Mon AlloCiné
Juste La Fin Du Monde
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,7
5680 notes dont 630 critiques
17% (109 critiques)
27% (170 critiques)
19% (123 critiques)
15% (96 critiques)
13% (82 critiques)
8% (51 critiques)
Votre avis sur Juste La Fin Du Monde ?

630 critiques spectateurs

Cine vu

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 530 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/09/2016

Quand Dolan fait dans le bon gros mélo Et, comme pour « La petite maison dans la prairie », ça pleure dans les chaumières mais le casting haut-de-gamme sauve le film, car les comédiens sont au service du « Maître ». Il y a comme ça des réalisateurs incontournables, on se doit dans sa filmographie d’avoir un Woody Allen et maintenant un Xavier Dolan ! Un drame familial qui fait un peu réchauffé. Les années 80 sont loin derrière nous et les craintes de dévoiler sa maladie ou son homosexualité sont un peu obsolètes. Mais tout se joue en gros plan sur le visage des protagonistes et leurs micro-expressions théâtrales. La mère jouée par Nathalie Baye domine le film entre l’hystérie et la sagesse, c’est le plus beau personnage. Des acteurs inspirés et des performances de qualité. Léa Seydoux joue avec sa fausse gouaille embourgeoisée. Vincent Cassel se livre en brute désespérée qui déménage les méninges. Marion Cotillard tremblote juste, balbutiante comme une première communiante. Quant à Gaspard Ulliel il se donne avec discrétion et pudeur. Un portrait de famille écorchée, des dialogues ciselés et percutants mais une réalisation outrancière avec une BO insoutenable. L’ensemble est émouvant grâce au jeu des acteurs. L’oeuvre initial de Jean-Luc Lagarce étant de qualité ça donne une base solide et nous épargne les envolées lyriques de Mr Dolan. Bien que..

http://cinevu.me/juste-la-fin-du-monde/

Celine G.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

4,5Excellent
Publiée le 14/11/2016

Merci à Xavier Dolan d'exister et de faire ce cinéma là... Le regard des acteurs est plus vrai que jamais. Les émotions et les sentiments sont décuplés. C'est d'une violence inouïe !

tony91190

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/10/2016

Xavier Dolan, l'homme qui fait parler l'âme de ses acteurs. Je n'avais encore jamais vu ça, ou tout du moins tellement rarement. Ici, il en joue avec brio, j'ose même parler de génie car, comme pour The Artist d'un autre réalisateur ou Mulholland Drive de Ken Loach, Xavier Dolan fait passer le septième art à un niveau supérieur,à celui des grands, des très grands réalisateurs. J'espère qu'il aura toujours du souffle pour les films suivants que j'attends avec impatience. Mais si c'est le cas, j'espère bien ne pas mourir avant d'avoir vu toute son oeuvre car en plus il est jeune. Un autre grand talent à suivre, Marion Cotillard.

Camille K.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

4,5Excellent
Publiée le 26/10/2016

Juste fantastique. Prestations extraordinaires d'acteurs en état de grâce. Un grand moment de cinéma et une direction d'acteurs (et quels acteurs!) rarement égalée. Impossible d'en sortir indifférent.

In Ciné Veritas

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 285 critiques

4,0Très bien
Publiée le 22/10/2016

Avec Juste la fin du monde, Xavier Dolan adapte au cinéma la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce. Un exercice que le réalisateur canadien avait déjà pratiqué en 2013 avec Tom à la ferme. Cette mise en abyme d’une représentation théâtrale par un dispositif minimaliste met en scène des personnages attachants malgré leurs tempéraments excessifs. Décliné en un huis clos asphyxiant aux couleurs ternes, le psychodrame mis en images est aussi âpre que clivant. Entre incommunicabilité et incompréhensions, c’est l’agonie d’un dialogue familial qui est disséquée. Intelligemment, Xavier Dolan contrebalance la prédominance des dialogues par les non-dits et le langage des regards. Cette forme nous rappelle quelques pièces maîtresses de John Cassavetes. Plus de détails sur notre blog ciné :

https://incineveritasblog.wordpress.com/2016/10/04/juste-la-fin-du-monde-plus-jamais-la-famille/

sky_amnesia

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 4 critiques

4,0Très bien
Publiée le 15/10/2016

Dolan nous sort son nouveau drame familial, son thème de prédilection. Pas d’erreur de casting, même Léa Seydoux a réussi de me convaincre. C'est un film ultra-sensible et plutôt calme, avec des scènes absolument magnifiques (en particulier tous les souvenirs du personnage principal, Louis) accompagnées de musiques qui peuvent paraitre mal appropriés, mais dont le cadre leur donne un aspect émouvant. Un film très visuel, avec les interprétations galénismes de Gaspard Ulliel et Nathalie Baye. "Juste La Fin Du Monde" à parfaitement sa place dans la filmographie du "prodige québécois", Xavier Dolan.

toxicbo!

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 320 critiques

4,5Excellent
Publiée le 14/10/2016

CRITIQUE : 7 ans de carrière, 6 films, 2 prix à Cannes et l'international désormais. Xavier Dolan, québécois, pas encore la trentaine a grandit et s'est épanoui au rythme de ses films et celui-ci, va faire couler beaucoup d'encre. On va l'aimer, le détester, enfin surtout parler de lui et ça, c'est tout sauf "la fin du monde"! Dans son premier film au grand casting, son sens de la mise en scène reste intacte et c'est ce qui fait la singularité de Dolan. Son style est unique mais comme tout grand artiste, difficile à appréhender. Son maniérisme, son exubérance et son lyrisme, propres à sa personne trouvent chaque fois une place dans son cinéma, mais s'installent avec le temps, avec plus de mesure, de maturité sûrement. Dès lors, on comprend que son cinéma va se faire connaître, chaque fois davantage, mais qu'il ne troquera jamais son sens de la caméra. Son parti pris à vouloir filmer les acteurs au plus près, les faire prisonniers de la pellicule rend d'emblée le film anxiogène. Ici on parle de grands sentiments, de cris du coeur et leurs expositions sont chirurgicales. Film donc oppressant ou tout simplement intense. Chacun des 5 grands acteurs livrent une grande prestation, comme s'ils livreraient une grande bataille. Et avec nous sur le champ de bataille. On vit l'expérience "dramatique" essorée de larmes, comme si on avait gelé sur place. Pas le temps pour l'empathie, ni pour le regret, c'est le mystère de chaque personnage que l'on tente de décrypter. La tâche est complexe et Dolan nous lâche des brides, par instants de fulgurances. Le reste, on le construit, par notre esprit. La musique toujours, celle d'un enfant des années 90 habille toujours aussi bien ses films. Ici elle trouve son sens encore, par envolées poétiques, dans le passé du personnage central en l'occurrence. Avec tout ça mais aussi sa fin anthologique, tragique et métaphysique, Xavier parvient à nouveau à captiver et semble s'installer pour la postérité, une bonne fois pour toutes. Ce n'est pas le chef d'oeuvre "Mommy" sûrement, mais c'est du très grand cinéma, bien sûr...

Benjamin S.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 124 critiques

4,5Excellent
Publiée le 13/10/2016

Une performance incroyable. Un lieu, cinq personnages, et une justesse exceptionnelle. Plus que réaliste, vivant. Mais pas la partie heureuse de la vie, bien au contraire. La colère, la honte, la peur, toutes ces émotions à peine contrôlées, flottant d’une personne à l’autre, autour d’un protagoniste impuissant, un fantôme qui ne revient que pour repartir encore plus durement. Comment parler, comment oser ? Les dialogues sont vibrants, parce qu’hésitants. Les conflits, les espoirs, les rancunes, tout est dit à mi-mots ou pas dit du tout, et pourtant il n’y a qu’une fin possible, inévitable, et intolérable. Soit vous décrocherez dés le début, soit vous n’en perdrez pas une miette.

Neapol

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/10/2016

Un film d'exception, où l'âme des personnages est saisie avec briot. Pas une fausse note dans le jeu des acteurs, tous profonds, justes et passionnants d'humanité. Une film qui laisse le temps aux profondeurs humaines de s'exprimer, avec une prise de vue saisissant l'expression exacte de chacun. Un infini merci au réalisateur et aux acteurs pour avoir mis au monde ce chef d'œuvre.

Chloe F.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 25/09/2016

Film sans aucune action, ennuyeux, aucune intrigue ou de suspense. Aucun rebondissement. Une histoire simple. Très décevant.

StudioCinePremiere

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 79 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 25/09/2016

Si vous comptez passer un moment de détente, passez votre chemin... On souffre pendant une heure trente à l'image de Gaspard ulliel mal à l'aise dans ce huis clos familial. Malgré le casting et la mise en scène soignée, ce film ne peut plaire qu'à quelques cinéphiles fans du style Dolan... Enfin ce n'est pas la fin du monde!

Estelle L.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 4 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 25/09/2016

Je suis allée voir ce film le jour de sa sortie avec beaucoup d'excitation. J'ai attendu la fin avec bien plus d'excitation. Réalité : 1h35, ressenti : 4h53. Premier problème donc, c'est long, c'est ennuyant ; en fait c'est interminable. On veut nous faire croire que Vincent Cassel pourrait être le frère d'une gamine ayant une vingtaine d'années dans le film. C'est raté surtout qu'on se demande même s'il n'est pas plus vieux que sa propre mère tant il n'est pas mis en valeur. On passe de l'hystérie la plus totale au vide le plus abyssal avec des dialogues inintéressants et un jeu d'acteur inefficace. Mais cela ne suffisait pas. Il faut en plus qu'on nous dupe. En effet rien n'est expliqué sur le fait que l'acteur ne soit pas allé dans sa famille pendant 12 ans, ce qui semble pourtant un temps relativement long, ni sur cette fois dont on nous parle au début du film où il y serait retourné. Un conseil : gardez votre temps et votre argent et restez en à la bande annonce.

overlook2

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 163 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 24/09/2016

Beaucoup de bruit pour rien. C'est ce qui ressort du battage médiatique autour du nouveau Dolan et du film lui-même. Le cinéaste adapte la pièce de Lagarce dans un geste si forcé et redondant qu'on pense d'abord à une farce : tous les comédiens sur-jouent ridiculement leur partition et font de leurs personnage des monolithes caricaturaux (Le bégaiement de Cotillard, la colère de Cassel, l'hystérie de Seydoux et de Baye... Jusqu'au sourire détaché d'Uliel qui semble prisonnier à vie d'une pub pour parfum - l'esthétisme chic des images ne l'aide pas, il est vrai). Ce sur-lignage assommant de la direction d'acteur, Dolan la double d'un sur-lignage tout aussi pesant de la mise en scène, construite laborieusement sur une succession de gros plans qui traquent sur les visages un non-dit débordant déjà du texte. Et c'est un festival de regards lourdement appuyés, de nuques perpétuellement tendues et de silences explicites. Cette spectaculaire redondance du jeu et de l'image ouvrirait-elle le film sur autre chose ? Une distanciation brechtienne ? Que nenni ! Tout cela patauge dans un psychologisme bien balisé - Ah! la famille ce milieu pathogène, Ah! l'inexorable passage du temps... Cette forme qui se veut lourdement étouffante (nous sommes dans un huis-clos familial irrespirable, n'est-ce pas ?) ne fait qu'annihiler tous les enjeux dramatiques du film et trahit un terrible assèchement du geste cinématographique de Dolan. Le cinéaste essaye bien de contrecarrer cela par ces fameux "moments de cinéma", envolées formelles et musicales, qui illuminaient Mummy, mais qui se résument ici en de petits clips racoleurs et vains. Et si l'on souffre beaucoup pendant toute la durée de "Juste la fin du monde", ce n'est malheureusement pas lié à la densité du propos mais à l'indigence du geste cinématographique. On ne peut reprocher à un jeune cinéaste en sur-régime de faire un faux pas, on peut d'avantage s'interroger sur l'aveuglement critique qui entoure ce ratage.

Clarke

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 384 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 22/09/2016

Très déçu... les acteurs sont bons aucun problème... mais le scénario est vide... c'est juste une caméra en gros plan dans une famille de ouf.. on se lasse très vite et au final ça fait pschiit... bref pas terrible

tchukiyo

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 24/09/2016

quelle déception, trop surjoué. seule Nathalie Baye s'en sort. on est loin d'esprit de Famille... à éviter.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top