Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Affaire Roman J.
    note moyenne
    3,3
    563 notes dont 50 critiques
    répartition des 50 critiques par note
    5 critiques
    9 critiques
    20 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    1 critique
    Afficher toutes les critiques
    Votre avis sur L'Affaire Roman J. ?

    20 critiques de 3 et 3,5 étoiles

    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 393 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mars 2018
    Ce film très bien interprété (Denzel Washington et Colin Farrell) laisse des tas de questions sans réponses. La justice, qui devrait être la même pour tous, et ne pas faire de distinction entre l'avocat humaniste qui ferait tout pour obtenir la libération de son client ou tout du moins une peine minimale suivant, bien sûr, l'accusation, et celui qui pour des arrangements financiers, se range au côté du procureur pour éviter tout procès, font que l'on ne sait plus trop que croire et qui croire. Norman, un avocat qui croit en ce qu'il fait, qui est convaincu que toute personne a droit à être entendu et a droit à un procès juste, travaillant dans un cabinet d'avocats, dirigé par George Pierce, où cette pratique est totalement différente, va franchir le pas et rêvant d'une autre vie, sort complètement de son éthique et de la loi. Mais il revient à ses convictions profondes et à ce qu'il est. Ce sentiment que la justice est là pour tous, y compris pour lui-même, fait qu'il n'hésite pas à se l'appliquer. La fin de ce film est intéressante, ne serait-ce que par de l'attitude George Pierce qui fait en sorte que les croyances de Norman, fondées sur la loi et le côté humain, servent à quelque chose. Film intéressant.
    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 682 critiques

    3,0
    Publiée le 19 août 2019
    Il y a un peu de la recette de Night Call dans ce 2e film de Dan Gilroy: même opacité morale (et fascinante) du héros, même complaisance dans la peinture d’un idéalisme perverti et du cynisme contemporain, même performance d’acteur taillée pour les Oscars, même façon de passer progressivement du mystère à la lourdeur démonstrative. Sauf qu’ici la simplicité de la descente aux enfers est remplacée par un scénario en trois actes très mal équilibrés (la longue exposition censée faire du héros un punching-ball ; la phase cynique ; le virage moralisateur à l’américaine), débouchant sur un dernier quart d’heure proche du ridicule, où le film ne sait plus du tout où il va et qui ressemble à une fin alternative pour producteurs frileux.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 509 abonnés Lire ses 5 477 critiques

    3,5
    Publiée le 28 janvier 2018
    Pour son second film après l'excellent "Nightcrawler", Dan Gilroy revient avec un film différent sur le papier, mais qui ne l'est pas tant que ça si l'on compare les deux personnages. Dans les deux cas, l'histoire est centrée sur un homme qui n'est personne et qui va peu à peu évoluer et trouver un moyen discutable pour devenir enfin quelqu'un. La différence est qu'ici, ce changement est surprenant, car cela ne correspond pas à la personnalité de Roman qui est une personne discrète et timide dans son comportement même si lorsqu'il prend la parole, c'est une tout autre histoire. Denzel Washington, qui on peut le dire est un peu à contre-emploi dans la peau de ce personnage, est très bon. Son débit, ses expressions, sa façon de se comporter. Sa transformation est réussie et impressionnante, il se fond parfaitement dans la peau de son personnage. L'histoire est bonne et le portrait réalisé est intéressant tout comme le fait de suivre l'évolution de Roman, mais il manque quelque chose à cette intrigue notamment des enjeux plus forts qui soient simplement à la hauteur de la performance de Denzel. Après, ce n'est que des détails, car malgré tout, j'ai trouvé le film réussi et captivant jusqu'au bout.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    3,0
    Publiée le 23 février 2018
    Avec un scénario intéressant, mais malgré un rythme un peu mou, "L'affaire Roman J." se fera surtout apprécier par les jeux de Denzel Washington et de Colin Farrell, tous deux très bons dans leur rôle. Cette affaire que nous propose Dan Gilroy sera loin d'être aussi entraînante que son précédent "Night call".
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 258 critiques

    3,0
    Publiée le 18 février 2018
    Ou la solitude de l'avocat... Le héros a ses convictions. Et des convictions radicales, même, ce qui en fait un homme un peu misanthrope malgré son altruisme, un homme militant et intolérant, pétri de contradictions, un peu aigri un peu seul. Un avocat qui préfère l'ombre à la lumière. Quand le destin le projette dans la lumière, il devra faire des choix. Des choix qui risquent de l'éloigner de ses plus profondes convictions. La solitude de l'avocat... Se renier ? A l'heure où nos avocats sont à la fête avec toutes ces affaires qui pullulent dans l'actualité, la réflexion du film apparait comme ancrée dans le réel. Denzel Washington dans un rôle plutôt à contre emploi s'en sort plutôt bien et décroche une nomination aux Oscars pour le meilleur acteur. Colin Farrel en avocat ambitieux contraste avec finesse et le film se laisse voir même s'il ne restera pas dans les mémoires....
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 505 critiques

    3,0
    Publiée le 17 mars 2018
    Si le film se voulait à l'image de son héros, c'est-à-dire amphigourique à souhait, eh bien, c'est réussi.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,0
    Publiée le 15 mars 2018
    Dan Gilroy laisse de côté les scoops (le sensationnel Nightcrawler) pour se consacrer à la justice dans son deuxième long-métrage - Roman J. Israël, Esq - en mettant en vedette le vétéran Denzel Washington, interprétant un avocat idéaliste et libéral, Roman J. Israel. Il est confronté à la réalité de la justice qui l’entoure suite à la mort de son associé... Un homme qui va sortir de l'ombre ! On a droit à de longs discours judiciaires, assez intelligents mais ce que le public peut reprocher au film de Gilroy est que spoiler: l'aspect thriller a dû mal à se lancer - dû à une première partie très monotone - il faut attendre une bonne heure pour apparaître le peu de tension et de suspense qu'il y a dans L'Affaire Roman J., contrairement à Nightcawler qui nous avait ensorcelé dès son introduction et dont le stress était quasi omniprésent avec un Jake Gyllenhaal hypnotisant ! Gilroy ne cache pas son style et propose des réflexions pertinentes grâce à une écriture habile et parfois efficace. Sa mise en scène demeure classique mais il appuie suffisamment bien le récit avec des acteurs, tous élégants. D. Washington - nominé à l'Oscar du meilleur acteur de cette année - s'avère toujours aussi charismatique, dans son jeu rempli de dérangement et de maladresse en changeant son apparence, sa posture et sa démarche. spoiler: Tout va se mélanger dans sa tête : l'agent, les lois ou la morale... Et est à contre emploi de son dernier rôle dans l'adaptation de Fences dont l'Oscar lui à nouveau échapper... L'acteur est épaulé par le convaincant Colin Farrell (nettement plus à l'aise que chez Yorgos Lanthimos) sous ses airs de directeur déterminé. Carmen Ejogo apporte un peu de charme à la production, sans trop être présente... Une bande sonore vraiment sympathique, voulant faire écoute à son auditoire les différentes musiques que écoute Roman Israël (on est bien loin du délirant Baby Driver !). Malgré ses quelques longueurs et un schéma narratif conventionnel, L'affaire Roman J. vaut surtout le déplacement pour la prestation de Denzel Washington ! Gilroy a produit un honnête travail sur son second film mais n'a pas réussi à détrôner l'excellent Nightcrawler dont celui-ci possède tous les ingrédients du film puissant et immanquable qu'il faut avoir vu en tant que cinéphile.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 2 667 critiques

    3,0
    Publiée le 18 mars 2018
    Un film qui nous laisse songeur vis à vis du personnage principal et de nous ; si nous avions vécu cette situation. Mais table avec une bonne brochette d'acteur (pour ne pas les citer). SA dernière production, si je me rappelle était déjà plutôt corrosif (Night Call, si je me rappelle qui valait le coup!). Il nous ressort un film mélangeant un peu de biographie, d'affaire judiciaire, de drame... Mais tout cela à juste mesure. Pour cette fois, il nous révèle les failles du système, fallait il oser (même si le public s'en doute plus ou moins..). Denzel W. est au top en tant qu'autiste et avocat dénuer d'incroyable capacité (enfin plus au niveau du papier que d'un ténor du barreau^^) On a une petite impression d'être bloqué en plein milieu des années 70 ou la satire général du film contrebalance avec une sorte de conte étrange ou l'on aborde la corruption d'un innocent par le monde. Bref, comme on pouvait s'en doutait la machine judiciaire est montré comme forte pour les plus "haut" et broyant les plus petits ; mais tout cela avec une certaine efficacité... Et une lutte de tout les jours.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 1 959 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2019
    Trois ans après son tonitruant "Night call" et sa critique grinçante des médias avides de faits divers sanglants, Dan Gilroy revient avec un long-métrage plus linéaire et académique qui m'a beaucoup fait penser à "Chute libre" de Joel Schumacher ou "Collateral" de Michael Mann pour sa peinture d'une Los Angeles aliénante de désespoir, sombre et dévoreuse de valeurs morales. Un ensemble plutôt intéressant mais qui manque cruellement de fond pour atteindre la maestria du précédent film du réalisateur américain, quelques bonnes séquences mais une oeuvre globalement plate, bavarde et assez vide. Une semi-déception.
    janus72
    janus72

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 220 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juin 2019
    Grosse performance de D. Washington dans un rôle de loser magnifique épris de LOI et de Justice, spoiler: qui se prendra finalement les pieds dans le tapis de son éthique, laissant tristement choir son propre libre-arbitre pour quelques dollars alimentaires dispensables...
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 23 mars 2018
    Un drame judiciaire efficace et intelligent avec un scénario captivant et un Denzel Washington excellent.
    Gfa Cro
    Gfa Cro

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 547 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mars 2018
    Vu et avis le 20180323 Plaisant mais pas très satisfaisant Les personnages sont contrastés, plaisants, intéressants. Le film est correctement fait. Chaque lieu son ambiance, bien joué, le film fait bonne impression. Malheureusement il ne raconte pas grand chose, il ne m a pas semblé décoller des constats bien pensants assez primaires. C'est caché par des discours un peu énigmatiques qui ne veulent pas vraiment dire quelque chose de précis. Des propos un peu décalés, énigmatiques sur un sujet précis donnent une fausse impression de profondeur qui nous échappe mais lorsque le spectateur s en aperçoit, c est contre productif, il a l'impression d'être floué. Ca a été mon cas. A cela s ajoute la relation entre george et roman. Ils ne se connaissent pas, 48h ou 62h plus tard, ils sont déjà de vieux amis et roman devient le confident dont George avait besoin depuis longtemps. C'est très poussif et peu crédible. Tout comme l'entretien d'embauche pour les droits civiques ou la découverte d'avoir de l argent devant soi.
    Loukas123
    Loukas123

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 156 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mars 2018
    Après l'excellent Night call, Dan Gilroy est de retour à la réalisation avec L'Affaire Roman J. Un nouveau thriller cette fois ci plus dramatique plongé dans la vie d'un avocat. Comme pour son précédent film, il centre sont récit sur un personnage hors du commun, assez marginal. C'est un homme incroyablement brillant, qui ne vit que pour son travail aux idée bien définit mais qui a du mal avec le rapport aux autres et a faire comprendre ses pensées. D'ailleurs son manque d'intégration et la société où l'on vit sera source de tentation, et l'amènera à franchir ses propres idées et ses convictions. Comparé à Night Call, ce film est beaucoup plus sobre visuellement, très ancréer dans la réalité avec une mise en scène certes classique mais qui fonctionne. Elle ne lâche jamais ce personnage atypique, joué magistralement bien par Denzel Washington toujours excellent qui m'avait bluffé l'an dernier dans Fences. Ce rôle lui permet une nouvelle nomination aux oscars. Le film lorgne avec le thriller mais est surtout un drame. Le film est bien construit autant que les idées qu'il veut faire transmettre. Malheureusement, le film tire de trois fois sur la la corde avec des dialogues parfois un peu lourd qui rabaisse l'impact du film. Il aurait mérité d'être plus condensé pour avoir plus de puissance. Ceci dis sa reste un bon film au message bien amené malgré ses longueurs.
    levicomte75
    levicomte75

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 330 critiques

    3,0
    Publiée le 9 février 2020
    "L'affaire Roman J" ne révolutionne pas le monde des scénarios judiciaires puisqu'il y est question de défendre les opprimés ou de vendre son âme aux cabinets d'avocats surpayés aux Etats Unis. Ceci étant dit le film tient sur une interprétation éblouissante de Samuel L Jackson perché un brin "rainman" et Colin Farrell en requin du barreau (très bon aussi). Même si l'histoire elle même est assez bateau le jeu de ce duo vaut le détour....3 / 5
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 625 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mars 2018
    Jusqu’au décès de son mentor et patron, Roman J. Israël était un avocat cantonné aux coulisses du monde du droit et abattait dans l’ombre une large partie d’un travail d’équipe. Mais désormais pris à la gorge par les dettes et le besoin, il se laisse acheter par un grand cabinet, opère maintenant au grand jour, dans un monde où il n’a plus droit aux erreurs et aux arrangements personnels que l’anonymat protégeait jusque là. Deux thèmes gouverneront cette aventure. D’abord celui d’un homme redoutablement efficace, au savoir encyclopédique, à la mémoire pointilleuse et à l’idéalisme irrésolu, qui pourraient l’amener à réaliser son rêve militant de révolution pour un système judiciaire plus juste, mais dont l’intransigeance, le franc-parler, l’absence de look et de style, se heurtent à la souveraineté des commerces des verdicts et des marchandages des peines. Le second, plus humain, raconte l’insolite enjeu d’un homme exigeant l’exemplarité qui, confronté à sa propre forfaiture, s’auto-juge et se condamne pour faiblesse et indignité, moins dans les textes de loi que dans la trahison de son purisme personnel. Ce bon petit film se laisse agréablement voir sans pour autant promettre une œuvre mémorable. Il vaut presque le détour juste pour l’étonnante performance de Denzel Washington que je n’avais jamais vu aussi scotchant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top