Mon AlloCiné
Good Time
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Note moyenne
3,7
26 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • aVoir-aLire.com
  • Chronic'art.com
  • CinemaTeaser
  • Culturopoing.com
  • Ecran Large
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Voici
  • La Septième Obsession
  • La Voix du Nord
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Sud Ouest

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

26 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Good Time est un film efficace, franc et direct, un geste ramassé et tendu, mais aussi une œuvre à plusieurs facettes.

Le Parisien

par Catherine Balle

C'est rare, les films qui vous scotchent à votre fauteuil et aimantent chaque parcelle de votre cerveau jusqu'à vous donner l'impression d'être en apnée. "Good time" est de ceux-là.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Tout ceci paraît arbitraire, improvisé, mais procède en réalité d’une grande précision d’écriture et de mise en scène, permettant l’éclosion d’un drôle d’actionner, bizarre, indécidable, mi-haletant mi-burlesque.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Julien Gester

Malgré son glacis rétro, l’hyperréalité dont Connie-Pattinson se fait le champion et le convecteur d’électricité et de vitesse se révèle bien celle d’une frémissante archive du temps présent, comme intoxiquée par la real TV policière, les JT et GTA.

La critique complète est disponible sur le site Libération

aVoir-aLire.com

par Alexandre Jourdain

Ce voyage au bout de la nuit, tout en s’en tenant à un habile mélange d’influences entre mélodrame d’auteur et réalisations plus mainstream, s’avère l’un des meilleurs films du duo du Queens. Expérience fougueuse autant que poignante, de la fraternité, de l’intime et de l’impassibilité ordinaire.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Chronic'art.com

par Louis Blanchot

Sélectionné cette année à Cannes, où il fit son petit effet au milieu d’une compétition bien morne, "Good Time" confirme tout le bien que l’on pouvait penser de la fratrie Safdie, à qui l’on doit déjà trois longs métrages lo-fi et pleins de qualités (The Pleasure of being robbed, Lenny and the kids, Mad love in New York).

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

CinemaTeaser

par La Rédaction

Cette course en avant finit par s'essouffler dans sa dernière demi-heure mais rien qui n'entame vraiment la démentielle énergie du film.

Culturopoing.com

par Pierre Guiho

Scénario, mise en scène et partition musicale composent ce que les frères Safdie appellent un « opéra de la rue » à l'esthétique à la fois violente et sensuelle, évocation artistique et contemporaine du Queens, leur quartier natal.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Ecran Large

par Simon Riaux

Derrière ses airs de minuscule polar fauché, Good Time déploie un univers proche de la fantasmagorie où Robert Pattinson impressionne.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Figaro

par Etienne Sorin

Porté par l'électro anxiogène d'Oneohtrix Point Never, le trip ne ménage personne. Il n'en vaut pas moins le déplacement.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Le Londonien Robert Pattinson, transformé en petit délinquant du Queens, est ici dans une forme d’abattage qui porte le film et qui marque, non seulement son talent, mais aussi l’intelligence remarquable avec laquelle ce jeune acteur mène sa carrière.

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

Film noir dont le récit tient, pour l’essentiel, à une nuit, “Good Time” compose une épatante épopée de la lose, au son de la splendide BO d’Oneohtrix Point Never.

L'Express

par Christophe Carrière

Un mélange des genres pour une savoureuse chronique de la loose avec Robert Pattinson en braqueur pied nickelé, fermement décidé à sortir de prison son frère un peu simplet.

L'Humanité

par Dominique Widemann

Tous les personnages importent et tous sont traités à égalité de regard. Celui de Connie nous rend ce qu’il peut d’étincelles. La boucle du film sera bouclée. En plongée, les lumières de la ville que la vitesse déroule en rubans se cassent du cliché.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Les frères Safdie offrent à Robert Pattinson une partition fiévreuse, qu'il interprète en mode majeur.

Télérama

par Louis Guichard

L’intégration de l’ex-vampire sentimental de Twilight à ce monde interlope (où de vrais malfrats jouent peu ou prou leur propre rôle) relève du sans-faute. Robert Pattinson entre dans le film avec les cheveux bruns et l’assurance de la vedette encanaillée.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Un polar noir et fiévreux, mêlant violence et humour, avec un Robert Pattinson impressionnant en loser crado.

La Septième Obsession

par Adrien Valgalier

"Good Time" n’est jamais déterministe et misérabiliste, trouvant sa véritable puissance dans la description de la relation poignante entre deux frères, où chacun tente de sauver l’autre de l’abîme qui le menace.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Une poignante nature écorchée. Un style viscéral à la John Cassavetes. Dommage que l’exercice de style ait un petit goût de déjà-vu.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Hypnotisant, le récit orchestre une descente aux enfers inéluctable, et offre à Robert Pattinson un personnage étonnant.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Au centre de leur sixième long-métrage, Connie (Robert Pattinson dans son meilleur rôle), un branque qui, pour lui éviter un placement en institution, entraîne Nick, son frère autiste, dans le braquage d’une banque. (...) Ses rencontres (...) font le sel de cette cavale sans espoir, portée par la faune et l’énergie d’une ville que l’on a l’impression de redécouvrir.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Première

par Gérard Delorme

On a l'impression d'être embarqué dans une voiture qui roule sur trois roues mais dont le conducteur contrôle miraculeusement la vitesse pour ne pas s'écraser dans le fossé.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Thierry Chèze

Inégal mais percutant.

Critikat.com

par Fabien Reyre

Qui trop embrasse, mal étreint, et "Good Time" aurait probablement gagné à resserrer son intrigue sur une poignée de personnages, plutôt que de tenter la fusion improbable entre le Scorsese de "After Hours" et les oiseaux de nuit de Cassavetes.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Dans la ligne d’un cinéma qui donne au rythme mission d’anesthésier chez le spectateur toute forme de répit réflexif, les deux réalisateurs multiplient plans à effets, montage cut, flashes de lumière et surtout musique à fond la caisse, essayant de lier le tout par un humour qui long feu et tombe assez régulièrement à plat. Comme le film.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Reste que dans cette nuit américaine, on flotte à mi parcours, dans une impasse narrative que les rencontres de hasard et les erreurs de parcours ne comblent pas. Le film en dit long néanmoins sur la survie de cette jeunesse sans pères (...).

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest
Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top