Mon AlloCiné
Kingsman : Le Cercle d'or
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Note moyenne
3,1
30 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Bande à part
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Point
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies
  • Première
  • Public
  • Rolling Stone
  • Studio Ciné Live
  • Télé 2 semaines
  • Télé Loisirs
  • Chronic'art.com
  • CinemaTeaser
  • Closer
  • Direct Matin
  • Femme Actuelle
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Voici
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Paris Match
  • Le Figaro
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

30 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Olivier Raynaud

La franchise so British se taille une suite sur mesure, détonante et visuellement époustouflante, presque à la hauteur de son prédécesseur.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Bande à part

par Fadette Drouard

Tordre la réalité des films d’action et s’en amuser. Là où les autres deviennent – trop – sérieux, jouer la carte du tout est possible, des gadgets. De quoi nous rappeler le bon vieux temps où 007 sautait en pull de barrages pour rentrer dans un avion en train de s’écraser, le redresser et voler vers le soleil couchant.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un film à fort pouvoir délirant, surenchère parodique de toutes les jamesbonderies, dans une alliance de high-tech, de trash, d’action explosive et d’humour détonant : ultra british !

Le Point

par Philippe Guedj

Bref, une suite en bronze davantage qu'en or, mais qui atteint ses objectifs et reste dans le cercle de notre estime distinguée.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

Si le deuxième épisode ne peut pas vraiment rééditer l’effet de surprise produit par son prédécesseur et son irrévérence absurde, frisant la démence, il en confirme néanmoins la direction et élève même la saga naissante au rang de seule franchise d’espionnage véritablement connectée à son époque.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Mad Movies

par Alexandre Poncet

L'Espion qui m'aimait filmé par Tsui Hark. Inégal, mais souvent hallucinant.

Première

par Sylvestre Picard

Kingsman reste fidèle à son style de James Bond période Roger Moore version trash mais se libère de sa pseudo-nécessité de surprendre et de faire le sale gosse. Et Vaughn se recadre, fait du cinéma, à travers les bastons parfaitement jouissives, chorégraphiées à la hong-kongaise par Guillermo Grispo (300, Wonder Woman...).

La critique complète est disponible sur le site Première

Public

par Florence Roman

Le casting de ce nouvel opus regorge d'acteurs cinq étoiles.

Rolling Stone

par Jessica Saval

Tournant une fois de plus les codes des films d'espionnage en parfaite dérision, "Le Cercle d'Or" nous ferait presque oublier son inoubliable prédécesseur.

La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Une suite réussie aux rebondissements savamment distillés.

Télé 2 semaines

par Emilie Leoni

Suite oblige, Matthew Vaughn reprend les ingrédients qui ont fait le succès du premier film : gadgets à gogo, humour absurde, mise en scène débridée, casting cinq étoiles et combats sanglants. Force est de constater que cela lui réussit.

La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

Télé Loisirs

par Emilie Leoni

Suite oblige, Matthew Vaughn reprend les ingrédients qui ont fait le succès du premier film : gadgets à gogo, humour absurde, mise en scène débridée, casting cinq étoiles et combats sanglants. Force est de constater que cela lui réussit.

La critique complète est disponible sur le site Télé Loisirs

Chronic'art.com

par Louis Blanchot

À défaut de faire de Kingsman un premier de la classe, ce plaisir simple et pétillant rappelle combien l’espionnage est bien plus qu’un métier à risques : un rêve d’enfant, tout en montres explosives et sauvetages du monde sur le fil.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Ce Cercle d'or a l’esprit particulièrement taquin et le ricanement très malicieux. Il fonctionne d’ailleurs plus en tant que comédie (jouant avec les codes du cinéma américain notamment) que film d’action.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Closer

par La Rédaction

Toujours aussi fun et déluré, ce deuxième volet perd tout de même un peu de sa saveur, le scénario étant enseveli sous une débauche de scènes d'action.

Direct Matin

par La Rédaction

Le scénario, assez convenu, ne brille pas par ses prouesses à composer des personnages à la belle épaisseur, (…). Mais ce divertissement continue de se démarquer par son atmosphère de papier glacé pop et coloré, à l’énergie, la violence et la provocation assumées.

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Julianne Moore s'avère réjouissante dans la peau de la psychologue en quête de reconnaissance et figée dans les années 1950. Décoiffant.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Ce second opus, toujours adapté des BD de Mark Millar et Dave Gibbons, s'inscrit dans la lignée, effet de surprise en moins. Quoique Julianne Moore en version desperate housewife de Pablo Escobar kidnappant sir Elton John pour qu'il lui chante ses tubes dans ses vieux costumes de scène, il fallait y penser.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par Renaud Baronian

C'est dans ce long passage que le film est très en deçà du premier : au contact des Yankees, les Kingsman perdent de leur âme anglaise. (...) Tout n'est pas raté pour autant : Colin Firth, qui reprend son rôle de pilier de l'agence, est toujours aussi impérial. Et le film peut compter sur un invité de choix : Elton John en personne (...).

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Christophe Carrière

L'effet de surprise ne sonne jamais deux fois. Les scénaristes ont donc multiplié les scènes d'action et ont redoublé d'efforts pour faire rire. Le résultat reste plutôt inégal quoique globalement positif.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Cela se laisse regarder, mais on reste dans la parodie d’espionnage, basée sur une pléthore d’effets spéciaux et de décors surchargés. Beaucoup de kitsch, de la salacité à gogo, de la violence stylisée, et le tour est joué.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

Un bon divertissement.

Télérama

par Cécile Mury

On y retrouve tout ce qui faisait le sel du premier volet : même débauche de gadgets délirants, d’ultraviolence pour rire, et surtout de références ironiques : un James Bond sous amphétamines, coincé dans un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

On attendait la suite de cette parodie de films d'espionnage. Mais reste une impression mitigée. De l'action, du délire et moins de fun, des personnages caricaturaux ou effleurés.

Critikat.com

par Josué Morel

Le film, décalque inégal mais par instants réussi du premier volet, s’en tient à une redite en-deçà de son modèle.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Journal du Dimanche

par B.T.

Avec le premier épisode voilà deux ans, Matthew Vaughn avait donné un souffle délirant à la comédie d’espionnage. Porté par le succès, il opte pour la facilité en choisissant la redite et dissout son audace dans un film d’action désormais industriel.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Monde

par Mathieu Macheret

L’image semble ici conçue comme un présentoir et le film se traverse comme un temple de la consommation. L’ensemble s’avérant aussi distrayant et superflu qu’un aprèsmidi de shopping compulsif.

Paris Match

par Fabrice Leclerc

Si le premier volet avait donné un sacré coup de jeune au film d’espionnage, le second se prend trop au sérieux.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Le Figaro

par La Rédaction

Colin Firth a un bandeau de pirate sur l'œil. De l'autre, il louche sur le box-office et le chèque de la production. Oubliable.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Libération

par Olivier Lamm

(...) un rajeunissement du film d’espion au service de sa majesté à coups d’ultraviolence gratuite, d’ironie crasse et de gimmicks de mise en scène empruntés au jeu vidéo (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top