiques

    4,0
    Publiée le 19 février 2011
    Un très bon film de Martin Scorsese.Un excellent film de mafia,mais beaucoup de paroles disont que c'est Les Affranchis pendant les années 70's...A voir quand même car c'est du Scorsese dynamique quand on aime,avant tout.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top