Mon AlloCiné
    HHhH
    Note moyenne
    3,0
    26 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • CNews
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Point
    • Ouest France
    • Rolling Stone
    • Télé 7 Jours
    • CinemaTeaser
    • Ecran Large
    • La Croix
    • Télé 2 semaines
    • Voici
    • Critikat.com
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Sud Ouest
    • Le Figaro
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    26 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    La première partie de cet excellent film de guerre montre l’avènement de ce monstre de cruauté tandis que la seconde insiste sur la mission de jeunes résistants tchèques prêts à se sacrifier pour l’abattre.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Première

    par Christophe Narbonne

    Sans pathos, avec un sens de l’image bluffant (à la limite de la « joliesse »), le réalisateur français signe une fresque historique ambitieuse en anglais – elle est destinée au marché international - qui explore la face sombre et lumineuse de l’humanité.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Un film choc et saisissant qui ne devrait pas laisser indifférent les amateurs d’histoire contemporaine et qui, détail non négligeable, nous donne l’occasion de découvrir toute l’immensité du talent de Jason Clarke.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Pierre Charpilloz

    Si le film de Jimenez reste narrativement plus classique que le roman dont il s’inspire, on retrouve le goût du réalisateur de La French pour les mises en scène à l’esthétique appuyée, et pour la représentation du pouvoir.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    CNews

    par La Rédaction

    Récit violent qui ne tait aucune des exactions perpétrées par les Emsatzgruppen, "HHhH" pose la question de "l'inhumain", chère à Hannah Arendt, tout en se concentrant in fine sur la dimension essentielle du sacrifice des résistants.

    Elle

    par Jacky Goldberg

    Cédric Jimenez signe une adaptation haletante du thriller historique "HHhH".

    Femme Actuelle

    par Sabrina Nadjar

    Un éclairage glaçant sur la mise en place du nazisme.

    Le Point

    par Victoria Gairin

    Pour adapter son formidable "HHhH", Goncourt du premier roman, Laurent Binet avait modestement pensé à Steven Spielberg ou à Brian De Palma. Pas de quoi intimider Cédric Jimenez, le réalisateur de "La French", qui assure avec brio la mission - quasi - impossible.

    Ouest France

    par Christophe Narbonne

    Un film qui captive autant par son sujet inépuisable que par la force de sa mise en scène, précise et enlevée.

    Rolling Stone

    par Sophie Rosemont

    S'étant jusqu ici illustre dans le polar, Cedric Jimenez prend l'histoire à bras-le-corps et fait de "HHhH" un film bipolaire porté par la justesse du jeu des acteurs, y compris des seconds rôles comme Céline Sallette ou Mia Wasikowska

    Télé 7 Jours

    par Isabelle Magnier

    Le Français s'en sort vraiment bien et réussit, malgré quèlques effets de mise en scène trop appuyés, un grand film de guerre.

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    Du romanesque débridé (l’amitié entre Jan et Jozef est sublime) qui, pourtant, se trouve légèrement amoindri par une fin tire-larmes au son des violons.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Ecran Large

    par Geoffrey Crété

    Une variation relativement efficace de motifs classiques.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Parfois trop appuyée, la réalisation qui mène le récit tambour battant semble un moment perdre son souffle, avant de le retrouver. Fluide et efficace, elle oscille entre réalisme et touches de subjectivité.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Télé 2 semaines

    par C.P.

    Divisé en deux parties - le portrait de Heydrich puis l'opération visant à l'éliminer -, ce film ne manque ni de souffle ni d'émotion. Mais l'emploi de l'anglais nuit à la crédibilité du récit.

    Voici

    par Lola Sciamma

    Cédric Jimenez montre ce qu'il y a de pire, puis de meilleur, dans l'humanité, réalisant davantage un thriller historique qu'un pur film de guerre. On en ressort groggy...

    Critikat.com

    par Laetitia Scherier

    Le film laisse un goût d’inachevé avec l’amorce d’intrigues parallèles non développées, et semble trahir une hésitation de son réalisateur entre le biopic et le thriller sur fond de guerre.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un film à grand spectacle, qui n’échappe pas aux pièges de la reconstitution historique à décors, sans traduire l’angle original qui, dans sa sécheresse, faisait l’originalité du livre de Laurent Binet qu’il adapte.

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Le récit se focalise d’abord sur l’ascension fulgurante et la nature violente de l’officier allemand, avant de se recentrer sur sa tentative d’assassinat par la résistance pour devenir un film de guerre classique, bien joué mais bancal.

    Le Nouvel Observateur

    par Grégoire Leménager

    Cédric Jimenez prend étrangement le contre-pied de l’esthétique un peu punk de Binet : ses nazis en costume parlent anglais avec l’accent d’Oxford et, malgré de belles trouvailles visuelles, l’affaire est plombée par un académisme maladroit. Reste la deuxième partie, plus efficace, centrée sur deux magnifiques personnages (...).

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Jimenez sait faire du cinéma, c'est indéniable. (...) La seconde partie bascule dans une structure binaire de chasse à l'homme avec sanglants cadavres à la pelle et final noyé dans l'angoisse. Ce n'est pas ce rendu de la violence qui aboutit à nous laisser sonné d'un bon coup sur le crâne, c'est cette volonté de faire joli avec. Jusqu'à créer une espèce de malaise, d'écoeurement, qui rend spectaculairement malsaine toute cette entreprise.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    L’esthétisation de la violence et le final, puissamment lyrique, achèvent d’enluminer un récit dont le casting, par ailleurs anglicisé sans scrupules, pose de vrais problèmes de crédibilité. Dommage car la bravoure de ces jeunes gens prêts à donner leur vie pour combattre le mal demeure admirable.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Le Figaro

    par La Rédaction

    HHhH va rivaliser involontairement avec Papy fait de la Résistance. Du flou, des ralentis, une musique envahissante, des retours en arrière, ce kugelhof historique pèse sur l'estomac. Cette adaptation du roman de Laurent Binet suscite haussements d'épaules et hilarité.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Les Fiches du Cinéma

    par Michel Berjon

    Le “Boucher de Prague” et les résistants qui ont mis fin à ses méfaits sont filmés sans distance, avec une complaisance esthétique déplaisante. Cette page d’histoire nazie est filmée sans enjeux ni rigueur.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Bernard Génin

    Le moins que l'on puisse dire est que (Cédric Jimenez) ne s'embarasse d'aucun scrupule et n'a aucun état d'âme sur les petits arrangements entre le savoir documentaire et l'invention fictionnelle. Dans cette atroce page d'histoire, il a surtout vu l'occasion de tourner un film bien spectaculaire.

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    Le réalisateur s'intéresse plus à ses séquences d'action qu'à la complexité de Heydrich. Et il ne recule devant aucune ficelle mélodramatique. Indigeste...

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top