Mon AlloCiné
    1941
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "1941" et de son tournage !

    Retour de bâton

    Steven Spielberg proposa le rôle du général Stilwell à Charlton Heston et John Wayne. Wayne le rappela et, non content de refuser le rôle, tenta de persuader Spielberg de renoncer au projet, trouvant le script anti-patriotique ! D'aucuns auraient confié que Heston avait refusé pour les mêmes raisons. Le rôle échoua à Robert Stack, fameux héros de la série Les Incorruptibles, et qui s'offre ici une scène d'anthologie en pleurant comme une madeleine devant Dumbo.

    Mise au pas

    Acteur fétiche du cinéaste japonais Akira Kurosawa, l'acteur Toshirô Mifune fut engagé pour jouer le rôle du capitaine du sous-marin. Des figurants d'origine asiatique composèrent l'équipage du sous-marin mais, scandalisé par leur manque de volonté et leur apathie, Mifune entrepris de les mettre au pas (avec l'accord de Spielberg) pour faciliter le tournage : à maintes reprises il leur lança des ordres, allant même jusqu'à gifler l'un d'eux. Il déclara alors : "C'est ainsi que l'on entraîne les hommes au Japon !".

    Au-delà des limites

    Le comédien John Belushi, frère de l'acteur Jim Belushi et mort d'une overdose en 1982 après avoir tourné une poignée de comédies (The Blues brothers, En route vers le sud), était d'un naturel assez pittoresque. Sur le tournage, il s'avéra difficile à gérer, renonçant parfois à se présenter sur le plateau après des nuits passées à faire la fête. Plus grave, il faillit se rompre le cou lors de cascades (mal) improvisées. A l'origine, son personnage n'avait qu'une importance mineure, mais devant la nature délirante de l'acteur, Spielberg décida de lui accorder davantage de place.

    Caméo

    Le soldat couvert de boue qui se fait voler sa mobylette devant la salle de cinéma est incarné par le cinéaste John Landis, spécialiste de la série B humoristique ou horrifique qui, à plusieurs reprises, a fait tourner les membres du Saturday Night Live (The Blues brothers, Un fauteuil pour deux, Le Loup-garou de Londres).

    Un fin linguiste

    Cette comédie aux moyens démesurés et au casting de rêve fut un échec financier et faillit provoquer la fin de carrière de Spielberg. Elle montre entre autres un Christopher Lee inhabituel. Il y interprète un officier allemand, et parle cette langue tout au long du film. Ce ne fut pas un problème pour l'ancien interprète de Dracula qui, en fin linguiste, parle également l'anglais, l'allemand mais aussi l'italien et le français, et possède de grandes notions d'espagnol.

    Boucan

    Les scènes d'action du film étaient si bruyantes sur le plateau que les comédiens n'entendaient pas Spielberg crier "Coupez !". Ce dernier a alors eu l'idée de tirer en l'air avec une mitraillette pour faire cesser les prises de vues !
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Downton Abbey (2019)
    • Deux Moi (2018)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Le Dindon (2018)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Ceux qui travaillent (2018)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Sœurs d'armes (2018)
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • Inséparables (2018)
    Back to Top