Notez des films
Mon AlloCiné
    L’autre côté de l’espoir
    Note moyenne
    4,3
    28 titres de presse
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Marianne
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • Charlie Hebdo
    • Critikat.com
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Septième Obsession

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    28 critiques presse

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Kaurismaki traite du problème des réfugiés à sa manière : cocasse, décalée, chaleureuse, entre musique et table partagée : un antidote jouissif à la xénophobie et à la désespérance.

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Voilà, Aki Kaurismäki est à son meilleur, et livre un nouveau chef-d’œuvre, dans la lignée de ses plus grandes réussites, "la Fille aux allumettes", "Au loin s’en vont les nuages".

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    L'Express

    par Eric Libiot

    Emouvant et humaniste.

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Un film de lumières et d’ombres avec des acteurs remarquables.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Marianne

    par Danièle Heymann

    On n'a jamais vu, et sans un mot prononcé, une demande d'asile et un divorce aussi sobrement, aussi puissamment exposés.

    Ouest France

    par Christophe Narbonne

    Il est comme toujours question chez Aki Kaurismäki de solitude, de social et de politique, thèmes que le cinéaste finlandais aborde avec son habituel sens de l'observation burlesque.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    (...) la mise en scène façon faux-sitcom décalé fait des merveilles et la musique nostalgique nous donne envie de danser jusqu’au bout de la nuit sur un air de rockabilly.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    L'immense Aki Kaurismäki signe l'un de ses plus grands films.

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    "L'Autre Côté de l'espoir" est un film plus juvénile que ses précédents, en même temps qu'il est très réfléchi, engageant sa vision du monde aujourd'hui. C'est le film de tous les partages.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Transfuge

    par Frédéric Mercier

    "L'Autre côté de l'espoir", génial dernier opus d'Aki Kaurismäki, fait rimer maîtrise formelle et cinéma engagé.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Dès l’arrivée du personnage principal, caché dans un tas de charbon, le spectateur se laisse emporter dans l’univers tendre d’Aki Kaurismäki avec ses couleurs passées et sa bande-son mélancolique.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    aVoir-aLire.com

    par Romain Dubois

    Embellir le désespoir derrière des récits faussement statiques, à la théâtralité héritée de Fassbinder, qui portent en eux toute la lumière d’un regard apaisé. C’est, encore une fois, la grande réussite de Kaurimsaki.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Jo Fishley

    Politique, ce cinéma ne cesse d’être soigné, plein de beaux plans sur le théâtre de la vie et sa lumière magnifique, dont le cinéaste finlandais saisit et recrée l’aura essentielle et magnifique.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Le film contient simultanément une forme de profonde empathie et une sécheresse implacable, qui n’a que faire de distribuer bons ou mauvais points : c’est par la petite porte de la mise en scène, du conte savamment troussé qu’il attrape, et il n’en est que plus précieux.

    Charlie Hebdo

    par Marie Darrieussecq

    Allez voir ce film intègre, et vous verrez, tout n'est pas perdu du côté de l'espoir.

    Critikat.com

    par Axel Scoffier

    Loin du mélodrame attendu pour un tel sujet, "De l’autre côté de l’espoir" est tout en incidence, décalage, contre-point et propose une vision drôle et délicate d’une rencontre entre deux mondes.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Authentique poète, homme dévoré par l’injustice et la dureté du monde, Aki Kaurismäki ne présume pas de ses forces d’artiste. Sa conscience n’en est que plus précieuse.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Un sens de l’esthétique, une palette chromatique, un humour pince-sans-rire, un laconisme, une sensibilité qui n’appartiennent qu’à lui. Irrésistibles. Une manière de se pencher, sans larmoyer, au chevet des damnés de la Terre. De dénoncer sans discourir.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant et Etienne Sorin

    Le génie de Kaurismaki, c'est de faire un film éminemment politique sans jamais mettre un dialogue militant dans la bouche de ses personnages. Aucun apitoiement, aucune commisération dans le regard.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Sur un paysage noir et cruel, entre froideur bureaucratique et hostilité de la rue, Kaurismäki dessine un héros à la dignité pleine de charme et d’élégance. Il s’efforce de l’entourer de cette bonté discrète et nuageuse qui est sa marque et qu’il masque d’un burlesque nonchalant, à la précision minimaliste.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Si le blues de sa musique n’est jamais loin du désespoir, Aki Kaurismäki a l’art de nous faire oublier qu’il ne traite que de choses terribles.

    Le Monde

    par Murielle Joudet

    On ne peut pourtant pas s’empêcher d’être touché de voir un cinéaste vieillir et, en vieillissant, gagner en inquiétude, en littéralité et en tendresse. Et on a finalement du mal à lui reprocher d’être, pour ses personnages, un père si aimant.

    Le Parisien

    par Renaud Baronian

    Kaurismäki fait aussi preuve d'une belle humanité : entre deux scènes comiques émaillées d'un défilé ahurissant de vieux rockeurs finlandais, il parvient à nous toucher au coeur, notamment lorsque le héros syrien fait la liste des horreurs qu'il a subies. Emouvant, drôle et bourré de charme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Suranné et distancié, le style d’Aki Kaurismäki excelle à décrire le drame très actuel d’un jeune Syrien ayant fui Alep. Talent formel, brio narratif, empathie et humour : un cru millésimé.

    Les Inrockuptibles

    par Théo Ribeton

    Sous l’apparente convention de son style, le Finlandais signe bien là un film désintéressé de tout effet de signature, alerte et lucide, employé tout entier à élaborer du nouveau, à traiter du présent.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Elisabeth Franck-Dumas

    Avec son élégance habituelle, Aki Kaurismäki stylise les mésaventures d’un réfugié clandestin syrien en Finlande.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Le cinéaste finlandais réitère son discours humaniste en prônant les valeurs de solidarité, sans jamais tenir un discours pontifiant, militant, ou en se positionnant en donneur de leçon.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    La Septième Obsession

    par Xavier Leherpeur

    On le dira naïf, partisan, candide mais, sans jamais être ni démago ni manipulateur, Kaurismäki fait plus que nous inviter au rêve et à l’utopie. Il nous y incite.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top