Mon AlloCiné
Borg/McEnroe
Note moyenne
3,4
28 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Elle
  • La Croix
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Figaroscope
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • Rolling Stone
  • Télé 7 Jours
  • Critikat.com
  • Direct Matin
  • Ecran Large
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Paris Match
  • Première
  • Télé Loisirs
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Studio Ciné Live
  • Le Nouvel Observateur

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

28 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Gudnason est remarquable.

aVoir-aLire.com

par Olivier Raynaud

Sous ses allures de biopic passe-partout sur la vie de deux figures emblématiques des années 80, ce regard sportif va puiser dans la psychologie de ses personnages toute la force de son propos.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Des portraits précis de deux hommes qui exprimaient différemment la même détermination.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Elle

par Françoise Delbecq

Le grand frisson est au rendez-vous !

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

La finale de Wimbledon 1980, affrontement épique entre deux champions que tout opposait, offre au cinéaste Janus Metz la matière idéale d’un drame psychologique.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un sujet en or pour un film qui non seulement fait revivre par une reconstitution léchée une des grandes rivalités sportives du siècle, mais qui illustre un art du scénario et de la dramaturgie que ne renierait pas Hollywood.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Shia LaBeouf, teigneux, imprévisible et touchant, trouve là son meilleur rôle. Sverrir Gudnason est quasiment un sosie de Borg. On admire autant l'un que l'autre. Janus Metz filme ces gladiateurs des temps modernes à la bonne distance.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Figaroscope

par Nathalie Simon

Le cinéaste rend palpable la pression que doivent éprouver les deux hommes avant de se rencontrer à Wimbledon pour une finale haletante.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

On a beau connaître l'issue de leur duel ultraserré, réputé être le "match du siècle", le biopic, passionnant et intense, parvient à maintenir le suspense.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Les Fiches du Cinéma

par Michael Ghennam

Plus profond que le commun des biopics, le film de Janus Metz donne à voir les mécanismes psychologiques d’un champion.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Bruno Deruisseau

(...) un duo entre deux rock-stars qui composent ensemble un chef-d'oeuvre, une symphonie de gestes, de coups de raquette et de rebonds, une écriture spatiale de leur état émotionnel profond.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Nicolas Guillermin

Ceux qui ne suivent pas le tennis y trouveront leur compte. Car hormis quelques invraisemblances, oubli ou anachronisme, la dramaturgie offre une réjouissante plongée dans l’univers de la petite balle, blanche à l’époque, où les joueurs étaient des rock stars, pas encore aseptisés par le sport business.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Ouest France

par La Rédaction

Shia LaBeouf (McEnroe) se fait voler la vedette par l'inconnu Sverrir Gudnason incroyable en Bjorn Borg.

Rolling Stone

par Xavier Bonnet

Comme quoi un film sur le sport qui ne reste pas superficiel, c’est possible…

La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Non seulement la reconstitution du match est très réussie (c'était une réelle inquiétude), maîs ce que dévoile ce film sur le côté obscur d'« IceBorg » est aussi inattendu que passionnant.

Critikat.com

par Fabien Reyr

Le réalisateur suédois Janus Metz tire de ce match (et des semaines qui le précèdent) un film rondement mené, qui parvient à captiver et à maintenir de bout en bout une vraie tension, même si l’on en connaît l’issue.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Direct Matin

par La Rédaction

Sport cinégénique (...), le tennis apporte ici au réalisateur une ressource fertile de tension cinématographique, qu’il réussit à sublimer. Dommage en revanche que le film privilégie le point de vue de Sverrir Gudnason, alias Borg, car Shia LaBeouf, dans la peau de l’irascible McEnroe, était un choix plus qu’intéressant.

Ecran Large

par Simon Riaux

Soigné mais désincarné, appliqué mais trop mécanique, ce "Borg/McEnroe" s'adresse plus aux inconditionnels du tennis qu'aux cinéphiles.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Monde

par Murielle Joudet

Si l’on espère un temps que le film creusera la veine de biopic expérimental, il peine à éviter les écueils propres à son genre.

Le Parisien

par Yves Jaeglé

Ce film suédois ne bénéficie pas d’un gros budget et cela se voit, dans la mise en scène qui fait parfois penser à un téléfilm. (...) N’empêche : on n’a jamais vu Borg, en vase clos avec sa compagne qui semble le craindre, isolé dans son monde mental, de manière aussi intime.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Christophe Carrière

Reste la facture du film, qui pâtit d'un montage trop aléatoire pour faire frémir ou galvaniser le spectateur. Ce qui ne l'empêchera pas de prendre du plaisir à (re)vivre une page sportive historique.

Paris Match

par Fabrice Leclerc

(...) une fresque haletante, brillamment mise en images.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Frederic Foubert

Sur le plan du biopic, du portrait de champion, le film suit une trame extrêmement classique et développe des thèmes attendus (...). Rien de neuf depuis Hugh Hudson ou Raging Bull. Mais ça n’empêche pas le film de marquer très vite des points grâce à son cast grand style.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé Loisirs

par Thomas Colpaert

(...) le film, maîtrisé, permet de revivre l'une des finales les plus mythiques de l'histoire du tennis.

Télérama

par Samuel Douhaire

Le film convainc davantage quand il sort du court, et s’immisce dans la vie familiale tourmentée des deux ­légendes.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Sans surprise, tout mène au combat des chefs avec une emphase de réalisation (grosse musique, ralentis) et un recours abusif aux flash-back sur des traumas d’enfance qui ne rendent pas justice à l’engagement des deux interprètes.

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

Le film se replie très vite sur lui-même et démontre la difficulté des cinéastes à rendre le tennis prenant et vivant à l'écran.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Le dernier quart d'heure consacré au match donne très envie de revoir le vrai. Sport : un. Cinéma : zéro.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top