Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Sunset
Note moyenne
3,1
24 titres de presse
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • Ouest France
  • Positif
  • Transfuge
  • 20 Minutes
  • CNews
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Le Journal du Dimanche
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Bande à part
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Première
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Libération
  • Télé Loisirs
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Figaro
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

24 critiques presse

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Un chef-d'oeuvre.

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Après Le Fils de Saul, Oscar du meilleur film étranger en 2015, Laszlo Nemes revient avec un film énigmatique et somptueux, une manière de chef-d’œuvre.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Ouest France

par Cédric Page

Un film radical et passionnant.

Positif

par Jean-Philippe Domecq

[...] ce film somptueux [...] médite sur le mal et met en scène la pulsion d'autodestruction qui semble traverser toute civilisation quand celle-ci atteint son apogée.

Transfuge

par Jean-Christophe Ferrari

Comme dans les plus virtuoses, les plus profonds, des films d’Ophüls, la mise en scène de Laszlo Nemes soulève un corps de femme pour le propulser dans un espace peuplé d’obstacles.

20 Minutes

par Caroline Vié

On retrouve la patte de László Nemes dans cette fresque historique somptueuse.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

CNews

par La rédaction

[...] bouleversant [...].

Dernières Nouvelles d'Alsace

par Nathalie Chifflet

Elliptique et labyrinthique au risque d’une certaine opacité, Sunset brille avec éclat de son formalisme, mettant en branle sa formidable machine esthétique.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Sous ses airs de fresque historique, il s’agit bien d’un polar en costumes que propose le réalisateur hongrois en multipliant les révélations dans une narration qui préserve toujours sa part de mystère.

Télérama

par Jacques Morice

Troublant et cauchemardesque.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Laurent Cambon

Là où on attendait du cinéaste hongrois László Nemes la même puissance que son premier long-métrage, le film faillit désespérément dans une succession de séquences, peu ou pas convaincantes, dont on peine à trouver un fil conducteur.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Bande à part

par Jo Fishley

Inspiré par Kubrick et Murnau, Lazlo Nemes confirme, après "Le Fils de Saul", qu'il filme en absolu plasticien. Les images écrivent le récit et déploient, dans leur mouvement intrinsèque, notre perception et connaissance du monde. La qualité d'une esthétique.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

L'Express

par Christophe Carrière

Malgré tout, "Sunset" mérite le déplacement. Parce que l'ambiance créée par le réalisateur, sur les pas de Franz Kafka ou de Mikhaïl Boulgakov, est prenante. Parce que Laszlo Nemes, même s'il abuse des plans-séquences avec la caméra collée à la nuque de son personnage, le fait avec suffisamment de talent pour qu'on lui pardonne.

L'Humanité

par Dominique Widemann

Laszlo Nemes utilise sa prodigieuse manière de filmer au profit d’une intrigue profuse, foisonnante au point qu’on s’y perd.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Première

par Sylvestre Picard

Ce n’est pas abouti, mais c’est quand même fort.

La critique complète est disponible sur le site Première

Critikat.com

par Josué Morel

Sunset témoigne en cela des contradictions d’un cinéma [...] dont le désir de mystère et de suspension de la signification bute sur les contours d’une armature rigide, qui inscrit toujours le film dans l’horizon d’une stratégie discursive on ne peut plus lisible.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Caméra plantée sur la nuque de l’héroïne, environnement flou, personnages impavides, feuilleté bruissant de la bandeson, subjectivité opaque. C’est donc le film d’un monde qui sombre sans qu’on sache vraiment pourquoi ni comment, sinon qu’il est entendu qu’il doive sombrer, et avec lui des personnages préalablement transformés en figures.

Les Fiches du Cinéma

par Roland Hélié

Comparable à bien des égards au "Fils de Saul", son premier film, "Sunset" n’en retrouve cependant jamais la puissance.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Libération

par Julien Gester

A trop vouloir fixer l’abîme par l’entremise d’une expérience humaine réduite à une bête lentille miraude (le personnage s’appelle Irisz), le film passe orgueilleusement à côté d’elle comme du monde - à croire qu’il s’en floute.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Télé Loisirs

par Thomas Colpaert

[...] Laszlo Nemes propose cette sombre chronique familiale qui, malgré l'énergie de son actrice, reste confuse.

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Tout entier rivé à son objectif d’être adoubé en grand maître mais confondu par une direction d’acteurs académique au possible, László Nemes en oublie que l’esprit Mitteleuropa était aussi connu pour sa légèreté. N’est pas Ophüls qui veut.

Le Figaro

par La Rédaction

Le réalisateur a l'air fasciné par son interprète. Il est bien le seul. N'espérez pas y comprendre quelque chose.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Le style de László Nemes, si adapté pour traiter la Shoah, s'avère ici inopportun et forcé.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Ludovic Béot

Ne voulant pas s’affranchir d’un procédé qui lui a valu tant de prix à l’international [celui du "Fils de Saul"], Nemes le redéploie à l’identique […] provoquant chez nous un sentiment bien singulier : celui d’exécrer le film d’un auteur pour les mêmes raisons que celles qui nous ont fait admirer sa précédente œuvre.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top