Mon AlloCiné
    HHhH
    note moyenne
    3,7
    2234 notes dont 253 critiques
    10% (25 critiques)
    33% (83 critiques)
    34% (87 critiques)
    17% (43 critiques)
    5% (12 critiques)
    1% (3 critiques)
    Votre avis sur HHhH ?

    253 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1517 abonnés Lire ses 8 674 critiques

    3,0
    Publiée le 24 septembre 2017
    Nouveau long-mètrage de Cèdric Jimenez sur un sujet terrifiant qui nous plonge durant 2h dans ces annèes terribles! Le film raconte l'ascension de ce dirigeant nazi et notamment l'opèration Anthropoid en 1942 qui visait à faire assassiner Reinhard Heydrich par des rèsistants tchècoslovaques. "HHhH", en allemand littèralement : « le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich » . Oui parce qu'il est question ici de l'une des figures les plus malèfiques du règime nazi! Un haut dirigeant surnommè le boucher de Prague, bras droit d'Himmler et grand chef de la Gestapo, architecte de la solution finale! Ce titre là, c'est aussi le titre d'un roman paru en 2010 qui avait reçu le Prix Goncourt du premier roman! Pour son premier film en langue anglaise, le rèalisateur de "La French" dirige un casting international (britannique, australien, français...) et les acteurs-actrices se montrent performants tels que Jack O'Connell ou le glaçant Jason Clarke! Rosamund Pike, elle, est magnifique en èpouse ambitieuse et forte! Si l'ambiance est bien retransmise avec un vrai travail sur l'image, "HHhH" recèle de beaux moments de tension et d'èmotion! En somme, une oeuvre qui fascine, par la violence et la cruautè de son propos et par l'efficacitè avec laquelle Jimenez recrèe une èpoque saisissante d'intensitè! C'est infèrieur tout de même à l'excellent et (injustement) mèconnu "Operation : Daybreak", rèalisè par Lewis Gilbert au milieu des 70's, avec Anton Diffring dans le rôle de Heydrich et surtout le sous-estimè Timothy Bottoms auquel il faudra rendre justice un jour...
    fantasticbob
    fantasticbob

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juin 2017
    HHhH est un trés bon film qui démarre fort avec une intro frappante. C'est cette intensité qui ne baisse jamais quicaractérise le plus ce film spectaculaire et coup de poing
    lemontagnard
    lemontagnard

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 15 juin 2017
    J'ai beaucoup apprécié ce film qui retrace la carrière fulgurante de Heydrich dans les hautes instances nazi. La seconde partie s'intéresse à la résistance tchéquoslovaque. c'est une facette de la seconde guerre mondiale qui m'était inconnue. Les interprétations sont justes et le rythme monte crescendo jusqu'au final irréversible.
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 675 critiques

    3,5
    Publiée le 24 juin 2017
    La réalisation est un peu classique dans le genre, mais "HHhH" est une bonne adaptation du livre de Laurent Binet. Le film est coupé en deux, la première partie présentant Heydrich et son parcours pour finir comme l'un des plus hauts dignitaires nazis du troisième Reich. La seconde s'attarde sur les préparatifs de l'attentat contre lui à travers le destin de deux résistants, l'un tchèque, l'autre slovaque. Le contexte est très bien posé tout au long du film, et le final est un festival d'action, avec son lot de suspense et de fusillades. Les acteurs sont tous parfaits, et le film nous plonge parfaitement dans ce contexte particulier, avec plusieurs scènes montrant la monstruosité de ce régime et des actions d'Heydrich.
    elledriver1
    elledriver1

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juin 2017
    Le livre reste dans mes grands coup de coueur et j'avais peur d'être déçue par le film. Et bien pas du tout! Même si la reflexion sur l'ecriture litteraire de laurent binet a disparu dans le film (en meme temps je ne vois pas comment ca aurait été possible), l'histoire passionante de cet épisode de l'histoire continue a marcher incroyablement bien à l'écran! de la montée en puissance du régime nazi à travers Heydrich à la resistance tchèque qui s'organise une fois le boureau arrivé à Prague, tout est magnifiquement raconté et captivant.
    telemac
    telemac

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2017
    Comment devient on nazi? Naît-on pourri ou le devient-on? Heinrich lui le devient... L'arrivisme lui sert de morale et son zèle fait le reste... Un bon film sur un nazi peut connu.
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 293 critiques

    4,5
    Publiée le 12 juin 2017
    Très tr§s fort .. une vraie claque ... Film très dur ... mais qui transpire la réalité..... on en ressort ko
    Morgane G.
    Morgane G.

    Suivre son activité 2 abonnés

    2,0
    Publiée le 9 juin 2017
    Franchement bof. Film inégal, non-abouti. J'ai attendu que ça commence pendant La première partie du film. Je me suis ennuyée pendant la deuxième partie.
    littleplayer77
    littleplayer77

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 623 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juin 2017
    Rares sont les biopics historiques à avoir un tel traitement : en effet, "HHhH" (qui veut dire "Himmlers Hirn Heist Heydrich" - un titre peu vendeur il faut le reconnaître) traite à la fois du "héros" (Reinhard Heydrich) mais aussi de ceux qui l'ont assassiné. Le film se décompose donc en deux parties dont la particularité est l'absence de parti pris et permet de comprendre le destin d'un soldat refoulé de l'armée Allemande qui a réussi à accéder aux plus hautes fonctions (il fut même le géniteur des camps de concentration et de la solution finale ...). Très intéressant et forcément un peu flippant ...
    Hervé L
    Hervé L

    Suivre son activité 1 abonné

    3,0
    Publiée le 12 juin 2017
    Film sur un sujet historique très intéressant qui à lui seul mérite le détour: la genèse et l'ascension d'un haut dignitaire nazi, Reinhard Heydrich, qui deviendra l'inspirateur de "la solution finale". Avec cette question essentielle que pose le film: d'où viennent les racines du mal? C'est précisément ce que raconte la première partie du film, la plus intéressante. Ce nazi si barbare et inhumain, comme beaucoup d'autres, est paradoxalement issu d'une famille bourgeoise assez raffinée et cultivée, d'un univers de musique classique et d'opéra, où l'on pratique l'escrime comme sport, bref un monde assez raffiné. Cependant, le film contient 2 points faibles: - la seconde partie, centrée sur les résistants, ressemble davantage à un quelconque film d'actions conventionnel. - plus généralement, l'ensemble du film souffre de scènes "sursignifiantes" avec des effets très appuyés: l'utilisation de grosses ficelles mélodramatiques dessert le film, le cinéaste ne fait pas trop dans la nuance...
    Fanadri123
    Fanadri123

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 41 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juin 2017
    HHhH est l’adaptation du Prix Goncourt du premier roman écrit par Laurent Binet en 2010. "Himmlers Hirn heißt Heydrich" : Le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich, surnom affublé à Reinhard Heydrich par les SS, retrace l’ascension du dignitaire Nazi ainsi que l’élaboration par la résistance tchèque d’une mission visant à l’éliminer. Après La French, le réalisateur Français Cédric Jimenez s’attaque à une autre histoire vraie avec un thème fort porté sur le sacrifice. Bien que son film soit surtout axé sur l’action, au détriment peut-être de la complexité du personnage d’Heydrich, l’ensemble est soigné, bien rythmé et l’inventivité de la mise en scène est à remarquer. La bande originale est un vrai plus et les reconstitutions d’époques sont travaillées, les bases sont vraiment solides. La montée de la peur se fait sentir tout au long du film, les exécutions sont nombreuses et le spectateur, plongé au cœur du chaos, ne peut qu’encaisser ce triste spectacle. Jason Clarke incarne de manière glaçante ce « Boucher de Prague ». D’abord militaire déchu, il finira général dans la SS et instigateur de « La Solution Finale ». Rosamund Pike (la psychopathe de Gone Girl) est encore ici déterminée et implacable. La courte apparition d’un acteur français était également sympa à voir. L’impact du film est déjà grand mais s’il avait été tourné en langue allemande, celui-ci aurait été d’autant plus signifiant. Mais, ça reste un détail tant le reste est quasi parfait. HHhH est une fresque historique ambitieuse et pertinente, en plus c’est réalisé par un frenchie ! Comme quoi, il y a encore de l’espoir pour le cinéma hexagonal ! Mission accomplie avec brio.
    lucas M.
    lucas M.

    Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 7 juin 2017
    Un angle d'attaque plutôt réussi , la cruauté de l'homme est à son comble bien qu'il manque une légère conviction dans le caractère mais tout est là pour définir efficacement le personnage. Une deuxième partie plus moelleuse en revanche mais qui n'affectent guère à cette guerre toujours captivant. Une réalisation convaincante avec une musique bien choisi.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 453 abonnés Lire ses 3 532 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juin 2017
    Après deux films policiers, "Aux yeux de tous" (2012) et "La French" (2014), le réalisateur français s'attaque au destin funeste de Reinhard Heydrich surnommé le Boucher de Prague, bras droit de Himmler et instigateur de la Solution Finale. Ce film souffre de la comparaison avec "Anthropoïd" (2016) de Sean Ellis, ce dernier étant beaucoup réaliste et moins démonstratif autant dansle fond que dans la forme. Site : Selenie
    B.G.76
    B.G.76

    Suivre son activité 8 abonnés

    4,0
    Publiée le 13 juin 2017
    Le portrait de l'homme fait froid dans le dos. Toute la folie et la monstruosité de Reinhard Heydrich ont pu s'exprimer au début de la seconde guerre mondiale. L'homme est froid, insensible, sans limite. J'avais une très vague connaissance de son histoire, là, le film nous plonge pour une partie dans sa vie. Jason Clarke est hallucinant dans le rôle de Reinhard Heydrich. En parallèle nous tremblons avec l'acte fou que prépare une poignée de résistants au courage exemplaire. L'histoire est écrite depuis longtemps, pourtant, le film est immersif, comme dans la French, Cédric Jimenez nous emmène avec lui, avec les acteurs. Un film dur, très dur, mais qui ne laisse pas indifférent.
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juin 2017
    Certes, le fait d’avoir scindé le long-métrage en deux parties distinctes n’est pas nécessairement la meilleure idée du monde, mais Cédric Jimenez évite ainsi le piège du biopic académique et transforme un film au départ historique en un polar à suspense autour de l’assassinat d’Heydrich. Evidemment, les passionnés d’histoire de la Seconde Guerre mondiale vont encore râler en disant que tout ceci n’est pas fidèle à la réalité, mais rappelons que le film se base sur un roman. Par contre, comme le soulignent justement tous les spectateurs, il est vraiment dommage que tous les acteurs s’expriment en anglais. C’est le problème de ces coproductions coûteuses, mais bon, la convention peut être finalement acceptée. Parfois trop explicite dans les scènes de violence, HHhH a le mérite de replacer Heydrich au cœur de la machine nazie et ceux qui se plaignent de montrer de la violence en parlant des nazis, personnellement je trouve que cela serait criminel de ne rien montrer de leurs exactions innommables. Il est inutile de se voiler la face. HHhH est certes un film commercial, mais son efficacité est indéniable et les acteurs sont tous excellents. On passe donc un excellent moment, avec l’envie de lire une vraie biographie sur Heydrich. Et c’est déjà l’une des vertus majeures de ce type de films.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top