Mon AlloCiné
Iris
Note moyenne
2,6
18 titres de presse
  • CNews
  • Elle
  • LCI
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Nouvel Observateur
  • Voici
  • aVoir-aLire.com
  • Mad Movies
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • La Voix du Nord
  • Le Figaro
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Studio Ciné Live

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

18 critiques presse

CNews

par La Rédaction

Un piège à la fois sophistiqué et sulfureux orchestré de main de maître : voici ce dans quoi Lespert plonge le spectateur avec Iris.

Elle

par Emilie Rivenq

On se laisse entraîner avec plaisir par ce trio troublant dans un tourbillon de bondage, de frustrations amoureuses et de chantages qui confirme qu'en matière de film policier, Jalil est l'expert.

La critique complète est disponible sur le site Elle

LCI

par Jérôme Vermelin

S’il n’a pas la dextérité visuelle d’un David Fincher, sa direction d’acteurs sur le fil du rasoir permet à "Iris" de flirter entre divertissement et drame psychologique sans jamais sacrifier l’un à l’autre.

La critique complète est disponible sur le site LCI

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un thriller de veine hitchcockienne, qui a pour ambition principale de jouer les règles du genre et qui y parvient plutôt bien, grâce en particulier à une Charlotte Le Bon qui assume vaillamment son rôle érotique d’obscur objet du désir.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Après "Des vents contraires" et "Yves Saint Laurent", Jalil Lespert confirme son talent de réalisateur : depuis longtemps (depuis Beineix ?), le cinéma français n’avait connu pareille recherche esthétique. A suivre.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Voici

par La Rédaction

Un suspense de manipulation autour de la troublante Charlotte Le Bon.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Malgré quelques faiblesses, le thriller vénéneux se laisse agréablement regarder grâce à ses nombreux rebondissements scénaristiques et à son casting judicieusement choisi.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Mad Movies

par Gilles Esposito

Le cinéma français grand-public trouvera-t-il son salut dans les remakes de films étrangers ? Forte de variantes plus ou moins opportunes, cette tentative réalisée et interprétée par Jalil Lespert apporte une réponse mi-figue mi-raisin à la question.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

On marche dans le jeu jusqu'à ce qu'une partie du mystère, finalement assez conventionnel, soit levé. Si le film devient dès lors moins haletant, on reste néanmoins séduit par les personnages troubles que Lespert met en scène.

Télérama

par Frédéric Strauss

À travers ce trio, le film dit un peu trop clairement son envie de ­séduire, mais se donne des atouts pour y arriver.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Sadomasochisme, manipulation et perversion au sein de ce jeu de dupes qui se prend un peu au sérieux. Malgré des incohérences et l’interprétation appuyée de Romain Duris, cette série B réussit à intriguer.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Où le triangle érotique se démultiplie au point de constituer une toile d’araignée : banquier sadomasochiste, garagiste pris à la gorge créature qui n’est pas celle que l’on croit, chantage, changements d’identité et sadomasochisme, tout ça pour un seul film. C’est beaucoup, et Jalil Lespert d’araignée devient mouche, pris à son propre piège.

Les Fiches du Cinéma

par Chloé Rolland

Jalil Lespert adapte trop sagement un pur thriller à rebondissements signé Nakata.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Grosse galère – scénario téléphoné, mise en scène racoleuse, érotisme putride – dans laquelle s’est plongé le sympathique Jalil Lespert.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

On comprend tout dès la première bobine de ce thriller érotique qui louche du côté de "Basic Instinct" et où le mot "paranoïaque" retentit dans les dialogues.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Inutile de se s’escrimer sur l’intrigue impossible de ce thriller qui veut jouer dans la cour des grands. Qu’il ne tienne pas la route n’est pas le pire. Ce qui heurte, ce sont les affreux clichés sociaux dont il est tissé, et sur lesquels repose son style en toc.

L'Humanité

par Vincent Ostria

On manipule le spectateur de bout en bout, quitte à lui mentir ; on accumule les clichés grossiers (bourgeois salaces, prolos rustres et losers). Cela se veut chic, émoustillant et intrigant, mais ça sent trop l’effort..

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

Jalil Lespert, collé aux basques de son intrigue gigogne, enchaîne les situations trop signifiantes pour susciter le moindre trouble. Son récit, peuplé d'archétypes (...), disqualifie tout suspense. Et la caméra a beau rendre tout cela joli à l'image, rien n'y fait.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top