Mon AlloCiné
L'Echappée belle
Note moyenne
2,9
17 titres de presse
  • Ecran Large
  • Femme Actuelle
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Parisien
  • Positif
  • Télé Loisirs
  • aVoir-aLire.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Transfuge
  • Voici
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Télérama
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

Ecran Large

par Simon Riaux

Fragile et parfois trop conventionnel, "L'Echappée Belle" émeut grâce à son duo d'interprètes bouleversants.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Un mélo entre rires et larmes, porté par l'interprétation poignante de deux acteurs de talents.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un road movie en forme de dernier voyage, où le poids plutôt lourd des thèmes – la vieillesse et la mort – se trouve joliment allégé par le ton d’une réalisation pleine de fantaisie, et d’une interprétation haut de gamme, qui évite les écueils de la sensiblerie et du cabotinage.

Le Parisien

par Catherine Balle

Subtilement interprétés par Helen Mirren et Donald Sutherland, ces deux-là sont vieux, imparfaits, chauves et incontinents. Mais leur "Echappée belle" pleine d'humour, de légèreté, de justesse et d'amour nous touche profondément.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Positif

par Eithne O'Neill

C'est pour la prestation des stars chevronnées que l'évasion vaut le voyage.

Télé Loisirs

par Claire Picard

(...) un road movie drôle, subtil et tendre, porté par l'interprétation à la fois déchirante et fougueuse de deux immenses acteurs.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Un road movie version 3ème âge sensible mais conventionnel.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Une tragi-comédie chaleureuse, digne et émouvante.

Première

par Anouk Brissac

Pour sa première incartade américaine, le réalisateur italien Paolo Virzi (Folles de joie, Les opportunistes) est verni. C’est que ce couple, ce sont Helen Mirren et Donald Sutherland qui lui prêtent vie.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

L'ensemble manque cruellement d'originalité et l'intrigue s'épuise au fil de situations assez vite artificielles.

Transfuge

par Nathalie Dassa

Si l'on excepte un scénario fait de clichés et des digressions narratives inutiles (la scène du fusil), ce road-movie reste une jolie célébration de l'amour et se regarde sans déplaisir, avec un couple d'acteurs épatants.

Voici

par Lola Sciamma

Une escapade attachante, solaire et crépusculaire, avec en toile de fond le portrait d'une Amérique pré-Trump en pleine déliquescence.

Le Figaro

par La Rédaction

Sans le charme d'Helen Mirren et de Donald Sutherland, ce road-movie très conventionnel ne tiendrait vraiment pas la route.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Thomas Sotinel

Plus encore que la géographie des étapes (les sites historiques du Sud – dont est originaire Madame, la côte géorgienne, les keys de Floride), ce sont les stations sentimentales de ce trajet que l’on devine à peine la clé de contact tournée pour la première fois.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Télérama

par Louis Guichard

Beaucoup de scènes anodines sont logées à la même enseigne que les rares échanges poignants entre Helen Mirren et Donald Sutherland, tous deux excellents.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Entre l'extrême prévisibilité des ressorts dramaturgiques et une mise en scène pachydermique, le film caricature sa fausse légèreté et ne nous émeut jamais.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Libération

par Marcos Uzal

C’est la décrépitude qui amuse et émeut Paolo Virzì dans ce film déballant cyniquement tout le catalogue de blagues et d’émotions faciles sur la sénilité, la perte de mémoire, la libido des hommes qui se croient encore verts, l’incontinence, etc., jusqu’à ce que mort s’ensuive (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top