Mon AlloCiné
La Favorite
Note moyenne
3,7
36 titres de presse
  • CNews
  • Culturopoing.com
  • La Voix du Nord
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Ouest France
  • Télé Loisirs
  • Télérama
  • Bande à part
  • BIBA
  • CinemaTeaser
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Ecran Large
  • Elle
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • Marianne
  • Positif
  • Première
  • Sud Ouest
  • Télé 7 Jours
  • Transfuge
  • Voici
  • Culturebox - France Télévisions
  • Critikat.com
  • La Septième Obsession
  • L'Humanité
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Libération

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

36 critiques presse

CNews

par La rédaction

Avec "La Favorite", le réalisateur grec Yorgos Lanthimos ("Mise à mort du cerf sacré", "The Lobster") maîtrise son art à la perfection, et revisite le film d’époque en costume, en y ajoutant une touche de drôlerie et de monstruosité.

Culturopoing.com

par Sophie Yavari

L’incroyable mélange de drôlerie et de férocité de "La Favorite", allié un scénario intelligent, des actrices hors-pair, un montage audacieux et une photographie somptueuse font du dernier film de Yórgos Lánthimos à la fois l'un de ses plus accomplis et de ses plus accessibles. Moins glaçant que "Mise à mort du cerf sacré" il n'en poursuit pas moins son étude de la désagrégation de l'âme humaine. Avec jubilation.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Une véritable tragédie moderne, cruelle et destructrice menée par trois comédiennes au sommet : Olivia Colman, Emma Stone et Rachel Weisz.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Favori aux Oscars, Yorgos Lanthimos orchestre une guerre des sexes cruelle et jubilatoire dans l'Angleterre du XVIIIe siècle.

Le Parisien

par La Rédaction

Soignant le décorum, le sulfureux cinéaste Yorgos Lanthimos magnifie les incroyables mœurs des puissants de l’époque, insiste sur les coups bas qui pleuvent dans l’ombre, focalise sur les paradoxes cette reine agitée, odieuse, mais aussi très touchante.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Antoine Le Fur

Drôle et délicieusement méchante, "La Favorite" fait partie de ces films historiques qui échappent au piège de l'académisme, grâce à une profusion de trouvailles scénaristiques et esthétiques.

Ouest France

par Pierre Lunn

Un terrain de jeu fabuleux pour des actrices au sommet.

Télé Loisirs

par Claire Picard

Un film pressenti aux Oscars pour sa mise en scène et le jeu de ses trois actrices.

Télérama

par Jacques Morice

Un huis clos explosif, aussi cru que raffiné.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Bande à part

par Olivier Pélisson

Yorgos Lanthimos livre une corrosive fresque historique. Sa maestria formelle explose, et se double d’une puissance acide menée par des femmes, et trois actrices au sommet.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

BIBA

par Lili Yubari

Une vision drôle, grivoise et baroque des amours saphiques à la cour, avec trois actrices indépartageables.

CinemaTeaser

par Renan Cros

Sale, cruel, drôle, tragique et génialement queer, La Favorite de Yorgos Lanthimos transforme le classicisme en art contemporain.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Dernières Nouvelles d'Alsace

par Nathalie Chifflet

Tous les éléments du cinéma de Yorgos Lanthimos sont là, la photographie exigeante, les grands-angles de caméra et la musique parfois oppressante, pour un film qui est sans doute le plus abordable et le moins conceptuel qu’il ait proposé jusqu’ici.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Ecran Large

par Alexandre Janowiak

Passé 30 minutes longues au démarrage, "La Favorite" devient un jeu de manipulation sexuel, politique et pervers jouissif, aux dialogues ciselés, à l'humour décapant, à la musique anxiogène, et porté par son formidable trio d'actrice. Lanthimos frappe encore un grand coup !

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Elle

par Khadija Moussou

Yórgos Lánthimos réunit à l’écran trois actrices pour un film en costumes aussi croustillant qu’acide.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Olivia Colman s'avère bluffante.

La Croix

par Céline Rouden

Yórgos Lánthimos subvertit le film en costumes dans cette farce tragicomique, aussi cruelle que jouissive, sur les jeux de pouvoirs exclusivement féminins à la cour de la reine Anne d’Angleterre.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Le réalisateur montre des héroïnes aux dents longues, de sauvages arrivistes, des manipulatrices hors pair. Elles poussent leur maîtresse dans un fauteuil roulant, lui massent des jambes qu'elle a gonflées, difformes, attendent un regard, espèrent un baiser. Pas un instant de répit. L'intelligence et le pessimisme incendient la pellicule.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Véronique Cauhapé

Yorgos Lanthimos – qui a travaillé avec Tony McNamara à l’écriture de La Favorite (à partir d’un scénario de Deborah Davis) – sait ruser, explorant la nature humaine, là où il fait croire à un divertissement.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par Florence Colombani

Yorgos Lanthimos dépoussière le film en costumes, dirige de main de maître un réjouissant trio de comédiennes et signe au passage l'un des meilleurs films de cette rentrée.

Les Fiches du Cinéma

par Michaël Ghennam

Porté par un génial trio d’actrices, un biopic élégant et cinglant, qui se mue en une grande tragicomédie perverse et mémorable..

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Marianne

par Olivier de Bruyn

Une farce incorrecte qui réduit en confettis les archaïsmes du film en costumes.

Positif

par William Le Personnic

Globalement récréatif, "La Favorite" n'en demeure pas moins vénéneux (la politique est un passe-temps machiavélique), et analyse la face volage de l'être humain avec un oeil acerbe et pittoresque.

Première

par Sophie Benamon

L’ironie mordante de l’histoire et les dialogues savoureusement anachroniques ajoutent au plaisir de l’ensemble malgré la gravité du sujet.

La critique complète est disponible sur le site Première

Sud Ouest

par Sophie Avon

Un bijou noir à la cruauté réjouissante, où fond et forme se répondent enfin.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télé 7 Jours

par Laurent Djian

Un film intelligent et sidérant de beauté.

Transfuge

par François Bégaudeau

Un beau film sur le pouvoir malgré quelques faiblesses.

Voici

par A.V.

Le réalisateur de The Lobster et du glaçant Mise à mort du cerf sacré réalise son premier film accessible, porté par trois stars qui excellent dans ces jeux de massacre.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Mais le cinéaste gâche une bonne partie de son propos en filmant continuellement avec un objectif grand angle (fish-eye) qui déforme les perspectives, et en insérant des ralentis inutiles. Une option de mise en images envahissante et artificielle, au regard d’un propos pourtant des plus pertinents.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Critikat.com

par Josué Morel

Le paradoxe de Lánthimos tient à ce que l’immoralité propre au jeu est à la fois le sujet et l’impensé de ses films.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Septième Obsession

par Thomas Aïdan

La conviction des comédiennes (toutes excellentes), nous guide dans un film expressionniste, mais dont la force émotionnelle finit par s’évanouir devant tant d’exploration forcée d’une pseudo-virtuosité.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Malgré un beau travail technique et visuel, la liberté de ton et le laisser-aller des personnages évoquent plus le XXe siècle que le XVIIIe. Hystérie à tous les étages. Comme quoi tout ce qui est excessif est insignifiant.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

Yorgos Lanthimos joue la carte du « je ne suis pas là où on m’attend, mais je suis là quand même ». Mais qui attend quelque part ce cinéaste fat et creux ?

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Yórgos Lanthimos ("Mise à mort du cerf sacré") est le cancre de la mise en scène. S'il était cardiologue, le patient serait mort depuis longtemps.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Ludovic Béot

S’il y a des films qui nous regardent, cela ne fait aucun doute, le cinéma de Lánthimos, ne fait que se regarder. Prostré derrière sa malice dont il se gargarise grassement, il semble condamné à rester éternellement englué dans l’admiration de son propre génie.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Camille Nevers

"La Favorite" est un barbouillis d’images qui s’affaissent sous leur propre poids, Yórgos Lánthimos en fait des tonnes sans trouver de style.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top