Mon AlloCiné
Un Amour impossible
Note moyenne
3,7
32 titres de presse
  • Culturebox - France Télévisions
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Femme Actuelle
  • Marianne
  • Ouest France
  • Positif
  • Télé 2 semaines
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Bande à part
  • BIBA
  • CNews
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Libération
  • Sud Ouest
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Voici
  • Elle
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Première
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Dauphiné Libéré
  • Les Fiches du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Figaro

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

32 critiques presse

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

C’est par la sensibilité à fleur de peau de ses personnages que le récit touche tant. Dans l’installation d’une situation, son développement et ses aboutissants. Un film poignant de bout en bout, bouleversant, révoltant.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Dernières Nouvelles d'Alsace

par La Rédaction

Virginie Efira est l’actrice extraordinaire de cette vie libre, Madame Angot mère, magnifiée par une mise en scène élégante et fluide.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Femme Actuelle

par Sabrina Nadjar

Un film choc, romanesque et bouleversant, superbement porté par Virginie Efira.

Marianne

par Olivier de Bruyn

Une fiction intime et politique, qui échappe à la sensiblerie et à l'apitoiement. Du premier au dernier plan, Catherine Corsini préfère la suggestion à la démonstration, les murmures aux vociférations et son film n'en est que plus émouvant.

Ouest France

par Michel Oriot

La mère courage, écartelée entre le sentiment amoureux et la souffrance, est formidablement interprétée par une Virginie Efira qui porte littéralement tout le film. Magistral.

Positif

par Ariane Allard

[...] on est touché en profondeur. Déjà, parce que le film évite - avec raison - toute forme de sentimentalisme. Ensuite, parce que le malaise ne cesse de planer, révélant tout un monde.

Télé 2 semaines

par Gwénola Trouillard

À la fois amante blessée et mère courage, Virginie Efira incarne l'héroïne de ce sublime mélo à l'ampleur tragique. Elle nous bouleverse totalement.

20 Minutes

par Caroline Vié

Catherine Corsini offre une adaptation sensible d’un livre réputé sulfureux.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Ecrit par deux femmes d’après le roman d’une femme, réalisé par une femme dans le but de retracer le destin de deux femmes, ce film place la relation mère/fille au centre de son propos, et nous invite à assister à une belle déclaration d’amour filial sur fond de courage et d’intelligence. Femmes, je vous aime !

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Bande à part

par Hélène Robert

Portée par une Virginie Efira formidable, au jeu empli de finesse, Rachel devient malgré elle une grande héroïne féministe. De celles qu'on retrouve chez Todd Haynes, François Truffaut et Jane Campion.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

BIBA

par Lili Yubari

[...] ce combat qui tourne à l'inceste est mené par une Virginie Efira digne et sobre comme jamais.

CNews

par La rédaction

Ce récit romanesque, se déroulant sur plusieurs décennies, démontre la cruauté des sentiments et l’émancipation d’une femme qui tente par tous les moyens de se libérer d’un mâle manipulateur.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Catherine Corsini adapte avec pudeur le roman de Christine Angot dans un film émouvant porté par les interprétations de Virginie Efira et Niels Schneider.

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Virginie Efira est bouleversante.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Portée par une Virginie Efira formidablement combattante, cette adaptation du roman de Christine Angot aborde avec une rare intensité la passion au-delà de la raison, la complexité des relations mère-fille, la perversité destructrice.

Le Monde

par Thomas Sotinel

La cinéaste adapte avec subtilité l’autofiction de la romancière Un amour impossible.

Libération

par Didier Péron

[...] le film gagne en force par l’opiniâtre chronique des euphories et mortifications de cette existence longtemps vécues sans trop y penser, avec la modestie de ceux qui estiment que leur vie demeure sans histoire lors même qu’elle est en train de se consumer en un destin qu’aucune fiction n’oserait inventer.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Sud Ouest

par Sophie Avon

Malgré la difficulté de la recomposition, malgré la nécessité de garder une ligne pure sans renoncer à des contournements, « Un amour impossible » dégage une émotion d'autant plus forte qu'elle naît peu à peu, au fil d'un récit qu'on croît singulier, privé, et qui s'avère celui de tous.

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Bouleversant.

Télérama

par Guillemette Odicino

Lumineuse adaptation du roman de Christine Angot, où le statut des femmes dans les années 1950-60 et la relation mère-fille nous bouleversent.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par Lola Sciamma

Du livre de Christine Angot, Catherine Corsini tire une déclaration d'amour tardive, cruelle et bouleversante, d'une fille à sa mère.

Elle

par Françoise Delbecq

Formidablement bien incarné par Virginie Efira et Niels Schneider, le couple fonctionne et donne âme à cette histoire poignante qui, à l'écran, aurait gagné en intensité en s'affranchissant de la répétition de certaines scènes (les rendez-vous père-fille) ainsi que d'une fin trop démonstrative.

Le Nouvel Observateur

par Jérôme Garcin

Le film de Catherine Corsini, dont on apprécie la mise en scène discrète, le contournement elliptique et pudique des scènes de viol et la reconstitution, jamais pittoresque, de l'atmosphère des années 1960, n'a qu'un défaut : sa longueur, deux heures et quart.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par La Rédaction

Malgré quelques maladresses et une fin trop didactique, « un Amour impossible » est un film délicat et profond, ébloui par l’interprétation solaire de Virginie Efira, qui joue de manière totalement crédible et habitée une femme de 25 ans, puis de 35 ans et enfin de 65 ans.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Catherine Corsini semble avoir retrouvé un nouveau souffle, une nouvelle inspiration, en parfait accord avec l’exaspération actuelle de toutes les femmes face à la violence des hommes.

L'Express

par Christophe Carrière

C'est d'ailleurs élégamment mis en scène, avec une certaine pertinence dans les cadrages et dans le rythme des mouvements de caméra. En revanche, la voix off monocorde de Chantal n'était vraiment pas indispensable, [...].

Première

par Christophe Narbonne

Catherine Corsini adapte Christine Angot pour un film un peu trop classique, mais qui fait briller l'indispensable Virginie Efira.

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

C’est faire peu confiance à la fiction, au pouvoir évocateur et même rédempteur d’un récit, d’une vie racontée, que de neutraliser ainsi cette histoire de hantise par une parole qui, fut-elle salvatrice, est davantage adressée à un psychanalyste absent qu’à un spectateur présent, et qui se sent forcément en trop.

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Un mélodrame familial à consonance sociale, qui tourne au sordide, dans un film dont la finesse de reconstitution et d’interprétation se leste un peu trop lourdement de l’autofiction psy du livre de Christine Angot dont il est l’adaptation.

Les Fiches du Cinéma

par Isabelle Boudet

Aux antipodes du “feel good movie”, cettre fresque indigeste ne rend pas hommage à la plume sèche et efficace d’Angot, mais offre un rôle bouleversant à Virginie Efira.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Critikat.com

par Clara Tabard

Plus que la simplicité du discours, c’est la maladresse avec laquelle il se déploie qui pose question.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Figaro

par La Rédaction

En fin de compte, on reste indifférent à ce qu'éprouvent les personnages. Peut-être parce que les comédiens, qui se côtoient sur plusieurs années, vieillissent mal.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top