Mon AlloCiné
Kóblic
Note moyenne
3,1
12 titres de presse
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Première
  • Télérama
  • Voici
  • Charlie Hebdo
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Critikat.com
  • Studio Ciné Live
  • Positif

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

12 critiques presse

Le Parisien

par Renaud Baronian

Thriller sec et mystérieux, "Koblic" donne des sueurs froides avec son récit qui multiplie les fausses pistes et son personnage central aussi ambigu que fascinant.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Marguerite Debiesse

Avec ce thriller aux allures de western sur fond de dictature argentine, Sebastián Borensztein retrace avec empathie le parcours d’un anti-héros dépassé par l’Histoire, porté par un Ricardo Darín toujours impeccable.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Première

par Vanina Arrighi de Casanova

Anti-spectaculaire (à part les quelques dernières minutes) et aride, mais servi par un Ricardo Darin qui excelle dans le rôle du héros taciturne rongé de l’intérieur, le film n’est jamais aussi fort que dans la description de ce climat, sinistre et paranoïaque, de l’Argentine des années 1970.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Guillemette Odicino

Atmosphère viciée, gueules patibulaires : Kóblic rappelle parfois les frères Coen. Entre deux coups de fusil, une scène se détache : Ricardo Darín (l'Al Pacino de Buenos Aires) regarde droit dans les yeux la délicieuse Inma Cuesta (vue dans Julieta, d'Almodóvar).

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

1977. Tomas Kóblic, ancien militaire de l'armée argentine, s'enfuit après avoir désobéi. Traumatisé par l'ignominie de la dictature, il se cache dans une petite ville. Mais un vieux flic véreux le repère. Une femme aussi...

Charlie Hebdo

par Sigolène Vinson

Si le film met du temps à s'installer (...) et si quelques scènes tirent en longueur, il possède une vraie et belle identité.

Le Figaro

par La Rédaction

Cette histoire qui ménage le suspense se regarde avec plaisir, mais les amours clandestines de Koblic la transforment en bluette moyenne.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

Bénéficiant d’une véritable ambiance, ce face-à-face entre Ricardo Darin et Oscar Martínez, excellents, est d’une redoutable efficacité.

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Avec ce film noir, écrasé par un aveuglant soleil métaphorique, le réalisateur d'"El Chino" reconstitue cette période trouble grâce à une mise en scène anxiogène. Ricardo Darín montre une fois de plus la remarquable complexité de son jeu.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Critikat.com

par Benoît Smith

Le film manque de peu de n'être qu'un film consciencieux sur la mauvaise conscience, mais plus appliqué que concerné par ce qu'il filme. Mais un personnage décale au moins d'un poil le sérieux du programme pour le rendre tant soit peu intrigant...

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Studio Ciné Live

par Laurent Dijan

Trop de facilités scénaristiques (...) gâchent ce drame aux airs de western moderne.

Positif

par Emmanuel Raspiengeas

Le film ne réussit jamais à incarner avec la terreur et la gravité nécessaire, son sujet passionnant.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top