Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Passion
Note moyenne
3,9
17 titres de presse
  • Transfuge
  • Cahiers du Cinéma
  • Femme Actuelle
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Libération
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Première
  • Télé Loisirs
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

Transfuge

par Frédéric Mercier

"Passion" est un magnifique film de recherches de l’expression juste, une expérimentation continue des moyens pour parvenir à enregistrer à travers l’usage des mots toutes les strates de l’existence.

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

La sortie de Passion permet d’y voir un peu plus clair dans le projet de Ryusuke Hamaguchi.

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Tranquille et envoûtant, comme un bon roman nippon.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Une radiographie du coeur. Simple et complexe, douce et cruelle.

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Plus de dix ans après sa sortie au Japon, le premier film du réalisateur japonais de Senses est projeté hors Festival. Il délabyrinthe subtilement le sentiment amoureux dans un groupe d’amis.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Mathieu Macheret

Hamaguchi, moins moraliste que thérapeute, ne déconstruit le lien amoureux que pour mieux le réparer. S’il ne décèle en lui qu’incertitude et hésitation, ce n’est pas pour le brocarder, mais pour l’exempter de toute illusion holistique

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Un film sur les passions troubles, tout en tension sourde et en perfidie, remarquablement orchestré. Bergman n’est pas loin.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Bruno Deruisseau

S'il est évident qu'il ne sait pas encore très bien où poser sa caméra et que les axes ont tendance à se multiplier de façon un peu vaine, l'infinie attention accordée aux regards, aux gestes, aux paroles et à ce qu'ils traduisent des états émotionnels tourmentés de ses personnages impressionne déjà.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Vincent Ostria

Cela démarre comme un jeu de rôles (les amants changent de partenaire, presque par provocation), pour aboutir à des situations plus graves et à une étude subtile de la relation amoureuse.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

En dehors des qualités propres à ce film, il y a quelque chose de fascinant à découvrir un objet antérieur à cette expérience, et rassembler ainsi les morceaux d’un puzzle qui composerait la formation d’un grand cinéaste.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Ouest France

par Thomas Baurez

Tout est déjà là : la force de la mise en scène, une interprétation au charme évident et un scénario qui ausculte le sentiment amoureux.

Paris Match

par Yannick Vely

Le réalisateur de «Senses» a vraiment un don pour retranscrire le tremblement des moments de vie décisifs, quand on déclare sa flamme au petit matin à celle que l'on a toujours aimé, sans autre véritable espoir qu'une tendre étreinte.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Thomas Baurez

Tout est déjà là : la force d’une mise en scène dont la précision aussi invisible qu’implacable empêche les personnages de se dérober, une interprétation sans apprêt au charme évident et un scénario ludique qui épuise chaque situation pour mieux la renverser ou éprouver la solidité des émotions qui s’y rattachent.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé Loisirs

par Gwenola Trouillard

Sous l'influence d'Eric Rohmer, la chronique amoureuse oscille entre grâce et beauté.

Télérama

par Louis Guichard

Même s’il manque encore cette dimension quasi cosmique que le réalisateur a su donner, ensuite, à ses histoires intimistes, cet opus de jeunesse mérite d’être découvert, héritier lointain de certains films d’Arnaud Desplechin ou de Philippe Garrel, bref, des meilleures éducations sentimentales au cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Josué Morel

Bien qu’un peu inégal, ce premier film confirme l’intérêt d’un cinéma à la fois joueur et minutieux dans sa manière de sonder les nuances des liens sentimentaux.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Le cinéaste de l’intime, dans l’apprentissage de sa maturité, signe un mélodrame qui ausculte les discussions entre les différents personnages, une démarche un peu théorique et démonstrative qui n’évite pas les longueurs et manque hélas d’émotion.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top