Notez des films
Mon AlloCiné
    Iris
    note moyenne
    2,8
    1431 notes dont 181 critiques
    répartition des 181 critiques par note
    5 critiques
    29 critiques
    69 critiques
    43 critiques
    26 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur Iris ?

    181 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2726 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    3,5
    Publiée le 19 novembre 2016
    "Iris", un polar machiavélique qui repose davantage sur une forme soignée, doublée d'un scénario efficace, le tout baigné dans un univers sado-maso, plutôt que que sur la psychologie des personnages eux-mêmes... Jalil Lespert privilégie en effet son travail sur l'intrigue en se focalisant sur des rebondissements assez efficaces, tout en distillant des indices, voire des explications ensuite sous forme de flash-backs utiles mais presque frustrants pour le spectateur qui a déjà échafaudé de son côté ses propres hypothèses. Il n'en reste pas moins que cette histoire à tiroirs imbriqués fonctionne pour nous tenir en haleine, d'autant plus que les fantasmes des personnages ajoutent un plus à cette ambiance particulière... Quelques incohérences font malgré tout surface, comme ce duo de flics pas mal trouvé, mais qui ignore curieusement et totalement l'utilisation de toutes les nouvelles technologies pourtant évidentes à de réelles investigations, mais qui auraient aussi sans doute gêné en permettant un dénouement trop rapide et très différent ! Jalil Lespert, Romain Duris et Charlotte Le Bon assurent tous les trois en impliquant une tension à fleur de peau, et rendent ainsi le film suffisamment intriguant pour qu'on s'y accroche... On se laisse donc emporter par ce trio infernal sans savoir qui aura le dernier mot ou presque ! Une histoire bien tordue avec une idée de départ qui l'est tout autant, mais qui aurait juste mérité une écriture des personnages un peu plus travaillée !
    Regis D
    Regis D

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 167 critiques

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2016
    Un bon petit thriller. On arrive à être surpris, à ce retrouver dans la même impasse que le personnage, sans imaginer pouvoir en sortir. On voit la vie de chaque protagoniste et on commence à comprendre. Plus on avance, plus on perçoit comme on peut sur quelques images, quelques soupçons s'imaginer tant de mal sur des personnages, les voir machiavéliques sans que ce ne soit nécessairement le cas, ou alors qu'on se trompait de personnage. Pour le reste, on retrouve ce que l'on voit dans la vie, une sorte de confrontation entre l'argent-pouvoir (Jalil Lespert), la beauté-pouvoir (Charlotte Lebon), et la fatalité du pauvre (Romain Duris). Mais comme dans la vie, le film nous rappelle que lorsqu'on n'a plus rien à perdre, le plus malin n'est peut-être pas celui qui détient tout, qui à lui, plus à perdre. Donc rien de neuf, il faut juste ce prendre au jeu et résoudre l'énigme avant que la fin du film ne sonne le glas. Bon visionnage !
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 770 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,0
    Publiée le 21 novembre 2016
    Iris, un thriller français du réalisateur de Jalil Lespert dont il tient également un rôle principal dans ce récit à suspense quelque peu provocant. Après son honnête biopic qu'était Yves Saint Laurent, il s'attaque à un registre totalement différent dans lequel il n'a pas l'habitude de produire. Dès le début d'Iris, le spectateur est plongé au cœur de l'intrigue. On suit cette femme mystérieuse avec son riche banquier spoiler: au restaurant, mais la femme en question disparaît après le dîner... Où est-elle passée ? Est-elle morte ? Est-elle en vie ? Un autre personnage apparaît : un garagiste endetté qui pourrait bien être notre suspect... ! J. Lespert manipule sans cesse le public, c'est un vrai film à tiroir avec des flash-backs qui viennent sans prévenir, sans indication de temps... On s'y perd facilement, et c'est dommage... Pourtant, l'introduction s'avère prenante et intrigante avec quelques rebondissements assez étonnants afin de capter notre attention. Une atmosphère de Paris filmé sous un autre angle, c'est plutôt réussi qui est à la fois sombre et glauque avec des endroits malsains spoiler: - la maison indépendante dans laquelle on y trouve un club de sadomasochisme, de perversion - par exemple. Une belle photographie ! Et un casting vraiment pas mal dans l'ensemble ! Charlotte Le Bon dans le rôle de cette Iris spoiler: fragile et manipulatrice s'avère excellente et sublime. Romain Duris a tout dans le regard ! Glaçant mais très bon. Le thriller lui va comme un gant. De son côté, Jalil Lespert a un premier rôle troublant, spoiler: en possédant deux personnalités : avec une scène à la Cinquante Nuances de Grey, il aime ça on dirait... Aussi, l'actrice de Connasse - Camille Cottin - en flic se démène pour trouver la vérité, convaincante sans pour autant être surprenante. La bande son colle bien à ce long-métrage, c'est impeccable. Par contre, le dénouement de l'histoire est complètement bâclée et décevante. Fini en queue de poisson : spoiler: le garagiste et Iris sont à l'hôtel, font l'amour et le lendemain, ils s'en vont chacun de leur côté en partageant l'argent... On peut m'expliquer ?! Pour conclure, Iris est un thriller français particulier, il n'a pas la carrure d'un Gone Girl ou d'une Fille dans le train de ce monde mais ce film est une toile d'araignée. Nous sommes piégés, impossible de s'en sortir !
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 323 critiques

    3,5
    Publiée le 20 novembre 2016
    Fâcheuse tendance a crié sur tous les toits que Romain Duris est le meilleur acteur de sa génération, je vais donc faire de la complaisance pure et dure pour ce film. Au final, dans une lignée de film SM pas si courant sur la toile, Iris ne démérite pas. Un thriller qui a son lot de rebondissements. Vicieux mais pas assez, toujours dans un Paris bon genre, où le plastique remplace trop souvent le réel. Jalil Lespert est un cinéaste trop méthodique, qui ne laisse pas respirer ses intentions.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1887 abonnés Lire ses 5 040 critiques

    3,0
    Publiée le 17 novembre 2016
    Remake du film "Chaos" (1999) de Hideo Nakata. A y regarder de plus près l'enquête est secondaire. En effet ce qui se dessine c'est une réflexion sur les frustrations sexuelles, les compromis légitime ou non au sein d'un couple, la routine avec laquelle on vit... On a tous les codes du Film Noir pour un thriller qui se veut érotique, doté d'une intrigue solide et d'un réel fond. Malheureusement Jalil Lespert, bien que cinéaste solide, n'est ni Kubrick, ni Verhoeven, ni Hitchcock ni De Palma.
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 428 abonnés Lire ses 1 300 critiques

    3,5
    Publiée le 21 novembre 2016
    Pour un thriller français, il faut avouer que "Iris", bien qu'étant un remake d'un film japonais, regorge de mystère grâce à un trio de personnages manipulateur et ambigu. Ce film est un mirage qui aime jouer avec les faux semblants jusqu'à risquer d'y perdre le spectateur qui ne perçoit plus aucune logique dans un premier temps. Le montage sous forme de puzzle est déstabilisant et dérangeant car il réussit à nous manipuler à l'image de ses personnages. Dès que notre raison saisit le nœud de l'intrigue, on distingue clairement une nature humaine vicieuse et égocentrique dans un paysage parisien glauque et tendu. Sexe, argent, meurtre ; "Iris" confronte une classe sociale aisée (Jalil Lespert) avec une classe précaire interprété par Romain Duris, et un entre-deux qui tente tant bien que mal de s'en sortir via un atout charme évident (Charlotte Le Bon). On se laisse entraîner dans le pétrin d'un enlèvement organisé où les véritables alliances ne sont pas celles que l'on croit et dans le jeu bien conduit de la mise en abyme du "faire semblant" et du mensonge qui est le fil rouge. Un acteur fait semblant, certes, car il joue un personnage mais Jalil Lespert pousse cette ambiguïté dans ses retranchements en insérant mensonges et manipulations sans mettre le spectateur de mèche. Charlotte Le Bon est sublime dans ce rôle érotique et obscur tandis que Romain Duris campe à la perfection un personnage farouche qui peut se montrer dangereux. On se fait prendre à leur jeu et on y croit, surtout à Jalil Lespert dans le rôle du mari à la recherche de sa femme disparue. On est donc pris au piège, perdu et déboussolé à l'image de cette inspectrice de police jouée par Camille Cottin ; très juste et très loin de ces rôles types habituels. On prend un malin plaisir à découvrir quel personnage tire le plus les ficelles car l'arroseur se fait constamment arroser et chacun en prend pour son grade. C'est un jeu aux conséquences imprévisibles et violentes et je trouve la réalisation franchement bien faite. De plus, l'accompagnement sonore est top et nous maintient dans une atmosphère pesante et tendue. Difficilement prévisible à mon gout, voire même tiré par les cheveux à certains moment, "Iris" est un thriller qui se respecte et qui vaut son pesant d'or. Si vous appréciez les Hitchcock ou des films plus récents comme "Gone Girl", je crois que "Iris" peut vous surprendre !
    WutheringHeights
    WutheringHeights

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 930 critiques

    3,0
    Publiée le 19 novembre 2016
    Un thriller d’inspiration hitchcockienne (...) agréable mais qui aurait gagné à être plus subversif et à dépasser les préjugés sociaux. LA SUITE :
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1128 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,5
    Publiée le 16 novembre 2016
    Iris, la femme du banquier Antoine Doriot disparaît en plein Paris. Son mari prévient alors la police qui commence à enquêter, loin de se douter que Max, mécanicien endetté n’est pas étranger dans cette affaire… Difficile d’en dire plus sur l’intrigue d’"Iris" sans trop révéler les ressorts pervers qui la ponctuent. Thriller noir et vénéneux, cette nouvelle réalisation de Jalil Lespert vient confirmer l’espoir que l’on place dans le cinéma français en cette année 2016 avec une certaine envie de cinéma de genre qui se dessine : la comédie exotique "La Loi de la Jungle", le thriller "Irréprochable", la comédie "Victoria", le film d’aventure "L’Odyssée", la comédie noire et sociale "Un petit boulot" et même le cinéma d’anticipation avec la sortie de "Arès" prochainement. Des films parfois noyés sous la masse des gros poissons hollywoodiens mais qui ont tous une identité, une envie de cinéma singulière, celle de s’éloigner des sentiers battus. Dernier en date, voilà donc "Iris", librement adapté du film "Chaos" réalisé par Hideo Nakata. Suite de la critique sur
    jeff21
    jeff21

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 295 critiques

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2016
    Une bonne surprise que ce film bien construit au scénario original et présentant un univers osé. Bon suspense. Des comédiens parfaits. Je conseille vivement.
    DarkAkuma02
    DarkAkuma02

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 506 critiques

    3,5
    Publiée le 21 novembre 2016
    Un riche banquier contacte la police afin de signaler l'enlèvement de sa femme Iris lorsque cette dernière disparaît après un déjeuner au restaurant et qu'une rançon lui est demandée. Très rapidement, une connivence apparaît entre Iris et son kidnappeur, un garagiste incarné par Romain Duris. J'ai trouvé que ce film parvenait plutôt bien à entretenir un certain suspense. Les personnages, tous nuancés et loin d'être manichéens, disposent ainsi d'une certaine profondeur. Le scénario repose sur différents degrés de manipulation et les éléments essentiels sont dévoilés de manière cohérente sous forme de flash-back. La révélation, reposant sur le fait que spoiler: le banquier cherchait en réalité à se débarrasser du corps de sa femme Iris tuée par son amante et qui a ainsi manipulé Romain Duris est fluide. Toutefois, la conclusion lors de laquelle spoiler: Romain Duris lui réclame une nouvelle rançon en ayant enlevé son amante cette fois et où le banquier se suicide m'a paru un petit peu expéditive.
    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 707 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2016
    Quand l'énigme des perversions sexuelles bascule dans le médico-judiciaire. La police criminelle enquête, mais le pervers sait questionner les failles de tout un chacun, en leur faisant miroiter qu'eux ne seraient pas différents de lui. "Iris" est un thriller à étages, les manipulations s'organisent selon une hiérarchie successive. Max, incarné par Romain Duris est parfait dans son rôle de sale type. Jusqu'à la fin, l'issue nous échappe. Une esthétique mortifère semble gouverner les protagonistes. L'objet du pervers est une femme, qui croit qu'elle pourrait finalement être aimée et devenir objet d'attachement, objet d'affection. Les liens se nouent et se délient, ils prennent parfois forme dans des mises en scène sexuelles, dans lesquelles la jouissance viendrait du ligotage, de la maltraitance, d'une position de soumission et de passivité face à un bourreau appartenant à la gente féminine. A quel type de maternage le pervers a donc bien pu avoir à faire pour être contraint à la douleur pour ressentir de l'excitation ? L'argent ferait-il tourner les têtes ? Est-il le vecteur du pouvoir ? Les vues aériennes d'un Paris nocturne visent-elles à nous donner l'impression de prendre de la hauteur ?
    Michel C.
    Michel C.

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 769 critiques

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2016
    Thriller plutôt réussi du réalisateur & comédien Jalil Lespert, avec une intrigue poussée au maximum, entre le monde aseptisé de la banque et celui plus souterrain et intimiste sado-maso. Mais que ceci ne rebute personne tant le scénario vous tiendra en haleine tout au long du film, c'est remarquablement bien ficelé, avec un Romain Duris étonnant (encore) et Charlotte Le Bon bien meilleure ici que dans ses rôles précédents. De très bonnes choses donc, juste aucun sourire ni fantaisie, une légère frustration, qui ne remet pas en cause une bonne performance Française dans ce domaine, à l'intrigue digne des meilleures !! **
    Stéphane C
    Stéphane C

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 389 critiques

    1,0
    Publiée le 19 novembre 2016
    Jalil Lespert se prend pour Verhoeven et c'est raté ! Malgré une belle mise en scène, son film tient de la caricature et de l'invraisemblance la plus totale, donc pas grand chose à sauver ...
    Richard L.
    Richard L.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 140 critiques

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2016
    Bon polar, bien mené, la fin est inattendue, les acteurs principaux Romain Duris, Charlotte Le Bon et Jalil Lespert sont tous bons. Je ne comprends pas pourquoi l'ensemble des critiques n'est pas plus positive; A voir.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 2 789 critiques

    3,5
    Publiée le 19 novembre 2016
    Un thriller à la française qui pourrait presque rivaliser avec les productions US^^. Des acteurs au jeu méritant, ou chaque instant ; fait naitre une forme de tension (je me comprends). Pour le coup le scénario est assez original mais rentre bien dans le thème qu'on lui instaure. Lespert nous plonge dans ce "piège" sophistiqué et sulfureux avec une main de mettre et pour le coup. Même si on n'avait pas vu ce réalisateur depuis quelques temps. Il marque des points pour la globalité du film (en omettant quelques défauts^^). LE réal joue avec les règles du genre (j'ai même eu l'impression que parfois ; il voulait que le film nous la joue un peu à Hitchcokckien.. Mais même sans arriver à cela. Il contrôle tout à fait bien les règles et nous offre une Charlotte Le Bon assumant vaillamment son rôle plutôt érotique; objet du désir... Evidemment on est pas dans du David F. ou autre grand cinéaste mais grâce aux acteurs on arrive à mettre ce film comme un simple divertissement; mais avec un je ne sais quoi ou l'on flirte plus dans le drame psychologie (et heureusement il ne sacrifie le coté divertissement et le coté "drame". LE petit coté érotique, nous entraîne avec finesse et plaisir dans un tourbillon, de chantages, de frustrations amoureuse et j'en passe. Qui aurait pu amener cela dans l'excès ou dans le voyeurisme... Là le coté policier s'en fait ressentir. Mais allian cela convenablement avec le coté plus psychologique sado du personnage. Mais pour manipuler et instaurer un certains suspens, les personnages et la mise en scène de départ et bien ainsi que son déroulement. Nous amène à être aussi manipuler que si on n'était dans le film. Personnellement, l'ensemble du film m'a parfois fait penser à certains films, ou du moins à quelques variantes ; mais pas mener d'un bout à l'autre de cette façon. Dommage que le coté plus mystérieux soit levé peut être un peu trop tot ; rendant la suite moins haletante mais ou les personnages arrivent quand même à tenir le film (tout comme les incohérences que l'on sait que c'est habituel^^). Bref, avec un coté vaguement "Basic instinct" (enfin sur le principe). On se laisse prendre au jeu mais ou l'on sait qu'avec d'autres producteur ; il y avait de quoi faire un film vraiment à suspens (bien que les rebondissements soient là, ainsi que les clichés^^) et l'enrichir un peu en profondeur, là ou dans la seconde partie (va t-on dire) la prévisibilité de la chose nous parvient peut être trop tôt (enfin cela ne sera pas le cas pour tout le monde). Mais pour le genre et pour un made in French, cela reste correct.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top