Notez des films
Mon AlloCiné
    Et mon coeur transparent
    note moyenne
    3,9
    243 notes dont 85 critiques
    répartition des 85 critiques par note
    28 critiques
    35 critiques
    11 critiques
    6 critiques
    4 critiques
    1 critique
    Afficher toutes les critiques
    Votre avis sur Et mon coeur transparent ?

    6 critiques de 2 et 2,5 étoiles

    Elisa.W
    Elisa.W

    Suivre son activité Lire ses 23 critiques

    2,5
    Publiée le 30 mai 2018
    On ne pas dire que cela soit mauvais car les images sont belles, c'est filmé d'une manière différente et cela donne une ambiance étrange que l'on apprécie ou pas. Ce que j'aime c'est le petit grain de folie de l'acteur principal, sa façon de voir la vie, de l'envisager et de rebondir. Mais il y a des longueurs, des lenteurs peut-être nécessaires. Oui la frontière entre la réalité et l'imaginaire est parfois floue. C'est un film reposant. A voir si on aime ce genre de film aux charmes singuliers.
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 699 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mai 2018
    J'aime beaucoup l'acteur Julien Boisselier et je voulais voir cette adaptation du roman éponyme de Véronique Ovaldé qui avait gagné le Prix France Culture-Télérama en 2008. C'est en résumé l'histoire d'un homme plutôt désabusé qui va soudain tomber amoureux d'une femme de façon si intense et si profonde qu'il va accepter de ne rien connaître d'elle, ou si peu. Suite à un drame, le puzzle de la vie de cette sublime maîtresse va peu à peu se dévoiler... J'attendais un thriller palpitant ou au minimum prenant, je me suis retrouvé devant une histoire bizarre, pas très plausible, et dans une ambiance mollassonne dans laquelle je me suis ennuyé les 3/4 du temps. Je n'ai pas aimé le côté trop littéraire et onirique de la réalisation en général. Points positifs : un vrai soin à la photographie et de très belles images de la Corse et du Sud de la France. --> Site CINEMADOURG
    tupper
    tupper

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 763 critiques

    2,0
    Publiée le 21 mai 2018
    Vous me passerez l’expression mais je trouve que ce film pète plus haut que son cul. Beaucoup de bizarrerie des personnages, des situations, de l’esbroufe au final sans grand intérêt. Tout est très superficiel, sans fondement. Et les enjeux que l’on croit important s’avèrent finalement dérisoires avec un dénouement.
    NATHALIE M.
    NATHALIE M.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    2,5
    Publiée le 19 mai 2018
    Les acteurs sont plutôt bons mais le film est sans plus! Je m'attendais à quelquechose de beaucoup mieux d'après la note qui lui est donnée. Le film est assez étrange et il est difficile de se plonger dedans à fond. On ne sait pas trop où on veut nous emmener. Les personnes ont l'air fou donc pas facile de les suivre. Mon avis est mitigé! Beaux décors, beaux paysages, acteurs bien dans leurs rôles mais j'ai pas vraiment accroché.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    2,0
    Publiée le 30 mai 2018
    Lancelot Rubinstein (Julien Boisselier) vient de perdre sa femme. Sa voiture a fait une sortie de route et est allée se noyer dans un lac de retenue. Il avait rencontré Irina (Caterina Murino) quelques années plus tôt et avait tout quitté pour vivre avec elle dans une maison isolée au bord de la Méditerranée. Mais, au fur et à mesure que l'enquête policière tente d'éclaircir les circonstances de sa mort, Lancelot va découvrir des pans cachés de la vie d'Irina. "Et mon cœur transparent" est un morceau d'un vers célèbre de Verlaine. C'est aussi le titre du roman de Véronique Ovaldé sorti en 2008 qui lui valut la reconnaissance du public et de la critique. C'est une histoire telle que l'affectionnait le film noir des années 40 ou 50, à la frontière du polar et du drame, façon "Assurance sur la mort", "Le Faucon maltais" ou "Laura" : une femme fatale, un héros aveuglé par l'amour, une intrigue à tiroirs. De telles références sont écrasantes. Et, évidemment, le film des frères Vital-Durand ne se hisse pas à ce niveau. Mais ils ne sont pas à blâmer. Leur film montre caricaturalement combien les intrigues des années 40 sont devenues infilmables aujourd'hui. La faute d'abord à la lumière. Le film noir avait son identité visuelle, ses noirs et blancs très contrastés, ses éclairages expressionnistes... "Et mon cœur transparent" a le défaut d'être en couleur et de baigner dans la lumière solaire de la Corse - et dans ses sublimes paysages. "Et mon cœur transparent" a un second défaut plus rédhibitoire encore. C'est son interprète principal, Julien Boisselier, que j'adore depuis que je l'avais découvert aux côtés de Julie Gayet au début des années 2000 dans "Clara et moi". Cet acteur a un charme fou, une ironie subtile, une fragilité attendrissante ... bref un jeu beaucoup trop moderne pour incarner le héros d'un film noir façon Humphrey Bogart ou Edward G. Robinson.
    patior
    patior

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 70 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mai 2018
    Les répliques en sont comiques tellement c’est mal joué et mal écris. L’esthétisme vaux quand même le déplacement. Ça reste du niveau du cinéma Français, rien d’exceptionnel.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top