Mon AlloCiné
Juste La Fin Du Monde
note moyenne
3,7
6430 notes dont 672 critiques
17% (113 critiques)
26% (178 critiques)
19% (131 critiques)
15% (104 critiques)
14% (91 critiques)
8% (55 critiques)
Votre avis sur Juste La Fin Du Monde ?

672 critiques spectateurs

Alain D.

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 643 critiques

4,5
Publiée le 09/03/2017
Un film d'une intensité et d'une violence émotionnelle inouïe, qui vous laisse littéralement abasourdi ! Ce drame, mis en scène de façon magistrale par Xavier Dolan, nous offre des images fortes sur des gros plans d'une grande beauté. En plus d'une savoureuse bande musicale, ce drame nous conte une histoire d'une tension extrême ou les silences sont aussi profonds que les dialogues. Ce film bénéficie d'une affiche prodigieuse avec cinq comédiens exceptionnels. Nathalie Baye et Marion Cotillard sont comme toujours brillantissimes et débordantes d'émotion ; Gaspard Ulliel : époustouflant dans le rôle principal ; Vincent Cassel : excellent dans un rôle difficile et peu flatteur, même Léa Seydoux réalise une très belle prestation. Cette réalisation mérite amplement ses récompenses : 3 Césars et Grand Prix à Cannes. Le pitch : Louis est un écrivain renommé de 34 ans. Il rentre chez lui après douze années d'absence pour annoncer quelque chose à sa famille.
vinetodelveccio

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 797 critiques

4,0
Publiée le 15/10/2016
Un film réussi qui nous offre la grâce de Dolan allié à un casting extraordinaire. En invitant Seydoux, Cassel, Cotillard, Baye et Ulliel dans son monde, on pouvait craindre de se perdre dans un tourbillon d'égo qui nous éloignerait des personnages. Si au début, ce constat se ressent, on se retrouve vite au milieu d'une famille des plus réalistes et dysfonctionnelles. Le propos est émouvant, comme d'habitude avec le cinéaste québecois, et l'histoire crève le coeur. La mise en scène est au plus près des personnages, ce qui immerge vraiment le spectateur. Les nombreux bavardages enlèvent un peu la suspension émotionnelle de ses précédents films et cet opus m'a moins touché.
tdeleau

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 470 critiques

3,5
Publiée le 07/10/2016
Adaptation de la pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce, disparu en 2005, Juste la fin du monde a remporté le Grand Prix lors du dernier festival de Cannes (festival dont Dolan n’est jamais reparti les mains vides)*. Si certaines scènes allégoriques nous échappent et d’autres tendent à... Venez découvrir la suite de ma critique sur mon site ScreenReview !
Loukas123

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 155 critiques

4,5
Publiée le 04/10/2016
Une fois pris, Juste la fin du monde ne nous lâche plus. On est plonger au coeur de cette famille aidé par un Xavier Dolan maîtrisant sa caméra à la perfection livrant de magnifique scènes bouleversante et captant surtout le jeux de ses fabuleux acteurs tout simplement bluffant. Un film qui peut en rebuter quelques un par son rythme un peu « bâtard » mais qui est incroyablement vrai, sincère, intelligent et puissant émotionnellement avec des scènes et des dialogues mémorables.
Scorcm83

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 499 critiques

3,0
Publiée le 24/09/2016
Xavier Dolan est un réalisateur que j'apprécie beaucoup, possédant un talent de mise en scène et de direction d'acteur qui ont fait le succès public et critique de son dernier film, *Mommy* en 2014 et l'ont révélé aux yeux du monde dés 2009 avec *J'ai tué ma mère*. L'une des caractéristiques de son cinéma justement, c'est l'importance donnée aux dialogues. Des dialogues qui marchent et qui "font vrais" déjà de part l'accent québécois qui apportait à ses films une certaine identité jusque là mais surtout de part le flot continu de paroles délivré par ses acteurs qui nous donnaient l'impression d'être improvisés tout en étant parfaitement maîtrisés. Le problème, c'est que tout ce que j'ai énoncé précédemment, j'ai eu du mal à le retrouver dans *Juste la fin du monde*. J'aurai eu tendance à penser que ce changement scénaristique brusque était lié au fait que le film est adapté d'une pièce de théâtre, seulement ce n'est pas la première fois de sa carrière que le jeune réalisateur s'adonne à l'exercice et son premier coup d'essai s'était pour moi révélé excellent (*Tom à la ferme*, 2014). Ici, et ce dés la première scène où Louis, le protagoniste, retrouve sa famille après 12 ans d'absence, j'ai senti que la mécanique ne fonctionnait pas aussi bien que d'habitude, que les personnages, et plus encore les acteurs, étaient bridés par une force invisible et que le film n'arrivait pas à se libérer et à nous faire rentrer dedans comme les précédents. Je pensais que cette impression se dissiperait au fur et à mesure de l'avancée du film, et même s'il est vrai que plusieurs séquences se démarquent et arrivent véritablement à accrocher, le film dans son ensemble s'est révélé pour moi très frustrant. Je pense que le soucis vient surtout de la pièce en elle même, voulant retranscrire dans les dialogues tous les non dits, les imperfections du langage, les ameublements qui peuvent apparaître lorsque l'on communique avec quelqu'un, et à *fortiori* un membre de sa famille. L'un des thèmes du film étant véritablement l'impossibilité pour une famille de communiquer, se contentant de parler pour ne rien dire en espérant sauver une ou deux phrases de ces interminables discussions. C'est là où se pose mon premier problème, c'est que la difficulté pour les membres de cette famille de communiquer les uns avec les autres se comprend dés la première scène, mais les hésitations, les bégaiements, les phrases futiles se poursuivent tout le long du film et à travers chaque scène où Louis est confronté seul à l'un des personnages. De fait, *Juste la fin du monde* donne, selon moi, une sensation de répétition, de redoublement, qui m'ont agacé plus d'une fois et empêché de rentrer en empathie avec cette famille pourtant haute en couleur. Pour embrayer sur les personnages, ceux ci sont incarnés par cinq des acteurs les plus talentueux et intéressants de France et Dolan nous prouve, notamment dans la scène finale, que ce qui fait le sel de son cinéma, c'est sa capacité à pousser les acteurs dans leurs derniers retranchements et à sortir des émotions "exubérantes" mais salvatrices. Cassel a rarement été aussi bon que dans la scène finale de *Juste la fin du monde*, et pourtant il est excellent dans chacun de ses films, Léa Seydoux n'a pas été aussi puissante que depuis *La Vie d'Adèle*, Marion Cotillard, bien que son personnage soit agaçant au possible, est géniale, Nathalie Baye toujours au top mais son personnage est, de mon point de vue, un pastiche du personnage de la "mère" que Dolan nous sert à chaque film, ici la sauce ne prend pas aussi bien. Enfin, et c'est pour moi l'une des plus grande force du film, on a un Gaspard Ulliel juste génialissime dans ce rôle, extrêmement touchant et juste dans ses émotions. Tout son jeu ne passe quasiment que par le regard et s'il est vrai que les dialogues à rallonge étouffent, les séquences de regard silencieuses sont parmi les plus belles que j'ai pu voir au cinéma. Comme quoi, le film, même s'il n'a pas réussi à me toucher, possède des qualités indéniables. Enfin, une dernière chose sur laquelle j'aimerai revenir, c'est la mise en scène. Véritable tournant artistique qui rappelle *Tom à la ferme* mais poussé à son paroxysme, Dolan choisit de limiter la richesse de sa réalisation au schéma "champ contre-champ épaule" pour les 3/4 du film. En plus de ça, il choisit d'adopter une profondeur de champ ultra faible qui fait qu'un seul des yeux des acteurs est net et donne au spectateur une sensation d'étouffement, d'enfermement dans l'image, très loin des envolées lyriques proposées jusque là dans chacun de ses films. C'est un choix que je respecte mais qui m'a paru assez lourd au bout d'un moment, presque plus en 90 min de film que dans les 180 minutes de *La Vie d'Adèle* qui lui aussi était composé de gros plans épaule à 90%. La scène finale rattrape cela dit le tout et se révèle magistrale en terme de mouvements de caméra, de direction d'acteur, de photographie et de montage, d'où ma sensation de frustration. Bref, un film bourré de qualités mais bridé selon moi par des dialogues à rallonge trop lourds et répétitifs, malgré une mise en scène assez étouffante mais pertinente. Je pense que ce sont deux choix extrêmes mais respectables, seulement les deux mis ensemble au sein d'un même film peuvent très facilement agacer et sortir du film. Ce n'est pas un film que je déconseille, mais il faut le réserver à un public averti. A voir.
tony-76

Suivre son activité 577 abonnés Lire ses 1 379 critiques

3,5
Publiée le 09/09/2016
Avant première exceptionnelle dans ma petite région avec une salle pleine pour Juste la fin du monde ! Nouveau film événement de Xavier Dolan (connu pour avoir réalisé son brillant Mommy qui avait reçu le Prix du Jury, le César du meilleur film étranger et autres...), qui nous présente cette fois-ci un drame canado-français (qui a remporté le Grand Prix lors du Festival de Cannes 2016). L'histoire de Louis (Gaspard Ulliel) qui revient voir sa famille après plusieurs années d'absence afin d'annoncer sa mort prochaine et inévitable. Son retour bouleverse ses proches et génère des conflits ! Il faut avant tout savoir que ce drame s'inspire d'une pièce de théâtre. spoiler: Chaque scène se situent dans différentes pièces de la maison. Le résultat est plutôt bon dans l'ensemble. Tout se met en place rapidement spoiler: - l'arrivée de Louis au sein de cette famille, les disputes entre les protagonistes et la bonne humeur dans certains passages - c'est bien amené. Après, il y a quelques moments un peu longuets pour cause spoiler: de monologues entre chaque personnage qui s'exprime à propos du retour de Louis mais cela reste acceptable. La qualité des interprètes est le gros point positif de Juste la fin du monde ! Gaspard Ulliel est tellement juste, très mystérieux et quelque peu discret dans ses dialogues. La raison de son retour est troublante ! Vincent Cassel, faisant le frère de Louis, personnage excellent à l'humeur féroce qui ne fait aucun cadeau à sa famille, même à sa femme qu'est Marion Cotillard. Celle-ci s'avère correcte, elle est dans ce film, une femme sans avis... Ensuite, Nathalie Baye offre une bonne performance, joyeuse et pétillante en mère adorable qui fait tout pour ses enfants. Léa Seydoux est très bonne et procure pas mal d'émotion surtout vers sa finale déchirante. Côté réalisation, Xavier Dolan fait le job ! Une photographie vraiment belle et une bande sonore INCROYABLE ! Tellement envoûtante cette playlist ! Le cinéaste canadien joue sur les métaphores spoiler: - par exemple dans la dernière scène on voit un oiseau sortir du coucou horloge qui signifie l'évasion, la liberté - Un lot d'émotion et d'humour à travers ce long-métrage. La salle a eu plusieurs réactions lors de la projection, même des applaudissements à la fin de la séance. Donc, Juste la fin du monde est un drame bouleversant qui est à la fois drôle et tragique. Un beau film de Xavier Dolan !
sebissar

Suivre son activité Lire ses 18 critiques

4,0
Publiée le 21/10/2016
Je rejoins quelques commentaires sur "l'histoire banale" mais la force d'un réalisateur est d'en faire quelque chose qui ne laisse pas indifférent. Des acteurs superbes; Vincent Cassel et Nathalie Baye particulièrement pour moi. Il y a ici une succession de dialogues à deux têtes où les non dits, les espérances sont Bien là.. pour arriver à faire passer un message ils (les Personnages) passent par d'autres moyen, le regard, des histoires, des gestes ... on fait ça souvent dans la vie je crois, le film nous montre cette quasi manipulation affective avouée ou pas. Il nous montre aussi pour moi que l'égoïsme à ces limites, la vie c'est aussi et surtout le partage.
crachou94

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 415 critiques

2,5
Publiée le 26/09/2016
Un quasi huis clos beaucoup trop bavard sauvé heureusement par une distribution impeccable qui surjoue parfois certaines scènes.
Ma vie au ciné

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

2,5
Publiée le 26/09/2016
Une déception.... Les acteurs sont parfaits, mention spéciale à Nathalie BAYE qui m'a bluffée, je ne la savais plus capable d'être aussi parfaite et juste. Mais je dirais que " tout ça pour ça ", oui, c'est une belle déception car au final, il ne se passe... rien.... Dommage
Michel C.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 605 critiques

1,5
Publiée le 25/09/2016
Je vais sans doute choquer....Cinq grands acteurs, un réalisateur hors pair, un excellent scénario, et une grosse déception. D'abord Vincent Cassel, désolé, ne sait qu'aboyer et être violent, voire hystérique,.. car les 4 autres ok. J'attendais plus et le jeu de regards était prometteur. Un vrai travail minutieux de plans - demis plans avant et arrière des personnages et des yeux notamment. La musique apporte beaucoup au vide sidéral de paroles, lorsque celles-ci ne s'expriment telles des avalanches.... Frustré, donc sera ma conclusion !! **
grosbipar

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 185 critiques

1,5
Publiée le 25/09/2016
bavard, lent, hystérique et prétentieux ! pourtant le début laisse entrevoir une inspiration, mais passé le 1er contact tout s'arrête. avec une multitude de gros plans qui n'ont d'intérêt que nous montrer les yeux des acteurs. pour moi l'adaptation, jamais facile, de la pièce de théâtre est ratée.
Khaleesi57

Suivre son activité Lire ses 14 critiques

5,0
Publiée le 22/10/2016
Sublime. Ce film est une merveille. Un casting très ambitieux, mais ça fonctionne, chacun trouve sa place et tous les acteurs sont très justes dans leur rôle. Mention spéciale à Marion Cotillard, qui dégage vraiment quelque chose dans le film. Les scènes de regard entre elle et Gaspard Ulliel sont fantastiques. On pourrait presque parler d'un film muet tant les acteurs arrivent à faire passer leur émotions par leurs expressions! Côté musique, à nouveau pas déçu, notamment "Dragostea din tei" et "Run". Bien que particulier, le film reste une perle, et pour moi le plus abouti de Dolan, on en ressort changé, le film ne peut pas nous laisser indifférent.
L'Info Tout Court

Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 666 critiques

3,5
Publiée le 17/10/2016
Les attentes étaient certainement trop grandes avant la projection de Juste la fin du monde. En soi, la dernière création du cinéaste canadien est un aboutissement esthétique, mais c’est aussi un échec à recréer la boule d’énergie qui emmenait ses précédents films vers la stratosphère. Si seulement il y avait plus de vie et d’alchimie à l’image entre les acteurs, Juste la fin du monde serait une merveille.
cinechica

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

5,0
Publiée le 16/10/2016
ce film est magnifique j'ai adoré et j'ai versé des larmes pas que moi beaucoup dans la salle les acteurs sont parfaits la musique nous emporte EXCELLENT !!! ne le ratez pas aller vite le voir
Le Cinema Des Potes

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 37 critiques

3,5
Publiée le 15/10/2016
SIANA, DKAD et MAXIMUS ont vu ce film. Une expérience très lourde émotionnellement notamment par l'utilisation récurrente de gros plans qui imprime une sensation de malaise et de stress permanent. La réalisation est très maîtrisée, la musique à propos. Le point fort du film reste la qualité des acteurs, très talentueux et bien dirigés et mis en valeur avec une mention spéciale à Marion Cotillard. Retrouvez notre réaction à chaud sur Youtube.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top